Yves Camdeborde : Le bistronome

INFLUENCEUR. Figure emblématique de la bistronomie – cette tendance culinaire « mi-gastro », « mi-bistrot » –, le chef Yves Camdeborde, l’un des cuisiniers les plus populaires de sa génération, milite notamment pour la reconnaissance du « droit à bien manger ».

© Le Relais Saint Germain

INFLUENCEUR. Figure emblématique de la bistronomie – cette tendance culinaire « mi-gastro », « mi-bistrot » –, le chef Yves Camdeborde, l’un des cuisiniers les plus populaires de sa génération, milite notamment pour la reconnaissance du « droit à bien manger ».

Plus qu’un métier, pour Yves Camdeborde, la cuisine est une véritable passion. Un art de vivre. Amoureux du terroir, ce natif de Pau à l’accent chantant et au caractère bien trempé s’inscrit depuis les années 1990 comme un incontournable de la gastronomie française. Passé par les plus prestigieuses maisons – le Ritz, le Crillon, La Tour d’Argent …–, l’enfant du Béarn décide, à 26 ans, de revenir à une restauration plus authentique, sans renier pour autant ses acquis classiques. « J’avais envie de monter mon auberge », se souvient-il dans une interview accordée au Figaro. En 1992, il acquiert son premier restaurant – La Régalade – avec un objectif : proposer une cuisine haut de gamme à des prix accessibles, le tout dans un cadre chaleureux.

Une philosophie qui dénote

« On ne va pas au restaurant pour manger les rideaux », aime à rappeler celui qui incarne la bistronomie, cette nouvelle restauration mêlant excellence de la gastronomie et convivialité du bistrot. « Je n'ai rien inventé, tout s'est fait naturellement, assure-t-il néanmoins au Figaro. J'ai juste partagé ce que je savais faire avec des gens qui me ressemblaient. » Mais qu’on ne s’y trompe pas, si la décoration et le service sont simplifiés, les produits travaillés et les plats proposés, eux, n’ont rien à envier aux plus grandes tables. En 2005, après avoir vendu La Régalade, il ouvre Le Comptoir du Relais à Saint-Germain-des-Prés. Dans ce nouvel établissement, le chef et son équipe donnent « la priorité aux produits du marché », aux « plats de caractère » et aux « vins de copains ». Une philosophie qui dénote dans l’univers parfois strict de la gastronomie. Peu importe. L’indépendant Yves Camdeborde n’est pas du genre à suivre aveuglément les convenances. Ancien jury de l’émission Masterchef (2010-2013), cet ancien rugbyman au contact facile et au franc-parler notoire n’hésite pas à profiter de sa popularité pour défendre ses valeurs. Celles d’une alimentation plus saine, plus respectueuse des producteurs et de l’environnement. Comme au printemps dernier, lorsque, avec soixante-dix personnalités du monde culinaire, il interpelle les candidats à la présidentielle, réclamant un « droit à bien manger pour tous les citoyens », alertant sur les dangers liés à l’industrie agroalimentaire et déplorant le « paysage de consommation dicté par la grande distribution ». Auteur d’une dizaine de livres comme Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?, la Bible des gourmets : plus de 3 000 adresses où trouver les meilleurs produits, ou encore Simplement Bistrot,-Des recettes pour tous les jours, Yves Camdeborde met en lumière une cuisine simple, gourmande, saine et abordable dans laquelle les produits du terroir sont rois. Ravigotant.

@CapucineCoquand

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Stéphane Le Foll, le poil à gratter du PS

Stéphane Le Foll, le poil à gratter du PS

Lors de la primaire du PS, qui s’est volontairement déroulée en catimini, l’ancien ministre de François Hollande a réalisé un score plus qu’honorable...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Les entreprises déploient de nombreux dispositifs afin de réduire les inégalités hommes-femmes. Pourtant, certains secteurs restent hermétiques à cett...

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, Kim Jong-un, Vladimir Poutine ou Joe Biden ? Tous utilisent une puissante technique de manipulation de...

LGBT, un vote convoité

LGBT, un vote convoité

Une gauche qui reste dominante mais déclinante, une droite classique à la peine. Et une extrême droite en pleine ascension qui surfe sur les agression...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Ces deux défenseurs de la liberté d’expression succèdent au programme alimentaire mondial (PAM). Un sacre qui déjoue les pronostics.

Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Le presque candidat se rêve en représentant de la jeunesse et des catégories populaires. Pour le moment, son électorat est plutôt âgé, masculin et ais...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte