Les géants PSA et Fiat-Chrysler officialisent leurs noces

Les groupes PSA et Fiat-Chrysler (FCA) officialisent leur projet de fusion. Stellantis, le nouveau géant issu de l’opération verra le jour le 16 janvier et s’arrogera la place de quatrième plus grand constructeur automobile du monde.

Les groupes PSA et Fiat-Chrysler (FCA) officialisent leur projet de fusion. Stellantis, le nouveau géant issu de l’opération verra le jour le 16 janvier et s’arrogera la place de quatrième plus grand constructeur automobile du monde.

Il s’agit là de la plus grande fusion de l’histoire du monde automobile. Une fois le feu vert de la Commission européenne donné le 21 décembre 2020, après un examen approfondi, les géants PSA et Fiat-Chrysler peuvent officialiser leurs noces, soutenues presque unanimement par les actionnaires des deux groupes, avec plus de 99 % des votes favorables pour les deux entités lors de leurs assemblées générales extraordinaires respectives.

Après de longues négociaitions, cette opération accouchera donc finalement du quatrième plus grand groupe du secteur dans le monde, baptisé Stellantis et qui devrait voir le jour le 16 janvier selon un communiqué de presse publié lundi 4 janvier. Un "moment d’histoire" pour Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA. 

Cette fusion intervient dans un contexte particulier pour le milieu automobile, tant par les difficultés qu’impose la crise sanitaire que par les évolutions des dernières années en matière de parcs automobiles, de plus en plus orientés vers les véhicules électriques. De plus, le nouveau groupe Stellantis, qui sera dirigé par Carlos Tavares, actuel patron du groupe PSA, devra réussir à concilier des marques aux cultures différentes. Le nouveau géant de l’automobile pourra cependant compter sur des implantations géographiques complémentaires, en Europe - grâce à PSA - et aux Amériques, où Fiat-Chrysler est déjà bien présent. 

Une fusion désirée et non imposée par les conjonctures économiques

L’opération de fusion entre les constructeurs français et italo-américain n’a pas été décidée en raison de problèmes financiers internes à l’un des groupes mais par une réelle volonté de s’intégrer, ensemble, dans ce nouveau marché de la voiture électrique. Des concurrents, tels que l’américain Tesla, ont depuis longtemps investi sur ce marché et la consolidation des deux groupes pourrait leur permettre d’atteindre une production de 8,7 millions de véhicules par an et de poursuivre le financement nécessaire à l’électrification du parc automobile de Stellantis.

Malgré cette annonce historique, des inquiétudes, notamment sociales, pèsent encore sur cette fusion. Du côté des salariés français, la délocalisation du siège aux Pays-Bas contribue au sentiment de ne plus peser autant dans un groupe où l’épicentre ne sera plus en France mais partagé avec l’Italie et les États-Unis. Pour autant, les gouvernements français et italiens ont, par l’intermédiaire de leurs ministres de l’économie respectifs, Bruno Le Maire et Stefano Patuanelli, annoncé veiller "à ce que Stellantis contribue à l’emploi industriel en Italie et en France.

Le nouveau géant du secteur automobile a donc désormais tout pour réussir à s’imposer un peu plus parmi les grands constructeurs dans le monde, s’il réussit sa transition en respectant ses engagements sociaux. 

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jaguar et Land Rover électrisent le canal pro

Jaguar et Land Rover électrisent le canal pro

L’an passé, les deux constructeurs ont introduit des motorisations hybrides rechargeables dans leurs gammes. Laurent Letourneur, Directeur Marketing e...

Coralie Oger et son équipe arrivent chez Scotto Partners

Coralie Oger et son équipe arrivent chez Scotto Partners

Grâce à l’arrivée de Coralie Oger, de Pierre Lumeau et de Caroline Vieren en provenance de FTPA, la boutique française spécialiste du management packa...

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

Amazon France comptera 14 500 collaborateurs à la fin de l'année et se place aujourd'hui comme un acteur de la digitalisation. Frédéric Duval, son dir...

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Les deux grandes chaînes de la distribution alimentaire, Intermarché et Casino, annoncent un partenariat stratégique pour une période de 5 ans, en mat...

François Pelen, comment le fondateur de Point Vision casse les codes

François Pelen, comment le fondateur de Point Vision casse les codes

Diplômé de HEC, cet ophtalmologue a déroulé sa carrière dans le privé avant de fonder Point Vision. Gérés comme des entreprises, ses centres médicaux...

Démarrage réussi pour Stellantis

Démarrage réussi pour Stellantis

Quelques semaines après l’officialisation de leur fusion, PSA et FCA dévoilaient des résultats 2020 dans le vert malgré un contexte difficile pour le...

STMicroelectronics, c'est l'heure des semi-conducteurs

STMicroelectronics, c'est l'heure des semi-conducteurs

Certaines entreprises ont vu leur croissance de 2019 fondre l’année suivante. Pour le concepteur franco-italien de semi-conducteurs, c’est l’inverse....

VallJet, la bonne altitude

VallJet, la bonne altitude

La compagnie aérienne VallJet, spécialisée dans l’aviation privée, se déploie en France et devrait bientôt se lancer en Europe. En un an, son chiffre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte