Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expérience chez Google, font d’elle une femme incontournable du monde de la tech, et bien plus encore.

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expérience chez Google, font d’elle une femme incontournable du monde de la tech, et bien plus encore.

Directrice des opérations de Facebook depuis 2008, Sheryl Sandberg a aidé le  groupe à changer de dimension. À tel point que, lorsqu’une entreprise de la Silicon Valley cherche à s’adjoindre les compétences d’un numéro 2 pour aller au-delà de ses réussites techniques, on dit d’elle qu’elle cherche sa Sheryl Sandberg. Il faut dire que, en lui confiant les tâches dont il ne voulait pas avoir à s’occuper (ventes, marketing, développement commercial, ressources humaines, communication et politique publique), Mark Zuckerberg a eu du nez, sa nouvelle recrue lui ayant permis de monétiser son audience et de rendre le groupe rentable dès 2009.

De la Banque mondiale à Google

Avant de rejoindre le réseau social, Sheryl Sandberg œuvrait en tant que vice-présidente des ventes et opérations internationales en ligne chez Google. La dirigeante s’est notamment investie dans le lancement d’AdWords, la régie publicitaire du groupe, grâce à laquelle les entreprises peuvent lancer des campagnes et apparaître en tête des recherches du navigateur. Elle a également consacré de son temps à la branche philanthropique de Google, Google.org.

"C'est une personne extraordinairement efficace avec un esprit très pointu"

Et ces postes ne sont que la suite d’un brillant parcours. Lors de ses études à Harvard, Sheryl Sandberg fait la connaissance Larry Summers. Son directeur de mémoire la recrute en tant qu’assistante de recherche à la Banque mondiale, où elle planche sur des questions de santé pour l’Inde. "C'est une personne extraordinairement efficace avec un esprit très pointu", dit d’elle l'économiste. Elle rejoint ensuite McKinsey en qualité de conseillère en stratégie avant de devenir chef de service au sein du département du Trésor, toujours auprès de son mentor. Expérience durant laquelle elle s’occupe du programme de la dette des pays en voie de développement.

Féminisme moderne

Comment Sheryl Sandberg a-t-réussi à devenir l’une des femmes les plus puissantes au monde ? "Si vous posez cette question à un homme, il vous dira ‘c’est parce que je suis génial’. J’exagère, mais à peine, explique-t-elle dans Paris Match. Moi, je vais vous répondre comme toutes les femmes : j’ai eu beaucoup de chance, j’ai été très aidée et j’ai énormément travaillé. J’ai écrit un livre où j’explique qu’il ne faut pas que les femmes disent cela, mais pourtant c’est exactement ce que je pense."

Elle est la personne la mieux payée du réseau social devant son patron

Dans cet essai, En avant toutes ! paru en 2013, Sheryl Sandberg, fille d’une professeure de français et d’un ophtalmologue, incite les femmes à prendre davantage le pouvoir au sein de la société. "Le monde serait meilleur si la moitié de nos entreprises et des pays étaient dirigés par des femmes et la moitié de nos foyers par des hommes", estime celle que l’on qualifie de féministe moderne.

Aujourd’hui âgée de 51 ans, Sheryl Sandberg siège au conseil d’administration de Walt Disney et Facebook. Elle est la personne la mieux payée du réseau social devant son patron, avec plus de 27 millions de dollars perçus pour la seule année 2019 (23,4 millions pour Mark Zuckerberg). "Si elle le voulait, elle pourrait être PDG de n’importe quelle entreprise", estime le CEO de Facebook. Pour le moment, Sheryl Sandberg, qui estime n’avoir pas besoin d’être numéro 1 tant qu’elle a un impact sur la société, n’a pas cédé aux sirènes d’autres firmes.

Olivia Vignaud

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Femmes de pouvoir : comment elles atteignent des sommets

Si la parité n’est pas encore une réalité dans la plupart des pays, des femmes réussissent à briser le plafond de verre. CEO, entrepreneures, scientifiques, politiques… Décideurs magazine met en avant des succès féminins parmi les plus inspirants.
Sommaire F.Letier (GENEO Capital Entrepreneur) : "Ne me dites pas qu’il est compliqué de nommer des femmes" Mercedes Erra (BETC) : "J'espère que la prochaine génération sera plus radicale" Agnès Pannier-Runacher, de technocrate à politique Dominique Senequier, la grande dame du non-coté Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants Femmes politiques au pouvoir : l’exception scandinave et balte Aurélie Jean. La scientifique qui casse les codes Ilham Kadri, à l'état libre A-S d’Andlau et C. Berjal (CIAM) : "On ne naît pas activiste, on le devient"
Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Des services publics déficients et une classe moyenne supérieure nombreuse. Le Brésil présente la configuration idéale pour se lancer dans la santé pr...

D. Fleury (MACIF) : "La crise a accéléré notre transformation digitale"

D. Fleury (MACIF) : "La crise a accéléré notre transformation digitale"

Didier Fleury accompagne depuis deux ans la transformation numérique de la Macif, société d’assurance mutuelle française.  Un défi de taille pour cett...

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

La présentation de la nouvelle DS4 début septembre s’est accompagnée de l’annonce d’un passage au 100 % électrique à partir de 2024 de la marque DS. J...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte