Le deal Safran-Zodiac sous pression

Sur le point de devenir le troisième fournisseur d'équipement aéronautique au monde, le groupe français doit faire face aux menaces du hedge fund TCI.

Sur le point de devenir le troisième fournisseur d'équipement aéronautique au monde, le groupe français doit faire face aux menaces du hedge fund TCI.

S'il ne détient qu'une participation de 4,1 % dans Safran, le fonds d'investissement alternatif The Children's Investment Fund (TCI) compte peser dans le rapprochement programmé avec Zodiac Aerospace – les deux formeraient le troisième fournisseur d'équipement aéronautique au monde (sièges, toilettes...). Pour le financier, cette fusion ne serait pas créatrice de valeur et il menace de poursuivre individuellement chaque membre du board de Safran en cas de perte de valeur à la sortie. Mauvaise fortune, Zodiac a dernièrement indiqué que ses profits annuels devraient baisser de 10 points.

 

FS