Les géants PSA et Fiat-Chrysler officialisent leurs noces

Les groupes PSA et Fiat-Chrysler (FCA) officialisent leur projet de fusion. Stellantis, le nouveau géant issu de l’opération verra le jour le 16 janvier et s’arrogera la place de quatrième plus grand constructeur automobile du monde.

Les groupes PSA et Fiat-Chrysler (FCA) officialisent leur projet de fusion. Stellantis, le nouveau géant issu de l’opération verra le jour le 16 janvier et s’arrogera la place de quatrième plus grand constructeur automobile du monde.

Il s’agit là de la plus grande fusion de l’histoire du monde automobile. Une fois le feu vert de la Commission européenne donné le 21 décembre 2020, après un examen approfondi, les géants PSA et Fiat-Chrysler peuvent officialiser leurs noces, soutenues presque unanimement par les actionnaires des deux groupes, avec plus de 99 % des votes favorables pour les deux entités lors de leurs assemblées générales extraordinaires respectives.

Après de longues négociaitions, cette opération accouchera donc finalement du quatrième plus grand groupe du secteur dans le monde, baptisé Stellantis et qui devrait voir le jour le 16 janvier selon un communiqué de presse publié lundi 4 janvier. Un "moment d’histoire" pour Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA. 

Cette fusion intervient dans un contexte particulier pour le milieu automobile, tant par les difficultés qu’impose la crise sanitaire que par les évolutions des dernières années en matière de parcs automobiles, de plus en plus orientés vers les véhicules électriques. De plus, le nouveau groupe Stellantis, qui sera dirigé par Carlos Tavares, actuel patron du groupe PSA, devra réussir à concilier des marques aux cultures différentes. Le nouveau géant de l’automobile pourra cependant compter sur des implantations géographiques complémentaires, en Europe - grâce à PSA - et aux Amériques, où Fiat-Chrysler est déjà bien présent. 

Une fusion désirée et non imposée par les conjonctures économiques

L’opération de fusion entre les constructeurs français et italo-américain n’a pas été décidée en raison de problèmes financiers internes à l’un des groupes mais par une réelle volonté de s’intégrer, ensemble, dans ce nouveau marché de la voiture électrique. Des concurrents, tels que l’américain Tesla, ont depuis longtemps investi sur ce marché et la consolidation des deux groupes pourrait leur permettre d’atteindre une production de 8,7 millions de véhicules par an et de poursuivre le financement nécessaire à l’électrification du parc automobile de Stellantis.

Malgré cette annonce historique, des inquiétudes, notamment sociales, pèsent encore sur cette fusion. Du côté des salariés français, la délocalisation du siège aux Pays-Bas contribue au sentiment de ne plus peser autant dans un groupe où l’épicentre ne sera plus en France mais partagé avec l’Italie et les États-Unis. Pour autant, les gouvernements français et italiens ont, par l’intermédiaire de leurs ministres de l’économie respectifs, Bruno Le Maire et Stefano Patuanelli, annoncé veiller "à ce que Stellantis contribue à l’emploi industriel en Italie et en France.

Le nouveau géant du secteur automobile a donc désormais tout pour réussir à s’imposer un peu plus parmi les grands constructeurs dans le monde, s’il réussit sa transition en respectant ses engagements sociaux. 

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Lancel, de tradition et d'audace

Lancel, de tradition et d'audace

À la fois ancrée dans son époque et garante d’un héritage, rigoureuse dans sa maîtrise de la confection et furieusement créative dans son style, la ma...

Carrefour-Couche-Tard,  pas de sitôt

Carrefour-Couche-Tard, pas de sitôt

Bercy s’oppose au rapprochement entre Carrefour et le canadien Couche-Tard, brandissant l’argument de la sécurité alimentaire française. Un droit de v...

J.-M. Noe (Korian) : "Le M&A est un instrument de transformation du business model d’une entreprise"

J.-M. Noe (Korian) : "Le M&A est un instrument de transformation du business model d’une entreprise"

Korian, leader européen du bien-vieillir et du soin aux personnes fragiles n’a pas cessé de multiplier les transactions ces dernières années. Jean-Mic...

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Dans le contexte pandémique actuel, Primonial a décidé de s’associer avec Net-investissement, une marketplace de l’investissement immobilier et financ...

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

En avril 2019, le groupe de défense et d’électronique, Thales, rachetait le spécialiste des cartes à puces. Si depuis, la crise est passée par là, l’i...

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour nous en ces temps troublés"

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour no...

Le groupe PSA a retrouvé sa place de 1er déposant de brevets en 2019 dans le célèbre palmarès de l’INPI, devant Valéo, Safran, le CEA et Renault, pour...

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Personnage atypique et haut en couleur, Steve Ballmer fait carrière et fortune à la tête de Microsoft de 2000 à 2014. Sixième milliardaire mondial du...

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

Entreprises comme freelances sont souvent à la recherche d’un accompagnement pour sécuriser leurs collaborations. Un soutien que propose Freelance.com...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte