Yes My Patent : une plateforme inédite pour créer et déposer son brevet en ligne

Cabinet de conseil en propriété industrielle (CPI), Touroude & Associates bouleverse le marché du dépôt des brevets avec son offre Yes My Patent. Cette plate-forme innovante met en relation les entrepreneurs et sociétés souhaitant breveter leurs créations avec un réseau d'experts de la protection des innovations.
Magali Touroude Pereira

Cabinet de conseil en propriété industrielle (CPI), Touroude & Associates bouleverse le marché du dépôt des brevets avec son offre Yes My Patent. Cette plate-forme innovante met en relation les entrepreneurs et sociétés souhaitant breveter leurs créations avec un réseau d'experts de la protection des innovations.

À l’initiative de Magali Touroude Pereira (CPI ingénieure en biologie et ancienne responsable brevet de L’Oréal), Yes My Patent est une plate-forme en ligne qui permet aux start-up souhaitant breveter une innovation de rentrer en contact avec un CPI pour les accompagner dans leurs démarches.  

L’objectif de cette entrepreneure est d’attribuer les dossiers aux consultants partenaires de la plate-forme en fonction de leur compétence et charge de travail. En digitalisant totalement la démarche, Yes My Patent ambitionne d’être le guichet unique pour la propriété industrielle des sociétés qui veulent optimiser leurs coûts de conseil en la matière.

Yes My Patent promet à ses clients une réponse dans les 48 heures qui suivent la première prise de contact, propose une étude de brevetabilité à partir de 750 euros et un dépôt de brevet à 3 273 euros en comptant les taxes de l’Inpi. Cette transparence sur les prix pratiqués est inédite. Les tarifs pratiqués sont révélateurs des coûts réduits structurels du cabinet. De plus, le client peut payer par carte bancaire, ce qui peut faciliter la démarche pour les plus petites structures.

Yes My Patent a été récompensé par le Prix de la solution digitale 2017 de la CCI Ile de France en décembre dernier.

P.L.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Aramis nomme un nouveau counsel

Aramis nomme un nouveau counsel

Le cabinet d’affaires Aramis promeut Aymeric de Mol en qualité de counsel au sein de l’équipe corporate/M&A, quelques mois seulement après son arr...

P.-O. Bernard et A. Chartier (Opleo Avocats) : "Le digital est une invitation à franchir la porte du marché de l’art"

P.-O. Bernard et A. Chartier (Opleo Avocats) : "Le digital est une invitation à franchir la porte du...

Si le digital ne peut remplacer les liens indéfiniment, c'est un moyen efficace pour démocratiser l’art et inciter les collectionneurs dans l’âme à pa...

H. Philippe et N. Barsalou : "Un actif vaut ce qu’il rapportera dans le futur"

H. Philippe et N. Barsalou : "Un actif vaut ce qu’il rapportera dans le futur"

Henri Philippe et Nicolas Barsalou, tous deux associés d’Accuracy, société de conseil en finance d’entreprise, reviennent sur la difficulté d’évaluer...

Norton Rose Fulbright renforce sa présence à Shanghai

Norton Rose Fulbright renforce sa présence à Shanghai

La firme internationale vient de conclure un partenariat avec la boutique chinoise Shanghai Pacific Legal, signe de sa stratégie de développement en C...

Allen & Gledhill ouvre un bureau à Ho Chi Minh-Ville

Allen & Gledhill ouvre un bureau à Ho Chi Minh-Ville

Allen & Gledhill, qui fait partie des « Big Four » singapouriens, est désormais présent au Vietnam.

Suisse : Wenger Plattner développe sa pratique IT/IP

Suisse : Wenger Plattner développe sa pratique IT/IP

Wenger Plattner accueille Tobias Meili et Damien Schai en qualité d’associés au sein du département propriété intellectuelle et IT. Ils interviendront...

Luxembourg : Vandenbulke accueille trois avocats en corporate

Luxembourg : Vandenbulke accueille trois avocats en corporate

Hida Ozveren, Luis Alberto Aguerre Enríquez et Séamus McCallion quittent Loyens & Loeff pour développer l’équipe corporate de Vandelbuke. Ils inte...

P. Ganansia (Herez) : "Le monde de l’art bascule un peu plus dans le digital"

P. Ganansia (Herez) : "Le monde de l’art bascule un peu plus dans le digital"

Le confinement s’annonçait critique pour le marché de l’art. Il en fut tout autrement grâce aux initiatives digitales de ces derniers mois. Entretien...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte