Un boost de 2,2 milliards pour l’IA française

​​​​​​​À l’occasion de la conférence "France is AI", le gouvernement français a exposé le deuxième pan de la stratégie nationale en soutien à l’intelligence artificielle. Amorcée en 2018 avec une enveloppe de 1,5 milliard d’euros, cette stratégie se poursuit avec 2,2 milliards de cofinancements pour faire de la France un leader mondial de l’IA.
Cédric O, secrétaire d'État chargé de la transition numérique et des communications électroniques présente un financement de 2,2 milliards à la conférence "France is AI"

​​​​​​​À l’occasion de la conférence "France is AI", le gouvernement français a exposé le deuxième pan de la stratégie nationale en soutien à l’intelligence artificielle. Amorcée en 2018 avec une enveloppe de 1,5 milliard d’euros, cette stratégie se poursuit avec 2,2 milliards de cofinancements pour faire de la France un leader mondial de l’IA.

Lors de l’évènement phare la "Paris AI Week", Cédric O, secrétaire d'État chargé du numérique et Frédérique Vidal, ministre de la Recherche et de l'Innovation, ont annoncé l’injection de 2,2 milliards dans le secteur de l’intelligence artificielle. Du 8 au 19 novembre, cette première édition de conférences organisée par France Digitale rassemblera une dizaine d’événements qui devraient cerner les enjeux de l’IA.

La formation, le nerf de l’innovation

Avec l’innovation, la formation des talents incarne la priorité pour Cédric O. "On a absolument besoin de faire en sorte que nos entreprises, nos centres de recherche, nos start-up, aient plus de compétences", a-t-il affirmé."L’idée est également de former aussi dans les entreprises les collaborateurs qui devront utiliser cette intelligence artificielle dans leur métier dès demain", a ajouté Frédérique Vidal.

Ces déclarations résonnent particulièrement dans le cadre de la station F, véritable vivier de l’innovation. Dans l’ancienne Halle Freyssinet reconvertie en campus de start-up, plus de soixante structures, triées sur le volet, cohabitent en bonne intelligence.

Élèves aujourd’hui, champions demain

"Si on veut faire en sorte que l’IA soit portée par des valeurs européennes, alors les Européens doivent se fixer comme premier objectif de faire émerger des champions industriels", appuie le secrétaire d’État à la transformation. À terme, l’accent porté à la formation permettra d’une part, l’émergence des talents français, d’autre part, une reprise de vitesse de l’Hexagone, afin de se placer en leader du numérique. "Nous vivons dans un monde où le leader fixe le standard", renchérit Cédric O. "Si vous n’avez pas de leader, vous ne fixez aucun standard et vous courrez après le monde tel qu’il va." D’ici à cinq ans, un des indicateurs de portée de cette stratégie en faveur de l’IA se mesurera au nombre de "deeptechs", dont la multiplication établirait la France en champion européen.

Alexandra Bui

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Edito : Chine - Russie, une relation (très) déséquilibrée

Edito : Chine - Russie, une relation (très) déséquilibrée

La guerre en Ukraine oblige Moscou à se tourner vers Pékin. Un choix contrait qui pourrait pénaliser la Russie à moyen-terme

Les défis de Pap Ndiaye à l’Éducation nationale

Les défis de Pap Ndiaye à l’Éducation nationale

Renouer avec les enseignants, relever le niveau des élèves, promouvoir l’enseignement républicain… Plusieurs chantiers majeurs attendent le nouveau mi...

Parti socialiste : bientôt l’implosion ?

Parti socialiste : bientôt l’implosion ?

L’accord noué avec LFI crée plus de remous que prévu au parti socialiste qui subit une fronde venue en grande partie du Sud-Ouest. La vieille maison n...

Gabriel Attal, un coup de jeune pour les comptes publics ?

Gabriel Attal, un coup de jeune pour les comptes publics ?

Nommé ministre délégué au Budget, le trentenaire hérite d'un poste qui sert de tremplin.

Catherine Colonna, l’expérimentée du Quai d'Orsay

Catherine Colonna, l’expérimentée du Quai d'Orsay

Peu connue du grand public, la nouvelle ministre des Affaires étrangères est pourtant l’une des diplomates les plus chevronnées de l’Hexagone. La chir...

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

Gouvernement Borne : ce qu'il faut retenir

Gouvernement Borne : ce qu'il faut retenir

Une relative stabilité, peu de débauchages, des ministres et des députés promus : voici les principales informations sur le nouveau gouvernement.

Logement : ministère amer

Logement : ministère amer

Malgré les interpellations multiples dénonçant une campagne au cours de laquelle la question du logement est restée très secondaire, en dépit des aler...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message