Un avant-goût des élections européennes

Les élections de nos représentants européens des 23 et 26 mai prochains donneront lieu au renouvellement des membres de la Commission à l’automne. L’arme judiciaire de Bruxelles va donc changer de main. Mais peut-être pas de méthode.

Les élections de nos représentants européens des 23 et 26 mai prochains donneront lieu au renouvellement des membres de la Commission à l’automne. L’arme judiciaire de Bruxelles va donc changer de main. Mais peut-être pas de méthode.

Depuis cinq ans, les commissaires ont abandonné la stratégie de leurs prédécesseurs visant à négocier avec les contrevenants aux lois européennes. Ils n’hésitent pas à sanctionner, parfois lourdement. Le droit de la concurrence, avec sa représentante Margrethe Vestager, en est la plus pertinente illustration. C’est une nouvelle fois sur ce terrain qu’elle vient de condamner pour la troisième fois Google en raison de sa position dominante. L’amende de 1,46 milliard de dollars prononcée le 20 mars s’ajoute aux 2,42 milliards infligés en 2017 relatifs à Google shopping et aux 4,34 milliards visant Android. Cette dernière condamnation pointe du doigt le service Adsense for Search, un moteur de recherche de Google que n’importe quel site Web peut installer pour afficher des publicités contextuelles. Dernier coup de pied dans la fourmilière pour celle qui a mis les pouvoirs de la Commission européenne sous le feu des projecteurs ?

Peut-être pas. Depuis plusieurs mois, les rumeurs vont bon train. La Danoise pourrait remplacer Jean-Claude Juncker à la tête du gendarme européen. Dès son arrivée à Bruxelles elle avait défini ses objectifs : « Les règlements en vigueur en matière de concurrence dans l’Union européenne doivent être respectés par toutes les entreprises, qu’elles soient européennes ou non », déclarait-elle dans les colonnes de Décideurs Magazine en octobre 2015. Celle qui affiche à son tableau de chasse Amazon, Apple, Google, Starbucks, McDonald’s a tenu ses engagements et contribue à faire de l’Europe une puissance mondiale. L’extension de son champ de compétence au-delà du droit de la concurrence ouvrirait la porte à de telles méthodes pour l’ensemble du droit européen. La protection des données ne demande pas mieux. Dans un dossier que Décideurs Juridiques consacre au sujet, il ressort que tout est mis en œuvre pour que cette législation serve de modèle aux prochaines : une Europe garante des libertés et dotée d’un arsenal de sanctions percutantes. Sauf que les institutions européennes ne se sont pas encore donné les moyens de les prononcer à leur juste mesure : les régulateurs nationaux ne peuvent pas se transformer en gendarme partout dans le monde. Margrethe Vestager a prouvé, elle, que cela ne lui faisait pas peur.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’Europe, terre de protection des données personnelles

L’Europe, terre de protection des données personnelles

Depuis l’adoption du RGPD le 14 avril 2016, les pays membres de l’Union européenne peuvent sanctionner les entreprises et institutions publiques non c...

Marie-Laure Denis, la diplomate de la donnée

Marie-Laure Denis, la diplomate de la donnée

À la tête de la Cnil (Commission nationale informatique et libertés) depuis février, Marie-Laure Denis connaît bien le monde de la régulation. Grâce à...

Rentrée politique : la plume fait le poids

Rentrée politique : la plume fait le poids

Les années passent et nos élus continuent de publier des ouvrages pour se faire connaître, montrer leur expertise ou attaquer leurs concurrents qui se...

Cécile Duflot (Oxfam France) : "Un nouveau pilotage des actifs financiers est possible"

Cécile Duflot (Oxfam France) : "Un nouveau pilotage des actifs financiers est possible"

Ancienne ministre et désormais directrice générale de l’ONG Oxfam France, Cécile Duflot a défendu sa vision de l’économie, lors de l’université d’été...

Voici pourquoi l’UDI soutient Benjamin Griveaux

Voici pourquoi l’UDI soutient Benjamin Griveaux

Le parti dirigé par Jean-Christophe Lagarde se range derrière LREM dans la capitale. Un soutien bienvenu qui pourrait être monnayé au prix fort : l’ab...

Université d’été du Medef : quand le capitalisme cherche à faire peau neuve…

Université d’été du Medef : quand le capitalisme cherche à faire peau neuve…

Les 28 et 29 août s’est tenue la Ref, l’université d’été du Medef. Un événement qui est consacré à l’état des lieux du capitalisme en temps de crise.

Université d’été du Medef : la stabilité fiscale, utopie française ?

Université d’été du Medef : la stabilité fiscale, utopie française ?

Trop lourde, trop complexe et trop instable, la fiscalité française est régulièrement pointée du doigt pour expliquer le manque d’attractivité du pays...

Elections à Moscou : l'affront russe

Elections à Moscou : l'affront russe

Les autorités moscovites pensaient profiter de l’été pour écarter discrètement les candidats libéraux aux élections de la Douma de Moscou. C’était sa...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message