Motion de censure : Theresa May sauvée de justesse

Maintenue à son poste à quelques voix près, Theresa May survit à la motion de censure et reprend les négociations sur les conditions de mise en œuvre du Brexit.

Maintenue à son poste à quelques voix près, Theresa May survit à la motion de censure et reprend les négociations sur les conditions de mise en œuvre du Brexit.

Il s’en est fallu de peu, de 19 voix précisément, mais Theresa May est maintenue à son poste, les députés ayant finalement rejeté la motion de censure déposée contre elle mardi soir par l’opposition travailliste, à 325 voix contre 306. Pas de quoi pavoiser, certes, ni faire taire durablement l’opposition, mais de quoi la maintenir à la tête du gouvernement et lui permettre de « continuer le travail », à savoir : organiser les conditions du Brexit d’ici au 29 mars. Une mission qui semble aujourd’hui impossible tant les positions des uns et des autres sur les conditions du retrait paraissent irréconciliables, mais à laquelle la Première ministre a souhaité s’atteler sans attendre en rencontrant dans la foulée du vote l’ensemble des dirigeants de l’opposition « dans un esprit constructif ».

Parcours du combattant

 Pas sûr que cela suffise toutefois à dépasser les divisions internes. Le leader travailliste Jeremy Corbyn lui ayant déjà fait savoir qu’il ne s’assiérait à la table des négociations que si elle excluait l’option du « no deal » et beaucoup appelant encore à la mise en place d’un second référendum… et à parvenir à un compromis d’ici le lundi 21 janvier, date butoir à laquelle Theresa May devra présenter un « plan B » au Parlement avant, s’il est validé, d’aller le « vendre » à Bruxelles. Un parcours du combattant pour la Première ministre qui, mercredi soir, ne doit sa survie politique qu’au soutien du parti unioniste nord-irlandais – le DUP – et au ralliement des députés de son propre camp dont 118 l’avaient lâchée la veille, votant contre son projet d’accord.

« Je ne prends pas cette responsabilité à la légère, a-t-elle déclarée. Nous continuerons à travailler pour mettre en œuvre la promesse solennelle faite au peuple de ce pays ». À savoir : organiser sa sortie de l’Union européenne dans moins de dix semaines. Le week-end promet d’être long.

Caroline Castets

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’Europe, terre de protection des données personnelles

L’Europe, terre de protection des données personnelles

Depuis l’adoption du RGPD le 14 avril 2016, les pays membres de l’Union européenne peuvent sanctionner les entreprises et institutions publiques non c...

Marie-Laure Denis, la diplomate de la donnée

Marie-Laure Denis, la diplomate de la donnée

À la tête de la Cnil (Commission nationale informatique et libertés) depuis février, Marie-Laure Denis connaît bien le monde de la régulation. Grâce à...

Rentrée politique : la plume fait le poids

Rentrée politique : la plume fait le poids

Les années passent et nos élus continuent de publier des ouvrages pour se faire connaître, montrer leur expertise ou attaquer leurs concurrents qui se...

Cécile Duflot (Oxfam France) : "Un nouveau pilotage des actifs financiers est possible"

Cécile Duflot (Oxfam France) : "Un nouveau pilotage des actifs financiers est possible"

Ancienne ministre et désormais directrice générale de l’ONG Oxfam France, Cécile Duflot a défendu sa vision de l’économie, lors de l’université d’été...

Voici pourquoi l’UDI soutient Benjamin Griveaux

Voici pourquoi l’UDI soutient Benjamin Griveaux

Le parti dirigé par Jean-Christophe Lagarde se range derrière LREM dans la capitale. Un soutien bienvenu qui pourrait être monnayé au prix fort : l’ab...

Université d’été du Medef : quand le capitalisme cherche à faire peau neuve…

Université d’été du Medef : quand le capitalisme cherche à faire peau neuve…

Les 28 et 29 août s’est tenue la Ref, l’université d’été du Medef. Un événement qui est consacré à l’état des lieux du capitalisme en temps de crise.

Université d’été du Medef : la stabilité fiscale, utopie française ?

Université d’été du Medef : la stabilité fiscale, utopie française ?

Trop lourde, trop complexe et trop instable, la fiscalité française est régulièrement pointée du doigt pour expliquer le manque d’attractivité du pays...

Elections à Moscou : l'affront russe

Elections à Moscou : l'affront russe

Les autorités moscovites pensaient profiter de l’été pour écarter discrètement les candidats libéraux aux élections de la Douma de Moscou. C’était sa...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message