Brigitte Lemercier, la "reine" des chasseurs de têtes ?

Dans le monde des chasseurs de têtes, dominé par les gros cabinets anglo-saxons, Brigitte Lemercier fait figure d’exception. Certains la voient sur le toit du CAC, d’autres la pensent dépassée. Elle, elle avance pion après pion.

Dans le monde des chasseurs de têtes, dominé par les gros cabinets anglo-saxons, Brigitte Lemercier fait figure d’exception. Certains la voient sur le toit du CAC, d’autres la pensent dépassée. Elle, elle avance pion après pion.

Les amoureux de la Rive gauche le connaissent bien. Ce petit coin niché entre deux allées du Luxembourg. À première vue pourtant, rien ne permet de distinguer les tables et les chaises qui y sont entreposées. Vert délavé, métalliques comme celles réparties aux quatre angles du jardin. Mais, à y regarder de plus près, le motif des plateaux apparaît. Des échiquiers pour autant de parties endiablées. Et on se plaît à imaginer Brigitte Lemercier passer une après-midi à observer de son regard "perçant et intense" les joueurs d’échecs.

Faiseuse de rois et de reines

Sa boutique, en effet, ne se situe qu’à quelques encablures. Un hôtel particulier, avenue de l’Observatoire, où des promotions ont été jouées et des carrières matées… toujours dans le plus grand respect et avec une certaine bienveillance. Certes, la principale intéressée reconnaît être "une femme assez directe". Mais, elle ne dit les choses comme elle le pense que dans l’unique but de "faire progresser". Et pas n’importe qui. Diagonal, latéral, saut : les déplacements auxquels elle procède ne concernent que des PDG, des directrices générales ou des membres de comité exécutif. Brigitte Lemercier fait et défait les rois du CAC40. Les cavaliers ne l’intéressent pas. Quant aux reines ? Nathalie Balla la décrit dans les colonnes du Point comme une "féministe de l’ombre". De celles qui préfèrent aux discours enflammés les actions pas moins engagées. "Elle place des femmes à des postes de pouvoir, pousse ses pions comme le ferait un joueur d’échecs", poursuit la PDG de La Redoute. Tiens donc. De la trempe d’Anna Muzychuk ? Au nom de ses "principes", l’Ukrainienne a en effet préféré renoncer à ses titres plutôt que de jouer en Arabie saoudite. Comme la double championne du monde, Brigitte Lemercier refuse d’obéir à d’autres règles que celles qui régissent sa discipline

Échec et mat

Une certaine idée du fair-play qui l’a poussée à renverser le plateau en 2005. Alors mandatée pour trouver un successeur à Jean-Marc Espalioux, fraîchement débarqué de la présidence du directoire du groupe Accor, Brigitte Lemercier participe au processus de sélection qui place Pierre Danon en bonne position. Les jeux sont presque faits. Mais le nom du directeur général adjoint de Capgemini fuite dans la presse. Échec et mat pour le recrutement… pas pour la carrière de Brigitte Lemercier.

"Elle place des femmes à des postes de pouvoir, pousse ses pions comme le ferait un joueur d'échecs"

Convaincue que les dés étaient pipés d’avance, elle quitte Russell Reynolds pour reprendre la partie en fondant NB Lemercier & Associés. Rive gauche donc. La distance géographique qui la sépare désormais de la place Vendôme disparaît quand on se penche sur son "petit vivier personnel, composé d’une centaine de personnes". Certains pointent la coloration très francofrançaise de ce réseau. D’autres lui reprochent son incapacité à se risquer à de nouveaux coups, à repérer des candidats atypiques. Ces critiques, Brigitte Lemercier pourrait les balayer du revers de la main. Comme la puissance des ordinateurs n’a pas renvoyé aux fonds des tiroirs les précis recensant les grands coups des Loosers, la chasseuse de têtes reste maître en son terrain. La preuve ? Sur la seule année 2020, on lui doit les recrutements de Luca de Meo chez Renault et de Catherine MacGregor chez Engie. Échec et mat.

Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier RH & Management : les grands stratèges

Leurs professions suscitent autant le fantasme que la crainte. Mais, les chasseurs de têtes et les cabinets de conseil en stratégie et ressources humaines règnent désormais en maîtres sur l’univers RH. Qui sont ces personnalités qui font et défont les comités de direction et murmurent à l’oreille des puissants ?
Sommaire E. Lepoutre (Emeric Lepoutre & Partners) : "L'efficacité dans la discrétion, secret de longévité des patrons" C. Tellier (Beyond & Associés) : "Je suis un vieux startuper" Chasseurs de têtes : les experts Hymane Ben Aoun, l’orpailleuse du recrutement digital Conseils RH et Management : les bâtisseurs La success story de Matthieu Courtecuisse A.Feld (LHH) : "Être utile et me rendre inutile" É.Beaudouin (Oasys): " “Sois lucide”, voilà mon conseil aux personnes en transition" Ils murmurent à l'oreille des Codir Raymond Soubie, l'éminence grise
Lusis Avocats, cabinet spécialisé en droit du travail,  annonce l’association de Gaïa Sanchez

Lusis Avocats, cabinet spécialisé en droit du travail, annonce l’association de Gaïa Sanchez

A l’heure de son 10ème anniversaire, le cabinet nomme Gaïa Sanchez en qualité d’associée.

La tech se toque des politiques

La tech se toque des politiques

Anciens ministres et hauts fonctionnaires sont dans le viseur des grands groupes de la tech qui recrutent de plus en plus ce type de profil. Un mariag...

Coralie Rachet, managing director du cabinet Robert Walters en France, est nommée à la tête de Walters People France

Coralie Rachet, managing director du cabinet Robert Walters en France, est nommée à la tête de Walte...

Le Groupe Robert Walters a annoncé la nomination de Coralie Rachet en tant que Managing Director France de Robert Walters et Walters People en France.

Double nomination en droit social au sein du bureau toulousain de Vaughan Avocats

Double nomination en droit social au sein du bureau toulousain de Vaughan Avocats

Avec la cooptation de Laure Dubet et de Pauline Carrillo, le cabinet entend proposer une offre complète aux entreprises françaises et internationales.

Sandrine Wetter (Teleperformance)  "Digitaliser sans perdre les relations humaines”

Sandrine Wetter (Teleperformance)  "Digitaliser sans perdre les relations humaines”

Tout juste reconnu comme l'un des 25 meilleurs employeurs dans le monde en 2021 par Fortune et Great Place to Work®, Teleperformance est le leader mon...

Droit social : Seban & Associés coopte un associé

Droit social : Seban & Associés coopte un associé

Arrivé en septembre 2020 chez Seban & Associés en tant que directeur du pôle droit social, Benoît Roseiro est désormais membre de l’association du...

Quel avenir pour le management de transition ?

Quel avenir pour le management de transition ?

Louis Dupont est la concrétisation d’expertises et de valeurs communes sur la manière d’aborder les missions de management de transition. La vocation...

L. Valot (First Group) : "Le learning doit oser, innover et se challenger"

L. Valot (First Group) : "Le learning doit oser, innover et se challenger"

La formation doit désormais répondre à la fois aux enjeux du business et aux besoins des collaborateurs. De ce constat est né l’Institut des Métiers d...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte