Infographies : les grandes questions qui se posent après le premier tour des législatives

Beaucoup de députés ont-ils été élus au premier tour ? Est-ce plus que d’habitude ? Combien de ministres ont-ils été contraints à la démission après une défaite aux législatives ? Le RN peut-il avoir un groupe parlementaire ? Comment interpréter le score de la majorité ? Réponse en images.

Beaucoup de députés ont-ils été élus au premier tour ? Est-ce plus que d’habitude ? Combien de ministres ont-ils été contraints à la démission après une défaite aux législatives ? Le RN peut-il avoir un groupe parlementaire ? Comment interpréter le score de la majorité ? Réponse en images.

Combien de députés ont-ils été élus au premier tour ?

Le 12 juin au soir, 5 députés ont été élus dès le premier tour. Quatre viennent de LFI. Dans la septième circonscription de Seine-Saint-Denis, bastion de la gauche, le sortant Alexis Corbière obtient 63% des suffrages, loin devant sa rivale LREM (16%). Paris offre d’emblée trois sièges aux Insoumis. Dans la dix-septième circonscription de Paris, Danièle Obono vire en tête avec 57%, une progression pour celle qui avait remporté le second tour au forceps il y’a cinq ans. Dans la sixième de la Ville Lumière, Sarah Legrain obtient 56% dans la dix-neuvième et Sophia Chikirou 53,7%. De son côté, la majorité présidentielle peut compter sur un député, Yannick Favennec, qui est réélu pour la troisième fois de suite en Mayenne. Son score ? 57%.

Pour être officiellement élu dès le premier tour, il faut récolter plus de 50% des suffrages exprimés mais aussi un nombre de voix supérieur ou égal à 25% du nombre des électeurs inscrits. C’est la raison pour laquelle Marine Le Pen devra concourir à un second tour malgré un score de 53,96%.

Le nombre de députés élus au premier tour est-il élevé par rapport à d’habitude ?

Notons que le nombre de sièges attribués à l’issue du premier tour est pratiquement équivalent à celui des élections législatives de 2017 (5 contre 4). Nous sommes très loin, en revanche, de la moyenne habituelle comme le dévoile le graphique ci-dessous.

Un ministre qui démissionne pour avoir perdu les législatives, est-ce fréquent ?

La règle n’est pas inscrite dans la Constitution, il s’agit d’une coutume. Un ministre ou secrétaire d’État qui ne remporte pas une élection législative doit quitter son poste. C’est pour le moment arrivé à une seule reprise : en 2007, Alain Juppé a été contraint de démissionner du ministère de l’Environnement après sa courte défaite face à la socialiste Michèle Delaunay (50,3%). Il effectuera toutefois son retour au gouvernement durant le quinquennat Sarkozy où il occupera les postes de ministre de la Défense puis de ministre des Affaires étrangères.

Seul Alain Juppé a démissionné après avoir perdu à une élection législative

Pour ce cru 2022, plusieurs membres du gouvernement Borne sont en ballotage défavorable. La ministre de la Planification écologique, Amélie de Montchalin, est distancée par le socialiste Jérôme Guedj dans la sixième de l’Essonne : 31,46% contre 38,31%. Le second tour s’annonce également difficile pour les parisiens Clément Beaune et Stanislas Guerini. Le ministre délégué aux affaires européennes obtient 35,8% et se place derrière la candidate de la Nupes Caroline Mecary (40,3%). Enfin le ministre de la Fonction et de la Transformation publiques, Stanislas Guerini, est à la peine puisqu’il est loin derrière l’écologiste représentant la Nupes Léa Balage El Mariky (32,5% contre 38,66%).

Comment évaluer le score de la majorité au premier tour ?

La majorité se réjouit de ne pas avoir à subir de cohabitation. La Nupes clame la victoire. Qui croire ? Comment interpréter le score d’Ensemble ? Il suffit pour cela de le comparer avec celui des majorités présidentielles précédentes. Les chiffres montrent une réelle sous-performance. En 2002 et en 2007, l’UMP avait séduit 43% et 45,57% des électeurs dès le premier tour. En 2012, le PS tutoyait la barre des 40% tandis-que la première vague de marcheurs était à 32,3%. Avec 25,7%, le camp macroniste réalise donc une mauvaise performance par rapport aux scrutins précédents.

Le RN est-il enfin performant à des élections législatives ?

L’extrême droite réalise systématiquement de plus mauvaises performances aux législatives qu’aux présidentielles, ce qui s’est vérifié le 12 juin au soir. Cependant, le parti de Marine Le Pen n’a jamais obtenu de résultats aussi élevés. 2002 : 11,3%, 2007 : 4,9%, 2012 : 13,6%, 2017 : 13,2%, 2022, 18,68%. Le RN est présent dans 208 circonscriptions au second tour, ce qui devrait lui permettre, selon les projections, de disposer d’au moins quinze députés nécessaires à la création d’un groupe parlementaire.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Le maire d’Angers, proche d’Edouard Philippe et numéro deux d’Horizons, remplace Amélie de Montchalin, battue aux élections législatives, au ministère...

Olivier Marleix, le gardien du temple LR

Olivier Marleix, le gardien du temple LR

Favori des pronostics, le député d’Eure-et-Loir est le nouveau président du groupe LR à l’Assemblée nationale. Ses missions ? Préserver l’unité de la...

Édito. Inélégance insoumise

Édito. Inélégance insoumise

Durant la présidentielle puis les législatives, Jean-Luc Mélenchon et ses partisans n’ont cessé de répéter la même antienne : il est nécessaire de red...

Assemblée nationale : à quoi sert un président de groupe ?

Assemblée nationale : à quoi sert un président de groupe ?

Aurore Bergé, Marine Le Pen, Mathilde Panot, Olivier Marleix, Boris Vallaud… Les présidents de groupe à l’Assemblée nationale remplissent une mission...

Ce détail qui devrait alarmer la gauche française

Ce détail qui devrait alarmer la gauche française

Si la gauche regagne de l’influence à l’Assemblée nationale, un examen de la carte électorale met en lumière une situation préoccupante : une concentr...

Djibouti, tour de contrôle des puissances étrangères

Djibouti, tour de contrôle des puissances étrangères

Enclavée entre l’Érythrée, l’Éthiopie et la Somalie, et regardant le Yémen dans les yeux, la république de Djibouti constitue, au-delà de son indiscut...

Communication de Gérald Darmanin, Chat le fait

Communication de Gérald Darmanin, Chat le fait

Marine Le Pen n'est pas la seule à tenter d'amadouer les électeurs en instrumentalisant de charmantes boules de poils. Boris, le matou de Gérald Darma...

Comment Macron, Mélenchon ou Zemmour séduisent les geeks

Comment Macron, Mélenchon ou Zemmour séduisent les geeks

Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon ou Éric Zemmour draguent sans vergogne les amateurs de jeux-vidéo. Une stratégie qui permet en réalité de s’adress...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message