Y.Hinnekint (Opcalia) : "Nous avons repensé notre champ d'intervention"

Depuis le 31 mars 2019, Opcalia fait partie de l’Opco 11. Cet opérateur de compétence se structure et endosse son nouveau rôle défini par la " Loi pour la liberté de choisir son Avenir Professionnel ". Yves Hinnekint, son directeur, révèle les chantiers prioritaires d'une institution en pleine mutation.

Depuis le 31 mars 2019, Opcalia fait partie de l’Opco 11. Cet opérateur de compétence se structure et endosse son nouveau rôle défini par la " Loi pour la liberté de choisir son Avenir Professionnel ". Yves Hinnekint, son directeur, révèle les chantiers prioritaires d'une institution en pleine mutation.

Comment vivez-vous la transformation d’Opcalia en Opco ?

Nous nous réjouissons d’avoir su anticiper le nouveau rôle que la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel confie aux opérateurs de compétences. En effet, nos nouvelles prérogatives s’inscrivent dans la continuité des missions que nous menons. Notre métier a toujours été celui de promoteur de compétences et le recentrage du rôle des Opco vers l’accompagnement et le conseil aux entreprises dans leur politique en matière de formation va dans le sens que nous avons emprunté depuis des années déjà. Au cours des derniers mois, nos partenaires sociaux ont mené des discussions denses et exigeantes avec la volonté de garantir des services à forte valeur ajoutée au bénéfice de nos entreprises adhérentes. Désormais, notre nouveau périmètre semble se préciser et bénéficie d’une cohérence autour des métiers à forte intensité de services. Nous nous sommes rapprochés autour d’une ambition : construire un opérateur de compétences dynamique au service de ses adhérents. La diversité de nos branches et de nos métiers nous met dans d’excellentes dispositions pour y parvenir.

"Nos partenaires sociaux ont mené des discussions exigeantes avec la volonté de garantir des services à forte valeur ajoutée aux entreprises"

Selon vous quelles sont les opportunités dégagées par cette réforme ?

La loi Pénicaud 2 a suscité un vent de renouveau parmi les Opca/Opco. Elle nous a collectivement conduits à repenser notre champ d’intervention au plus près des besoins des branches, des entreprises, des structures de formation et des territoires. Nous sommes partie prenante dans une offre de services au cœur de cet écosystème pour faciliter l’accès à tous à la formation et à l’intégration durable dans l’emploi. Toutes les innovations que nous avons portées (Guide du routard, 1001 Lettres, 1001 routes, Terres d’emploi, Cprom, Prodiat, etc.) l’ont d’ailleurs clairement démontré. Par ailleurs, la nouvelle loi a transféré aux branches professionnelles le pilotage des politiques d’alternance sans pour autant retirer aux Régions leur rôle de premier plan en la matière. Notre nouvel Opco continuera de prendre toute sa part dans cette réorganisation et, par exemple, avec Walt, nous avons lancé un nouvel outil digital de promotion de l’alternance qui a reçu un accueil très favorable auprès des divers publics. Désormais, les cartes sont rebattues et il y a fort à parier que l’alternance a de beaux jours devant elle dans notre pays.

Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

DHC : la haute couture du recrutement juridique

DHC : la haute couture du recrutement juridique

Fondé en 2011, le cabinet de recrutement dédié aux métiers du droit, Dana Human Capital, tire son épingle du jeu grâce à l’expertise de son fondateur....

À la recherche de la paix économique

À la recherche de la paix économique

Le 14 mai dernier se tenait la première édition des Trophées de la paix économique, organisés par Grenoble École de Management (GEM), qui porte un mou...

Que fait-on avec des SI ?

Que fait-on avec des SI ?

" Il n’existe pas de solution technologique à des problèmes politiques " disait le professeur émérite et stratège britannique, Lawrence Freedman. A l’...

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

Avec le rachat de ses activités « énergie » par General Electric, Alstom a dû s’adapter à son nouveau statut d’entreprise dédiée au secteur des transp...

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Comme chaque semaine, nous vous analysons l’une des six tendances mises en avant par les DAF lors de l’enquête annuelle menée par PwC : « Priorité 201...

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Comment transformer en profondeur le rapport des individus à l’économie ? En commençant par enseigner aux enfants les fondements d’un capitalisme réno...

Un programme unique en leadership  arrive en France

Un programme unique en leadership arrive en France

Après avoir connu un succès retentissant au Canada au cours des cinq dernières années, l’Institut de leadership s’associe avec Grenoble École de Manag...

Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Brigad, la plateforme de professionnels indépendants de l’hôtellerie et de la restauration lève six millions d’euros pour son quatrième fundraising.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message