Xenothera lève près de 8 millions d’euros pour son traitement contre la Covid-19

La société nantaise Xenothera développe, grâce à une technologie unique et innovante, un traitement contre les formes graves de la Covid-19, le XAV-19. Le premier au monde. Elle reçoit le soutien massif de la France et de l’Europe, pour faire face à la concurrence mondiale et démarrer les essais cliniques au plus vite.

La société nantaise Xenothera développe, grâce à une technologie unique et innovante, un traitement contre les formes graves de la Covid-19, le XAV-19. Le premier au monde. Elle reçoit le soutien massif de la France et de l’Europe, pour faire face à la concurrence mondiale et démarrer les essais cliniques au plus vite.

Pour financer les tests de son traitement contre les formes sévères d’infection à la Covid-19, le XAV-19, la biotech nantaise Xenothera reçoit un franc soutien de la part d’investisseurs de tout type. Il faut dire que la technologie dont dispose la société est très intéressante dans le contexte actuel. Celle-ci a été mise au point à partir d’anticorps polyclonaux « humanisés » d’origine animale, en l’occurrence de porc. Les anticorps polyclonaux ont de fait la particularité, par rapport aux anticorps monoclonaux, d’apporter une réponse immunitaire proche de celle de l’Homme, avec un mélange de centaines d’anticorps pour neutraliser un virus. Cependant, ils peuvent provoquer des allergies, voire aggraver la maladie, en raison de molécules xénoantigènes en surface, non présentes chez l’Homme. Xenothera a mis au point une technologie permettant « de glyco-humaniser ces anticorps », explique Odile Duvaux, présidente de la société, et donc de les rendre inoffensifs.

Une technologie soutenue par la France et l’Europe

Grâce au dispositif French Tech Bridge, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, l’État accorde 2,3 millions d’euros de financement non-dilutif à l’entreprise. Outre ces obligations, Xenothera boucle une levée de fonds de 2,8 millions d’euros auprès de ses actionnaires historiques pour poursuivre le développement de ses autres travaux, notamment en transplantation, maladies infectieuses et cancérologie. La biotech a également reçu 112 000 euros de dons privés, ainsi que des subventions de la Région Pays de la Loire et de Nantes Métropole, à hauteur de 200 000 euros pour chacune des deux entités. Enfin, Xenothera a reçu le soutien de l’Union Européenne avec une subvention de 2,1 millions d’euros du programme Horizon 2020, en sus d’une promesse de participation aux prochains tours de table de la société.

Des tests cliniques lancés très prochainement

Avec près de 7,8 millions d’euros de financement annoncés ce lundi 15 juin, Xenothera, s’arme pour rivaliser avec l’américain SAB Therapeutics qui, après une levée de 25 millions d’euros en avril, fait état d’une efficacité quatre fois supérieure au plasma de convalescence, pour ses anticorps polyclonaux issus de cellules de vaches. « Nous sommes très au-dessus », confie Odile Duvaux, sans donner de précision. Cette dernière se félicite de pouvoir démarrer, fin juin comme prévu, ses premiers tests sur un vingtaine de patients dans un état grave mais pas encore en réanimation, afin de leur éviter cette étape délicate pour eux et cruciale pour le personnel de santé dans la gestion de la crise. Le site de bioproduction du LFB à Alès, en charge du projet, devrait ensuite pouvoir fournir suffisamment de XAV-19, pour réaliser 500 autres tests en juillet, avec un objectif de commercialisation fixé à novembre prochain.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sortie du livre "Le Délégué à la Protection des Données en action"

Sortie du livre "Le Délégué à la Protection des Données en action"

Paru à la Revue Banque de l'Essentiel intitulé "Le Délégué à la Protection des Données en action", auquel a participé Mathias Avocats, cabinet spécial...

J.-C. Rolland (CNCPI) : "Le rôle de Paris doit être le plus fort possible dans la future Juridiction Unifiée du Brevet"

J.-C. Rolland (CNCPI) : "Le rôle de Paris doit être le plus fort possible dans la future Juridiction...

Élu le 3 décembre 2020, Jean-Christophe Rolland a pris ses fonctions de président de la CNCPI, la Compagnie nationale des conseils en propriété indust...

T. Hulot (Merck) : " L'accès à la technologie et à l’innovation médicale est un sujet clef sur lequel la France est en retard"

T. Hulot (Merck) : " L'accès à la technologie et à l’innovation médicale est un sujet clef sur leque...

Fort de ses 25 ans d’expérience au sein du groupe allemand Merck, Thierry Hulot préside la filiale française de l’entreprise depuis 2017. Pharmacien d...

N.Hammer (Critizr) : "91% des retailers interrogés ont déclaré que le coronavirus a eu un impact sur leurs parcours clients"

N.Hammer (Critizr) : "91% des retailers interrogés ont déclaré que le coronavirus a eu un impact sur...

Comment le coronavirus a-t-il remodelé le paysage du retail et les parcours clients en France et au Royaume-Uni ? Quelles prédictions en tirer pour...

Marguerite Brac de La Perrière rejoint Lerins & BCW

Marguerite Brac de La Perrière rejoint Lerins & BCW

Après dix années passées au sein du cabinet Alain Bensoussan Lexing dans lequel elle a créé puis dirigé le département santé numérique, Marguerite Bra...

P. Faure (Inpi) : "Le rythme des dépôts de marques est supérieur à 2019 depuis le mois de mai 2020"

P. Faure (Inpi) : "Le rythme des dépôts de marques est supérieur à 2019 depuis le mois de mai 2020"

Depuis le début de la crise et grâce à des procédures 100% dématérialisées, l’Inpi a su maintenir le lien et accompagner les porteurs de projets innov...

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour nous en ces temps troublés"

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour no...

Le groupe PSA a retrouvé sa place de 1er déposant de brevets en 2019 dans le célèbre palmarès de l’INPI, devant Valéo, Safran, le CEA et Renault, pour...

Big Techs vs Wealth Managers ou David contre Goliath? Le combat ne fait que commencer !

Big Techs vs Wealth Managers ou David contre Goliath? Le combat ne fait que commencer !

À l’heure où les algorithmes des Big Techs régissent les données récoltées et retraitées à des fins patrimoniales, comment les Wealth Techs peuvent ti...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte