Wework Champs-Élysées et Sullivan & Cromwell LLP : deux espaces de travail à la loupe

La société d’aménagement d’espaces Quadrilatère réinvente les bureaux d’un cabinet d’avocats et réalise l’installation de WeWork Champs-Élysées. Décryptage de la méthode.
Un des espaces de travail de Wework Champs-Élysées

La société d’aménagement d’espaces Quadrilatère réinvente les bureaux d’un cabinet d’avocats et réalise l’installation de WeWork Champs-Élysées. Décryptage de la méthode.

Mobilier contemporain, espaces ouverts et lumineux, immenses baies vitrées… Nous sommes dans un cabinet d’avocat parisien, et même dans le plus ancien des bureaux européens de Sullivan & Cromwell. « Il s’agissait d’amener de la convivialité et de la chaleur tout en conservant l’esprit de rigueur intrinsèque à la profession », explique Emmanuel Fougère, DG de Quadrilatère. Les clients avaient déjà choisi de travailler avec l’architecte d’intérieur Gaspard Ronjat, spécialisé dans la conception d’intérieurs privés. Le défi du projet Sullivan & Cromwell ? Emprunter des codes appartenant à l’univers de la maison tout en restant dans l’essence de ce qu’est un cabinet d’avocat. « Cela a été très positif de collaborer avec Gaspard Ronjat. Une confirmation que la rencontre de regards différents et la mutualisation des compétences apportent une valeur ajoutée indéniable », précise Emmanuel Fougère. Quadrilatère se distingue d’ailleurs par sa facilité à dialoguer avec des designers et architectes externes, garantissant ainsi une traduction fidèle de leurs envies artistiques. Pari gagné, et ce dans un délai très restreint, puisque le chantier a été mené à bien en trois mois.

Cultiver les correspondances de différents univers  

Cette rigueur dans la tenue du planning est l’un des éléments qui a motivé WeWork, le géant mondial du coworking, à choisir Quadrilatère pour la réalisation de son quatrième espace parisien, situé au 92 Champs-Élysées à Paris. Ayant fixé sa date d’inauguration au 1er juin 2018, WeWork a imposé un rythme soutenu, avec une durée totale de la mise au point et des travaux de treize semaines. WeWork souhaitait apporter une attention toute particulière à cet espace, en raison de sa localisation prestigieuse sur les Champs-Élysées, ce qui en fait un produit premium dans l’univers des espaces de travail partagés. Éclairage, acoustique, matériaux ont été particulièrement étudiés dans ce sens. Convaincu par cette première collaboration, WeWork a confié à Quadrilatère la réalisation d’un nouvel espace de coworking de 13000 m², rue Jules Lefebvre à Paris, livré en juin 2019. Pour Emmanuel Fougère, « WeWork est un ovni qui révolutionne le paysage de l’immobilier mondial. Cette révolution va déjà au-delà du coworking avec le développement de WeLive et WeGrow, qui impactent respectivement le logement et l’enseignement. » WeWork Champs-Élysées et Sullivan & Cromwell LLP n’ont, a priori, pas grand-chose en commun. Pourtant, ces deux projets illustrent bien l’agilité et la finesse de l’approche de Quadrilatère.

Laetitia Sellam

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Union européenne : vers un salaire minimum ?

Union européenne : vers un salaire minimum ?

Juin 2022, les États membres de l’Union européenne viennent de trouver un accord concernant l’uniformisation d’un salaire minimum. Toutefois, cette no...

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Bras droits des directions des ressources humaines, au premier plan pour accompagner l’évolution des métiers, les directeurs de la formation se sont i...

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Arrivé chez Renault en 2018, Patrick Benammar y dirige les activités de formation et de développement des compétences et anime une large communauté d’...

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet a accompagné la transformation de différentes sociétés telles Scor, Vivendi, EDF, Le Monde dans des postes RH avant de rejoindre GD...

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Global learning director chez Alstom depuis cinq ans et chez Alstom depuis treize, les projets en digital learning de Franck Gaillard ont retenu l’att...

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Arrivée chez L’Oréal en avril 2020, Ilhem Alleaume est convaincue que la flamme de l’apprentissage doit être entretenue. Forte de 23 années d’expérien...

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Learning & development manager au sein de Canal+, Bérengère Vuaillat a été sélectionnée par la rédaction de Décideurs RH pour figurer parmi les st...

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Après une quinzaine d’années passées dans la conduite de projets, Jean-Roch Houllier a rejoint le département formation de Thales. En 2020, il intègre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message