Youssef Djehane : relever les défis

C’était un pari pour les fondateurs de BDGS Avocats en 2013 : créer un cabinet d’avocats indépendant et haut de gamme à la hauteur des plus belles marques françaises. Pari réussi, comme le prouve l’intervention de Youssef Djehane sur les deals de private équity les plus importants du marché mais aussi auprès de sociétés cotées. Le rachat de l’industriel français Le Bélier par le chinois Wencan en est l’illustration.

C’était un pari pour les fondateurs de BDGS Avocats en 2013 : créer un cabinet d’avocats indépendant et haut de gamme à la hauteur des plus belles marques françaises. Pari réussi, comme le prouve l’intervention de Youssef Djehane sur les deals de private équity les plus importants du marché mais aussi auprès de sociétés cotées. Le rachat de l’industriel français Le Bélier par le chinois Wencan en est l’illustration.

Youssef Djehane, associé, BDGS Avocats

  • Age : 60 ans
  • Passé par : Gide en 1986, Allen & Overy à Londres en 1990 puis à la Banque mondiale à Washington en 1992, à nouveau Gide en 1994
  • Dossiers récents : rachat de Le Bélier par Wencan, joint venture entre Richemont et Alber Elbaz, acquisition d’une participation dans la FDJ par CAA, retrait d’Ardian du capital d’Indigo, sortie de Charterhouse du capital de Comexposium…

 

Après avoir développé au fil de ses expériences une compétence spécifique sur les opérations de marché (OPA/OPE), la restructuration du capital des sociétés cotées, les aspects de marchés de capitaux, ainsi que sur les problématiques particulières liées à la gouvernance et aux conflits d’actionnaires, Youssef Djehane fait partie de ces avocats transactionnels d’expérience sollicités pour faire du sur-mesure. L’an passé, il a d’ailleurs accompagné des nombreux acteurs institutionnels sur des questions de gouvernance : activisme actionnarial, représentation et gestion de conflits d’intérêts au sein d’organes de gouvernance notamment. Une année 2019 riche, avec quelques dossiers phares comme le rachat de Le Bélier par Wencan.

S’adapter au secteur

Le 9 décembre 2019 (en France) et le 8 janvier dernier (en Chine), l’entrée en négociations exclusives des principaux actionnaires majoritaires de Le Bélier, société française cotée sur Euronext Paris, avec Wencan, société cotée à la Bourse de Shanghai, en vue de la cession d’un bloc majoritaire du français au chinois, était (doublement) annoncée. Une opération cross border dans laquelle Youssef Djehane a accompagné le groupe familial Le Bélier, spécialisé dans la production et la commercialisation de composants de sécurité moulés en aluminium. Le secteur de l’industrie automobile est alors en pleine mutation : « Ce deal s’inscrit dans l’évolution du secteur qui ne touche pas que les constructeurs puisque la cible produit des composants aluminium pour les véhicules notamment à moteurs électriques », relève Youssef Djehane. Pour mener à bien cette transaction encadrée par la réglementation chinoise, l’avocat peut alors compter sur son équipe, dans laquelle exerce une collaboratrice sud-africaine qui maîtrise le chinois. « Les Chinois cultivent une forme d’inflation de la communication financière, commente l’associé M&A. Il a fallu nous adapter pour transmettre aux actionnaires un niveau d’information équivalent sur notre marché. » Encore soumis à plusieurs autorisations notamment antitrust, le closing de l’opération devrait intervenir à la fin du premier semestre 2020.

Dans un tout autre secteur, Youssef Djehane était aux côtés du groupe Richemont, le deuxième acteur mondial de l’industrie du luxe, lorsqu’il s’est lancé dans son projet de partenariat avec le créateur de mode Alber Elbaz. Au cœur de la stratégie du groupe : la réalisation d’une joint-venture dénommée AZfashion. « Il s’agissait d’accompagner une réflexion sur la réorientation de l’activité du groupe Richemont dans le fashion », détaille l’avocat qui touche tous les secteurs d’activité. Pour ce faire, les équipes ont mis en œuvre la stratégie arrêtée par le directeur général et le directeur des affaires financières de la société.

Standardisation des opérations

La standardisation du M&A pour des opérations d’acquisitions classiques ? Youssef Djehane ne la nie pas, avant de relever l’intérêt d’un positionnement stratégique pour des deals complexes, « notamment sur des problématiques de gouvernance ou sur des secteurs sensibles comme le regulatory ou l’antitrust ». Fort de son expérience, ce Franco-Tunisien parvient même à positiver les effets de l’activisme actionnarial sur les transactions : « Il faut toujours prendre en compte les positions opposées et il est parfois même possible d’en tirer profit améliorant la gouvernance. » Toujours voir le verre à moitié plein, une philosophie autant qu’une méthode de travail.

Track record 2019 aux côtés de CAA

• Acquisition par Crédit Agricole Assurances (CAA) de la participation détenue par Charterhouse Capital Partners dans le groupe Comexposium. « Le secteur des infrastructures est très actif, notamment celui de l’énergie, et le sera encore plus dans les prochaines années. »

• Acquisition par CAA de 16,77 % du capital d’Argan, société cotée sur Euronext Paris contrôlée par la famille Le Lan,
via une opération d’apport de titres.

• Acquisition par CAA d’une participation s’élevant aujourd’hui à plus de 5 % du capital de La Française des Jeux dans le contexte de sa privatisation par introduction en Bourse. « Cette opération de privatisation a été une réussite, puisqu’elle a attiré un assureur en tant qu’actionnaire core. La preuve que le business model de la FDJ est intéressant par sa récurrence. »

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Deals & Dealmakers 2020

Restructuration de Vivarte, de Rallye ou de la Saur, fusion PSA/Fiat Chrysler, rachat de Tiffany par LVMH, privatisation de La Française des Jeux… Ces transactions financières, parfois structurantes, passent entre les mains des meilleurs avocats de Paris. Ils en assurent, avec leurs équipes, le volet technique et, comme des chefs d’orchestre, coordonnent les pupitres pour anticiper les contraintes, valider les montages, évaluer les risques juridiques et se muer en trusted advisors. Ils se replongent pour Décideurs Juridiques dans l’histoire de ces deals qui ont résonné sur la place ces derniers mois, en extraient l’essence et en analysent les contours, une forme d’enseignement par cas d’école, glissant naturellement sur leur propre manière de faire, d’être et d’agir aux côtés des grands patrons, de leur garde rapprochée et des entrepreneurs. Financement bancaire, de marché, restructuration de dettes, d’activité, fusion, cession, rachat avec effet de levier, entrée en Bourse… L’année 2019 à travers le regard des avocats qui ont réalisé toutes ces opérations.
Sommaire Olivier de Vilmorin : sécuriser le business Hervé Pisani : le sort entre ses mains Alexandra Bigot : la minutie de la fiducie Yannick Piette : dextérité et empathie Marcus Billam : l’art de l’anticipation Valérie Lemaitre : l’ombre et la lumière du financement Maud Manon : entre prêteurs et emprunteurs Stéphane Huten : new deal, new life
Un associé et quatre counsels promus chez Freshfields

Un associé et quatre counsels promus chez Freshfields

Dans un mouvement de renforcement global, la firme du Magic Circle promeut 53 de ses avocats. À Paris, Julien Rebibo accède au rang d'associé tandis q...

LVMH recompose son département juridique

LVMH recompose son département juridique

Caroline Bergeron Plantefève est nommée directrice juridique du groupe LVMH. Jérôme Sibille prend quant à lui la fonction de directeur administration...

Predictice veut rassembler 100 000 décisions de justice inédites

Predictice veut rassembler 100 000 décisions de justice inédites

Face au retard pris par le gouvernement dans la mise en œuvre de l'open data jurisprudentiel, la start-up du droit lance un projet de mutualisation de...

L’ancien DG de la FFT rejoint De Gaulle Fleurance & Associés

L’ancien DG de la FFT rejoint De Gaulle Fleurance & Associés

Le mois dernier, Jean-François Vilotte avait annoncé quitter ses fonctions à la Fédération française de tennis (FFT) pour entamer une nouvelle étape d...

Marchés émergents : des green bonds pour financer la reprise ?

Marchés émergents : des green bonds pour financer la reprise ?

Selon Amundi et IFC, la dette verte des pays émergents pourrait atteindre 100 milliards de dollars d’ici à 2023. Les opportunités d'investissement dan...

Arkello Avocats, nouvelle boutique en droit social

Arkello Avocats, nouvelle boutique en droit social

Consacrée au droit du travail et au droit de la protection sociale, la structure propose à ses clients une approche transversale et pluridisciplinaire...

Un trio ambitieux fonde Consigny Monclin Bellour

Un trio ambitieux fonde Consigny Monclin Bellour

Charles Consigny, Gaspard de Monclin et Nawel Bellour s’associent pour fonder une structure qu’ils veulent d’un genre nouveau en offrant leur savoir-f...

Super League : l’heure du putsch a sonné

Super League : l’heure du putsch a sonné

Coup de tonnerre sur le monde du foot, les "riches" font sécession. Plusieurs grands clubs veulent créer leur propre compétition quasi fermée. À la cl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte