PayFit lève 70 millions d’euros pour doubler de taille en 2020

La start-up qui digitalise et simplifie la gestion de paie et des RH frappe un grand coup avec l’une des plus grosses levées de fonds de l’histoire de la e-RH française.

La start-up qui digitalise et simplifie la gestion de paie et des RH frappe un grand coup avec l’une des plus grosses levées de fonds de l’histoire de la e-RH française.

En 2015, Firmin Zocchetto, Ghislain de Fontenay et Florian Fournier cherchent à monter leur start-up et réfléchissent à un secteur porteur. « Nous avions observé que, dans les entreprises, la paie était longue à se mettre en place et que des erreurs pouvaient survenir », se remémore Firmin Zocchetto, désormais CEO du groupe, qui en tire une conclusion : « Salariés comme professionnels étaient en attente d’une solution. Le besoin était là, nous nous sommes engouffrés dedans en créant PayFit ». Avec succès.

En 2016 et en 2017, la jeune pousse lève 19 millions d’euros. En juin 2019, le groupe passe à la vitesse supérieure grâce à un tour de table de 70 millions d’euros. Cette levée de fonds est réalisée auprès d’Eurazeo Growth, Bpifrance ainsi que d’Accel, Frst (anciennement Omnium Ventures) et Xavier Niel.

La solution développée par l’entreprise développe et centralise la paie, les déclarations sociales, les absences, les congés, les notes de frais, l’intégration des nouveaux employés… Pour mener à bien ses missions, PayFit compte sur une « arme secrète », le JetLang. Il s’agit d’un langage de programmation qui permet d’adapter facilement la solution aux spécificités légales de chaque pays. AInsi, dans l'Hexagone, chaque modification du code du travail est immédiatement prise en compte. PayFit compte aujourd’hui 3 000 entreprises clientes, un portefeuille en expansion constante. « La trajectoire de PayFit et son potentiel extraordinaire pour les années à venir en font l’une des plus belles start-ups d’Europe », s’enthousiasme Yann du Rusquec, Managing Director d’Eurazeo.

Poursuivre la conquête de l’Europe

L’entreprise souhaite utiliser la somme récoltée pour poursuivre son expansion à l’échelle internationale. Pour le moment, la société est implantée en Espagne, en Allemagne et au Royaume-Uni. La stratégie d’internationalisation se poursuivra en 2020 avec l’ouverture de bureaux en Italie. Pour Firmin Zocchetto, « l’Europe réunit des dizaines de millions de PME. C’est un marché incroyable, et notre ambition est de devenir la référence en matière de gestion de paie et des ressources humaines pour ces PME ».

Cette levée de fonds va permettre à ce poids lourd de la e-RH de recruter massivement en France et à l’étranger. PayFit, qui compte pour le moment 300 collaborateurs ambitionne de doubler de taille en 2020 et atteindre la barre de 1 000 salariés en 2021. « Nous sommes à la recherche de compétences variées », affirme Firmin Zocchetto. Profils tech, commerciaux ou encore fonctions supports sont notamment recherchés.

Cette levée de fonds est une preuve de l’attractivité de la e-RH en France. Le secteur attire de plus en plus les investisseurs. Pour le moment, c’est HR Path et sa levée de 100 millions d’euros en avril 2019 qui reste en première position. Mais PayFit se place sur la seconde marche du podium en dépassant le concepteur de Mooc OpenClassrooms qui avait récolté 50 millions d’euros en mai 2018.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Le groupe dirigé par Bernard Charlès est le leader mondial des logiciels de simulation industrielle. Depuis quelques années, il se lance avec succès d...

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Atteint du "virus de l’entrepreneuriat", le Néerlandais est devenu milliardaire en moins de quinze ans grâce à sa dernière création : Adyen.

Phebe Novakovic, la patriote

Phebe Novakovic, la patriote

Alors que NavalGroup est en difficulté après l'annulation du "contrat du siècle" australien, l'américain General Dynamics se porte bien. A sa tête dep...

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

Le fournisseur mondial de produits et services logiciels d’entreprises confie la direction de la région EMEA à Emmanuelle Hose, jusque-là directrice r...

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

Souverain sur un marché de niche à l’importance vitale, ASML est la plus belle réussite de la tech européenne. Des entreprises telles qu’Apple, Samsun...

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

Le 15 février 2021, Laurence Comte-Arassus a été nommée General Manager de GE Healthcare pour la zone France, Belgique, Luxembourg et Afrique francoph...

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners fête ses trois ans, l’occasion de revenir sur un modèle unique, à contre-courant de ce que propose la concurrence.

Obsession Client : une expérience client d’exception passe avant tout par une bonne expérience collaborateur

Obsession Client : une expérience client d’exception passe avant tout par une bonne expérience colla...

En adoptant l’Obsession Client, une entreprise qui investit dans l’expérience client ne doit pas négliger l’expérience collaborateur, au risque de pas...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte