Coaching digital, le nouvel eldorado de la e-RH

Le marché du coaching n’est plus la propriété exclusive d’anciens cadres reconvertis à l’enseignement en présentiel. Certaines start-up ne demandent qu’à disrupter un secteur resté globalement à l’écart de la digitalisation.

Le marché du coaching n’est plus la propriété exclusive d’anciens cadres reconvertis à l’enseignement en présentiel. Certaines start-up ne demandent qu’à disrupter un secteur resté globalement à l’écart de la digitalisation.

Améliorer ses hard skills en ligne est désormais facile grâce aux Mooc qui sont depuis quelques années entrés dans leur phase de maturité. Pour les soft skills, les choses sont plus délicates. Pendant longtemps, les salariés souhaitant faire appel à des coachs n’avaient guère le choix : ils devaient passer par une formation en présentiel, bien souvent onéreuse. De l’histoire ancienne. Depuis quelques années émerge un nouveau secteur, le e-coaching. Plusieurs start-up proposent de mettre en relation collaborateurs et coachs certifiés pour une formation à distance efficace et abordable. 

Les forces en présence

L’acteur le plus présent sur le marché hexagonal est CoachHub, start-up allemande fondée en 2018 par les frères Yannis et Mati Niebelshuetz. Son point fort ? Un algorithme capable de prendre en compte la demande du client et de lui proposer les trois meilleurs coachs parmi les 400 référencés sur la plateforme. Ce concept a notamment séduit SoundCoud ou encore HelloFresh.

Si CoachHub est une histoire de famille, il en est de même chez Moovone, lancée en 2015 par Alain Manoukian et ses fils Axel et Hugo. Cette plateforme Saas propose une offre basée sur des crédits de coaching que les entreprises peuvent utiliser à leur guise pour former leurs collaborateurs, le tout en 28 langues. Une offre dont plus de 5 000 salariés ont bénéficié dans des groupes tels que Roche, Richemont, Saint- Gobain, Veolia ou encore L’Oréal.

Le e-coaching serait dix fois moins cher que le présentiel... et tout aussi efficace

C’est à Neuilly-sur-Seine que, depuis 2017, est installé le troisième acteur du marché : Simundia. Les cofondateurs, Colombe Mandula, Vincent Simon et Grégory Schiller misent eux aussi sur le digital pour démocratiser le coaching. Simundia se targue en effet de proposer des formations aussi efficaces que des coachs en présentiel, le tout pour un tarif dix fois moins élevé. Roland Berger a notamment recours aux services de la start-up pour former en continu ses managers.

Levées

Pour se développer davantage, les acteurs du e-coaching ont besoin d’internationaliser leurs offres, d’augmenter le nombre de coachs partenaires, d’améliorer leurs plateformes et d’étoffer leurs équipes commerciales. Ce qui nécessite d’investir. Cela tombe bien, les fonds, qui ont pris la mesure du potentiel du secteur, ne se font pas prier pour mettre la main au portefeuille.

En novembre 2019, CoachHub a frappé un grand coup en annonçant une levée de 16 millions d’euros auprès d’Holtzbrinck Ventures, de Partech et de Speedinvest afin de se positionner comme leader mondial du secteur. Mais les start-up françaises, qui veulent elles aussi profiter d’un marché en pleine croissance, ont facilement trouvé des  investisseurs. En avril 2019, Simundia a récolté 2 millions d’euros auprès de Kima Ventures (le fonds de Xavier Niel, connu pour son « flair »), FJ Labs et divers business angels. Même montant en octobre 2019 pour Moovone. Ainsi financées, les trois start-up devraient dans les années à venir croître sur un marché porteur.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

F. Mazzella (BlaBlaCar) : "Si je n’apprends pas, je me fane"

F. Mazzella (BlaBlaCar) : "Si je n’apprends pas, je me fane"

Décideurs s’est entretenu avec Frédéric Mazzella, fondateur et président de BlaBlaCar. L’occasion pour lui de revenir sur ses débuts d’entrepreneur, s...

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Microsoft a bien failli se faire bousculer par plus agile. Comment le géant de Redmond est-il parvenu à inverser la tendance ? La réponse tient en deu...

Bye Bye le bail classique, bienvenue dans le flexible

Bye Bye le bail classique, bienvenue dans le flexible

Bonjour télétravail ! Depuis un an, le monde de l’entreprise entrait à marche forcée dans l’ère du travail à distance. En 2021, et avec une situation...

J-C. Pats (Groupe Michelin) : "Réconcilions les jeunes avec les métiers de l’industrie"

J-C. Pats (Groupe Michelin) : "Réconcilions les jeunes avec les métiers de l’industrie"

Attractivité, diversité, gestion des compétences... Jean-Claude Pats, le directeur du personnel du groupe Michelin, évoque pour Décideurs les défis à...

L’accord de performance collective (APC) de compétitivité : une réponse efficace à la crise économique

L’accord de performance collective (APC) de compétitivité : une réponse efficace à la crise économiq...

Dans le contexte actuel, l’APC permet de préserver la compétitivité en utilisant le levier de sa primauté sur le contrat de travail. Ce type d’accord,...

L.Chrétien (Schmidt Groupe) : "Changer d’échelle pour démultiplier notre impact social"

L.Chrétien (Schmidt Groupe) : "Changer d’échelle pour démultiplier notre impact social"

Le secret des entreprises résilientes ? Embarquer l’ensemble de son écosystème dans sa politique RSE. Explications avec Laurence Chrétien, directrice...

Preuve des discriminations: l’entreprise doit-elle communiquer des pièces ?

Preuve des discriminations: l’entreprise doit-elle communiquer des pièces ?

Les litiges en discrimination syndicale ont souvent pour objectif d'obtenir une indemnisation et de forcer la communication sur la politique de rémuné...

J-B Vallée (Lactalis)  : "L’expérience collaborateur est au cœur de la marque employeur"

J-B Vallée (Lactalis) : "L’expérience collaborateur est au cœur de la marque employeur"

Afin de valoriser ses 85 000 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays et d’attirer des nouveaux talents, le groupe Lactalis déploie sa marque empl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte