La revanche du conseil RH

Influenceurs, chasseurs de têtes, bâtisseurs d’empire, ils murmurent à l’oreille des comex et codir. Pourquoi les acteurs de l’univers RH ont-ils réussi à se rendre indispensables mais aussi à incarner la transformation des entreprises ? Quels sont leurs thèmes de prédilection et les codes de leurs professions ?

Influenceurs, chasseurs de têtes, bâtisseurs d’empire, ils murmurent à l’oreille des comex et codir. Pourquoi les acteurs de l’univers RH ont-ils réussi à se rendre indispensables mais aussi à incarner la transformation des entreprises ? Quels sont leurs thèmes de prédilection et les codes de leurs professions ?

Jamais les ressources humaines n’ont été autant sur le devant de la scène que ces derniers mois. En première ligne durant la crise sanitaire, à pied d’œuvre pour accompagner reprises successives et relance économique, les DRH ont été sur-mobilisés pendant la période. La preuve de ce nouveau rôle stratégique pour une fonction encore trop souvent mal aimée ? Les cellules de crise composées pour 97% d’entre elles d’un binôme DG/DRH. Le regard porté sur la profession pourrait donc bien changer. Et ce, d’autant plus que, des gros titres des journaux aux comités de direction, ces sujets de prédilection ont tourné en boucle. Flexibilité, organisation du travail, télétravail, engagement, QVT, RPS ... : des thématiques sur lesquelles il est impossible désormais de faire l’impasse. Y compris pour les plus récalcitrants.

Demander de l’aide en externe ne constitue plus un tabou

Pourquoi ? Simplement pour des raisons de survie ! Comment surmonter l’épreuve pandémique sans une prise en compte par les dirigeants des transformations en cours et à venir ? La crise les invite à davantage protéger les salariés et les partenaires de leurs structures, mais aussi à réfléchir aux aménagements réalisables pour répondre à la demande accrue de flexibilité. Car, durant cette année si particulière, de nouvelles aspirations ont émergé. Les balayer du revers de la main reviendrait, pour les entreprises, à signer leur arrêt de mort. Pour faire partie du monde d’après, elles n’ont d’autre choix que de remobiliser leurs équipes.

Du rififi au CAC40

Notre responsabilité à nous, Décideurs ? Parler des grands stratèges aux premières loges de ces bouleversements. Pour eux aussi, l’année a été pour le moins singulière. Le secteur du recrutement n’a pas été épargné par l’impact économique de la pandémie. Mais, déjouant toutes les prévisions, les cabinets à taille humaine ou de niche ont mieux réussi que les gros à tirer leur épingle du jeu. Dans tous les domaines, les profils d’experts sont particulièrement recherchés par les entreprises ces derniers temps. Signe d’un besoin de stratèges pour affronter l’incertitude ou les zones de turbulences. Engie, Renault, Danone, etc. : les groupes du CAC40 ont été quelque peu chahutés en interne. Quand d’autres entreprises craignaient de ne pas pouvoir procéder aux ajustements, pourtant nécessaires, du fait d’une détérioration du climat social ou d’un manque de moyens.

Tous sans exception poussent la logique du réseau à son paroxysme

Néanmoins, la crise a joué un rôle de révélateur : demander de l’aide en externe ne constitue plus un tabou. 70% des dirigeants interrogés par une étude réalisée conjointement par Eléas, Procadres International et Vivant Avocats, en partenariat avec Opinion Way, déclarent vouloir faire appel à un manager de transition. Conscients que le changement ne se décrète pas, ils souhaitent également accompagner la ligne managériale. Les trois quarts envisagent même de proposer des formations à destination des codir ou des instances représentatives du personnel. Ils viennent chercher auprès des cabinets de conseil de quoi définir et mettre en place de nouvelles organisations plus efficaces. L’objectif ? Concrétiser les plans de transformation digitale tout en permettant aux salariés de mieux travailler et en optimisant les coûts. Les offres se diversifient pour toucher à la cybersécurité ou s’étendre aux PME-ETI. Même "la startup nation" d’Emmanuel Macron s’en remet aux consultants de grands cabinets anglo-saxons...

De l’ombre à la lumière

La polémique autour de la politique vaccinale du gouvernement rappelle combien le conseil n’a pas toujours bonne réputation. "Ils empruntent votre montre pour vous donner l’heure", entend-on parfois au sujet des consultants. Quant à l’executive search, l’expression de "chasse de têtes" est peu flatteuse, véhiculant l’image d’un métier qui ferait du négoce d’êtres humains... Il n’en demeure pas moins que l’objectivité de leur regard reste précieuse. Portés par les équipes pluridisciplinaires des cabinets en ressources humaines ou en stratégie, des notions comme "agilité", "conduite du changement", "transfo" ne sonnent pas nécessairement creux. Le consultant ne s’efface pas derrière ses slides. Il résout un à un les problèmes identifiables. Mieux : il adopte la philosophie interne de l’entreprise pour lui montrer qu’elle possède déjà les capacités et les solutions dont elle a besoin.

Si l’empowerment des organisations doit rester le maître-mot des consultants des cabinets de conseil, discrétion et confidentialité sont les valeurs cardinales des chasseurs de têtes. Certains, en effet, choisissent d’opérer loin des projecteurs. Mais, dans le milieu, leur nom est connu de tous. Ils n’en font pas pour autant de l’ombre à ceux qui portent une vision au grand jour ou à ceux qui, à la faveur d’une éclipse, se placent en position de challengers. Tous sans exception poussent la logique du réseau à son paroxysme. Celui qui apprend par cœur les noms des DAF des grands groupes jalousement gardés dans son petit carnet comme celle qui décroche sans cesse son téléphone pour prendre des nouvelles de son vivier. On peut leur reprocher de défendre leur pré carré ou de monopoliser les compétences. Une chose est sûre : le "comment" de la transformation ne s’écrira pas sans eux. Ils en maîtrisent trop bien les codes.

Marie-Hélène Brissot, Roxane Croisier, Marianne Fougère

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier RH & Management : les grands stratèges

Leurs professions suscitent autant le fantasme que la crainte. Mais, les chasseurs de têtes et les cabinets de conseil en stratégie et ressources humaines règnent désormais en maîtres sur l’univers RH. Qui sont ces personnalités qui font et défont les comités de direction et murmurent à l’oreille des puissants ?
Sommaire E. Lepoutre (Emeric Lepoutre & Partners) : "L'efficacité dans la discrétion, secret de longévité des patrons" C. Tellier (Beyond & Associés) : "Je suis un vieux startuper" Chasseurs de têtes : les experts Hymane Ben Aoun, l’orpailleuse du recrutement digital Conseils : les bâtisseurs La success story de Matthieu Courtecuisse A.Feld (LHH) : "Être utile et me rendre inutile" É.Beaudouin (Oasys): " “Sois lucide”, voilà mon conseil aux personnes en transition" Conseils : les influenceurs Raymond Soubie, l'éminence grise
Chasseurs de têtes : les stars des codir

Chasseurs de têtes : les stars des codir

Avec efficacité et discrétion, ils distillent leurs conseils aux patrons des grand groupes français et internationaux...

T. Gomes, (WeUp Learning) : "La formation mixte est devenue une alternative incontournable"

T. Gomes, (WeUp Learning) : "La formation mixte est devenue une alternative incontournable"

Agence digitale, WeUp Learning propose toutes les solutions afin d’accompagner la digitalisation de la formation. Thomas Gomes, son directeur, nous li...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

C. Tellier (Beyond & Associés) : "Je suis un vieux startuper"

C. Tellier (Beyond & Associés) : "Je suis un vieux startuper"

Faire de la chasse autrement, tel est le pari de Beyond & Associés. Christophe Tellier, associé fondateur du cabinet, explique comment, par-delà l...

Conseils : les bâtisseurs

Conseils : les bâtisseurs

Souvent discrets mais incontournables dans leurs disciplines respectives, ils ont fait de leurs cabinets de véritables empires du conseil en stratégie...

Conseils : les influenceurs

Conseils : les influenceurs

Pas une décision n'est prise sans leur passer un coup de fil, pas un projet de loi n'émerge sans les consulter. Portraits de ces influenceurs qui murm...

A.Feld (LHH) : "Être utile et me rendre inutile"

A.Feld (LHH) : "Être utile et me rendre inutile"

Quelques mois seulement après avoir pris la direction générale de la filiale française de LHH, Aurélie Feld en est devenue la présidente en mai 2021...

É.Beaudouin (Oasys): " “Sois lucide”, voilà mon conseil  aux personnes en transition"

É.Beaudouin (Oasys): " “Sois lucide”, voilà mon conseil aux personnes en transition"

Pour le président et fondateur du cabinet Oasys spécialiste des évolutions professionnelles et des transformations des organisations, rien n’est plus...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte