Fusions-acquisitions : l’année 2018 en trompe-l’œil

Selon Refinitiv, le M&A a enregistré sa troisième plus belle année depuis 1980. Cependant, les professionnels restent prudents pour 2019. La France a quant à elle déçu.

Selon Refinitiv, le M&A a enregistré sa troisième plus belle année depuis 1980. Cependant, les professionnels restent prudents pour 2019. La France a quant à elle déçu.

Grâce à un excellent départ, l’année 2018 du M&A s’est soldée par un résultat en hausse de 20 % à 3 912 milliards de dollars d’opérations enregistrées. Selon les chiffres préliminaires de Refinitiv (ex-Thomson Reuters), il s’agit de la troisième plus belle année des fusions-acquisitions depuis que les comptages existent (1980). Cela n’empêche pas les professionnels d’afficher une certaine prudence quant à la poursuite de cette tendance en 2019. Sophie Javary par exemple, Vice Chairman BNP Paribas CIB zone Emea, reconnaît que plusieurs facteurs tels que le Brexit, les frictions commerciales entre la Chine et les USA ou le climat macroéconomique tendu en Italie refroidissent les investisseurs. Rappelons aussi qu’au niveau mondial, le marché du M&A s’est bien reposé sur les jumbo deals conclus en début d’année : le rachat du laboratoire pharmaceutique irlandais Shire par le japonais Takeda s’est imposé comme la plus grosse acquisition de 2018 à 77 milliards de dollars. La France, quant à elle, a marqué le pas. Contrairement au millésime 2017, elle n’a pas pu compter sur des transactions au-dessus de 20 milliards de dollars. Les opérations ont ainsi reculé de 33 % à 164,5 milliards de dollars. Les groupes français en capacité d’investissement ont mis la priorité sur la consolidation de leurs activités à l’international. AXA a repris le réassureur XL Group pour 15 milliards de dollars, et Sanofi le spécialiste des thérapies contre les maladies rares Bioverativ pour 11 milliards.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Agriculture urbaine, promesse durable ?

Agriculture urbaine, promesse durable ?

De plus en plus de projets d’aménagement et de renouvellement urbains incluent des propositions d’agriculture urbaine. Peut-on encore parler de phénom...

H. Borensztejn (Heidrick Consulting) : « Fusionner Deutsche Bank et Commerzbank peut déclencher un mouvement de consolidation important »

H. Borensztejn (Heidrick Consulting) : « Fusionner Deutsche Bank et Commerzbank peut déclencher un m...

Le rapprochement entre Deutsche Bank et Commerzbank marquerait un véritable tournant pour le marché bancaire allemand, peu habitué à voir des opératio...

Une fusion à venir entre Deutsche Bank et Commerzbank ?

Une fusion à venir entre Deutsche Bank et Commerzbank ?

La presse allemande se fait l’écho de discussions entre Deutsche Bank et Commerzbank en vue d’un rapprochement.

Investir en Indonésie : ce qu'il faut connaître

Investir en Indonésie : ce qu'il faut connaître

État du pays, des risques, de l’environnement des affaires : des dirigeants de sociétés implantés dans le pays s’expriment dans une étude complète ill...

Isabelle Delannoy : "L’intérêt du système financier est de financer des systèmes régénératifs "

Isabelle Delannoy : "L’intérêt du système financier est de financer des systèmes régénératifs "

Ingénieure agronome, Isabelle Delannoy est l’initiatrice du concept d’économie symbiotique, un modèle écologique de rupture qui sort de la confidentia...

Julien Chaudeurge (Babyzen)  : "Notre cœur de cible : les parents citadins"

Julien Chaudeurge (Babyzen) : "Notre cœur de cible : les parents citadins"

Julien Chaudeurge, président de Babyzen s’est fait une place sur le marché de la poussette. R&D, distribution… Il revient sur sa stratégie.

Sébastien Lalevée (Financière Arbevel) : « Contribuer au développement des écosystèmes »

Sébastien Lalevée (Financière Arbevel) : « Contribuer au développement des écosystèmes »

Fondée en 1997, puis reprise par Jean Baptiste Delabare et Sébastien Lalevée début 2009, Financière Arbevel est une des plus belles réussites dans le...

Cars Macron : l’allemand FlixBus embarque Eurolines et Isilines

Cars Macron : l’allemand FlixBus embarque Eurolines et Isilines

Transdev cède ses bus Macron et laisse le marché aux mains de deux acteurs. Blablacar, qui finalise l’acquisition des cars Ouibus, et FlixBus.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message