Zéro mort du coronavirus. Le miracle vietnamien

Pas de tests massifs, pas de pistage sur les téléphones portables. Pourtant, le pays asiatique peut se vanter de ne compter aucun décès pour le moment. Un exploit pour un pays de près de 100 millions d’habitants.

Pas de tests massifs, pas de pistage sur les téléphones portables. Pourtant, le pays asiatique peut se vanter de ne compter aucun décès pour le moment. Un exploit pour un pays de près de 100 millions d’habitants.

La gestion de la crise sanitaire par le gouvernement d Hanoï peut se résumer en quelques chiffres : 0 décès, 268 cas ; données confirmées par l’OMS et l’université John Hopkins. Exceptionnel pour un pays de 98 millions d’habitants partageant 1 300 kilomètres de frontière avec la Chine. Pourtant, le pays n’a pas déployé un système de tracking high tech ou testé massivement sa population. Le gouvernement dirigé par Nguyen Xuan Phuc a misé sur une technique low cost mais précoce.

Le premier cas a été identifié le 23 janvier et, dès le 1er février, le pays a fermé sa frontière avec la Chine et annulé toutes les liaisons aériennes. Il a également fermé les écoles, confiné sa population obligée de porter un masque dans les lieux publics. L’industrie textile nationale a été immédiatement mobilisée pour produire les équipements nécessaires et les voyageurs d’office placés en quatorzaine.

Les malades ont été placés en isolement et, stratégie unique au monde, il en a été de même pour toutes les personnes en contact avec eux. C’est ainsi que 75 000 Vietnamiens se sont retrouvés en quarantaine préventive sous le contrôle des autorités sanitaires. Pour identifier les malades et leur proches, le parti communiste qui dispose de nombreuses antennes locales et d’un fort pouvoir a été mis à contribution. Ce "flicage" propre aux pays de tradition communiste a été le facteur clé du succès sanitaire Vietnamien. Le régime a mis de côté un travers également répandu dans la doctrine des pays autoritaires : la censure. Il s’est au contraire distingué par une communication transparente et pédagogique.

Si le cas vietnamien peut surprendre l’opinion publique, le pays est habitué à gérer les épidémies. En 2003, alors que le Sras ravageait l’Asie, seuls 63 malades ont été recensés au Vietnam. Fin avril, le pays a passé une semaine sans un seul cas de Covid-19 diagnostiqué. Il a même proposé d’envoyer vers les États-Unis des avions remplis de masques de protection.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Gagner la guerre sanitaire : cas pratiques, armes et boucliers

La guerre sanitaire contre le Covid-19 se joue sur de très nombreux terrains. Déclarations politiques, plans d'action, stratégies de déconfinement, cas pratiques pays, mais aussi armes sanitaires pour remporter la bataille contre le virus, telles que les masques, respirateurs et vaccins, Décideurs fait le point sur cette pandémie inédite en ampleur.
Sommaire La bataille du vaccin est lancée A.Calvo (NG Biotech) : "Nous pourrons produire un million de tests par mois en juillet" Essais cliniques. Où en est la recherche ? Tracer les cas contacts : l'apport "indispensable" des applications numériques de tracing Contrôles de température : indispensable plan B contre les clusters de Covid-19 Demain, ouvrez une porte avec le pied ! L'immunité, clé d'une guerre d'usure contre le Covid-19 Coronavirus au Brésil, le fiasco Bolsonaro Isolement des malades, le casse-tête français Stop Covid, double feu vert !
Infographie. Vaccin contre le coronavirus, où en est la France ?

Infographie. Vaccin contre le coronavirus, où en est la France ?

Après quelques semaines, il est temps de tirer un premier bilan des stratégies de vaccination contre la Covid-19. Qui sont les bons élèves ? Où se sit...

Gilles Savary : "Politiquement, Territoires de progrès commence à peser"

Gilles Savary : "Politiquement, Territoires de progrès commence à peser"

Le mouvement souhaite défendre la social-démocratie française, tout en soutenant l’action du président de la République. Son délégué général, Gilles S...

Philanthropie : la France à la recherche de son modèle

Philanthropie : la France à la recherche de son modèle

Le tissu philanthropique français accélère sa mue. L’objectif ? Favoriser les projets d’intérêt général et faciliter les démarches des généreux donate...

Edito. Échec et maths

Edito. Échec et maths

Le saviez-vous ? Les jeunes Français seraient devenus les plus mauvais en maths parmi les pays développés. À la clé, des conséquences pour notre souve...

La lutte anticorruption de Bernard Cazeneuve : objectif terre

La lutte anticorruption de Bernard Cazeneuve : objectif terre

Ses différents mandats ministériels ont mis en valeur son goût pour le combat politique. Dorénavant avocat et uniquement avocat, Bernard Cazeneuve n’a...

P. Ollier : "La Métropole du Grand Paris joue pleinement son rôle d’opérateur de la transition écologique"

P. Ollier : "La Métropole du Grand Paris joue pleinement son rôle d’opérateur de la transition écolo...

Près de cinq ans après sa création, la Métropole du Grand Paris a entrepris de nombreuses actions. Patrick Ollier et ses dirigeants ne comptent pas s’...

S.Matelly (Iris) : "Joe Biden est la bonne personne pour éviter l’embrasement"

S.Matelly (Iris) : "Joe Biden est la bonne personne pour éviter l’embrasement"

Entre accusations de victoire volée et divisions exacerbées, beaucoup prédisent un début de mandat difficile à Joe Biden. Sylvie Matelly, directrice a...

Politique : les "petites phrases" les plus polémiques de 2020

Politique : les "petites phrases" les plus polémiques de 2020

L’année qui s’achève a été riche en petites phrases politiques. Si certaines peuvent porter à sourire par leur maladresse ou leur amateurisme, d’autre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte