Déconfinement, acte II : les principales annonces d'Édouard Philippe

Le Premier ministre s'exprimait ce jeudi 28 mai sur la nouvelle phase de déconfinement. La barrière des 100 Km sera levée à compter du 2 juin et le secteur des bars, hôtels, restaurants commence à entrevoir une lumière au bout du tunnel.
Édouard Philippe, Premier ministre.

Le Premier ministre s'exprimait ce jeudi 28 mai sur la nouvelle phase de déconfinement. La barrière des 100 Km sera levée à compter du 2 juin et le secteur des bars, hôtels, restaurants commence à entrevoir une lumière au bout du tunnel.

L'urgence est à relancer l'économie, tout en conservant le maximum de mesures afin d'assurer la sécurité sanitaire des concitoyens. Si les conditions sanitaires s'améliorent avec un reflux continu du nombre de malades graves en réanimation, l'économie est, elle, en berne. Le chômage a bondi de 22 % en avril avec 843 000 demandeurs d'emploi supplémentaires, selon les chiffres publiés ce jeudi 28 mai par Pôle emploi, soit quelques heures avant la prise de parole d'Édouard Philippe. Ce dernier s'exprimait sur l'acte II du déconfinement, dévoilant les décisions prises dans la matinée lors du Conseil de défense présidé par Emmanuel Macron à l'Élysée. 

Le locataire de Matignon a commencé par le bilan sanitaire. "Les résultats sont bons sur le plan sanitaire, même si nous restons prudents", indique-t-il. Aujourd'hui, tous les indicateurs sont au vert dans toutes les régions à l'exception du Val-d'Oise et de Mayotte. "Ce qui ne veut pas dire que le virus ne circule plus. Il reste présent à des degrés divers sur tout le territoire mais sa vitesse de propagation est, à ce stade, sous contrôle. Nous sommes un peu mieux que là où nous espérions être", souligne Édouard Philippe. Même s'il convient de continuer à suivre les foyers épidémiques.

Les différentes zones

Ainsi, même s'ils feront l'objet d'une surveillance renforcée, les départements d'Ile-de-France, la Guyane et Mayotte passent du rouge à l'orange. Les bars et les restaurants pourront rouvrir sur tout le territoire dès le 2 juin. Dans les zones orange toutefois, seules les terrasses seront accessibles. Les parcs et jardins rouvriront même dans ces zones. Une bonne nouvelle pour un certain nombre d'élus dont Anne Hidalgo, qui militait pour que les Parisiens aient accès aux espaces verts. D'ailleurs, avant même l'allocution d'Édouard Philippe, la Marie de Paris prenait de l'avance en mettant en ligne les horaires d'ouverture desdits lieux.

Par ailleurs, en zone verte, les loisirs (piscines, gymnases, salles de spectacle, à l'exception des cinémas) rouvriront dès le 2 juin. Les zones en orange devront, quant à elle, attendre la troisième phase de déconfinement, c'est-à-dire le 22 juin.

La limitation des regroupements à dix personnes dans l'espace public reste la règle, tout comme l'interdiction des sports de contacts. Le port du masque est, lui, largement recommandé, à l'instar du télétravail. 

La réouverture des écoles et des collèges va être accélérée dans toutes les zones, celle des lycées sera limitée dans les départements en orange. Quant au baccalauréat, l’épreuve orale de français sera validée par le contrôle continu. "La réouverture des écoles et des établissements est une urgence sociale, c’est aussi un impératif éducatif", commente Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale. 

Barrière des 100 km levée

Autre annonce très attendue : la barrière des 100 kilomètres, instaurée le 11 mai, est levée sur tout le territoire à compter du 2 juin (dans la limite des frontières françaises au moins jusqu’au 15 juin). De quoi aider à sauver une partie de la saison touristique et donner un peu d'air aux citoyens. Les hébergements touristiques, les villages vacances ainsi que les campings pourront ouvrir à partir de mardi prochain. En Ile-de-France, à Mayotte et en Guyane, il faudra attendre le 22 juin.

Prochaine épreuve

Si cette liberté en partie retrouvée sera salvatrice, "un nouveau front s'ouvre", prévient le Premier ministre. Le pays va "devoir se battre contre l'impact d'une récession historique". Ce jeudi matin, Bruno Le Maire indiquait sur France 2 que la récession serait bien supérieure à 8 % cette année. 

OV

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les bouchers, premiers communistes de France !

Les bouchers, premiers communistes de France !

Le communiste Fabien Roussel fait les yeux doux aux amateurs de viande et aux bouchers. Une stratégie qui est pertinente, en témoignent certains épiso...

La tech se toque des politiques

La tech se toque des politiques

Anciens ministres et hauts fonctionnaires sont dans le viseur des grands groupes de la tech qui recrutent de plus en plus ce type de profil. Un mariag...

Éric Zemmour : Python au pays de Socrate

Éric Zemmour : Python au pays de Socrate

Nombreux propos d’Éric Zemmour suscitent, sciemment ou non, la polémique. Si la sortie sur les élèves handicapés a été abondamment commentée ce week-e...

Anne Hidalgo : que contient son programme économique et fiscal ?

Anne Hidalgo : que contient son programme économique et fiscal ?

Hausse du Smic, égalité salariale, fiscalité verte, âge de départ à la retraite, politique industrielle… Voici les principales propositions contenues...

Wilfrid Lauriano do Rego (CPA/KPMG) : "L’ambition de notre diplomatie économique passera par celle de nos diasporas"

Wilfrid Lauriano do Rego (CPA/KPMG) : "L’ambition de notre diplomatie économique passera par celle d...

Dès son arrivée au pouvoir en 2017, Emmanuel Macron a voulu impulser un renouveau de la relation avec le continent africain, notamment par la création...

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

L’affaire Tek Fog est un scandale qui fait trembler le gouvernement de Narendra Modi et prouve à quel point, la tech peut servir à manipuler les foule...

Ensemble Citoyens, quand la macronie se met en marche pour 2022

Ensemble Citoyens, quand la macronie se met en marche pour 2022

Pour tenter de garder sa place à l’Élysée, Emmanuel Macron compte se reposer sur une alliance plus large que LREM. Voici les mouvements qui, pour le m...

À gauche, fini de rire !

À gauche, fini de rire !

Naguère partisane de l'humour et de la caricature, la gauche, sous influence de la pensée anglo-saxonne se met à soutenir les censeurs et les bigots....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte