WeMaintain s’installe à Londres

Fondée fin 2017, WeMaintain lance son internationalisation. La start-up française spécialisée dans la maintenance des ascenseurs vient ainsi d’ouvrir un bureau à Londres. Un marché particulièrement porteur. Explications.

Fondée fin 2017, WeMaintain lance son internationalisation. La start-up française spécialisée dans la maintenance des ascenseurs vient ainsi d’ouvrir un bureau à Londres. Un marché particulièrement porteur. Explications.

Moins de trois ans après son lancement, WeMaintain annonce l’ouverture d’un bureau à Londres. La capitale britannique représente est un tremplin de croissance pour la startup française qui, pour se développer, compte sur ses clients historiques tels que Engie Solutions, BNP Paribas REPM, ou encore Sodexo, et sur la traction de ses premières signatures locales avec L&Q, Westbury Residential, Business Design Centre (Islington) ou encore Meadow Partners. "Le succès que nous rencontrons en France est un indicateur fort des besoins du secteur, explique Benoît Dupont, CEO et co-fondateur de WeMaintain. Les problématiques de nos clients français sont en grande partie similaires à celles que nous avons identifiées outre-manche. Londres est donc un endroit idéal pour prouver la réplicabilité de notre modèle."

L’équipe de WeMaintain au Royaume-Uni est menée par Tom Harmsworth, ancien service delivery Manager chez Otis et co-fondateur d’une société d’ascenseurs. "Je suis fier de rejoindre WeMaintain à l’occasion de sa première internationalisation, à Londres, un marché en quête d’innovation et aux attentes fortes, se félicite Tom Harmsworth, managing director de WeMaintain UK. Tout a été structuré et anticipé pour que l’impact du contexte sanitaire actuel soit minime sur notre implantation et notre collaboration avec les équipes de Paris."

Aujourd’hui estimé à 1,2 Md£, le marché de la maintenance d’ascenseurs et des escalators ne cesse de croître (+6,5 % d’une année sur l’autre). Avec un nombre record de projets de construction d’immeubles de plus de 20 étages (près de 550 constructions prévues en 2020), la métropole londonienne se distingue de son homologue hexagonale par la verticalité accrue de ses quartiers d’affaires. Cette tendance à l'élévation implique la présence de très nombreux ascenseurs - parfois des dizaines pour un seul immeuble - et génère une forte utilisation de ces derniers, en faisant ainsi un poste de coût et de préoccupation majeur pour les gestionnaires.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 4 décembre 2020

La veille urbaine du 4 décembre 2020

Les fédérations du commerce qui dénoncent la décision de reporter les soldes, Pierre Ducret qui succède à Gilbert Emont à la direction de l’Institut P...

Antoine Onfray rejoint Tikehau Capital

Antoine Onfray rejoint Tikehau Capital

Un mois après l’annonce de son départ de Paref, Antoine Onfray a pris les fonctions de CFO Group chez Tikehau Capital. Retour sur son parcours.

Quel loyer dans chaque commune ? L’Etat met en ligne une carte

Quel loyer dans chaque commune ? L’Etat met en ligne une carte

Le ministère chargé du Logement a mis en ligne une carte interactive des loyers moyens afin de palier au manque d’informations dans les petites villes...

La veille urbaine du 3 décembre 2020

La veille urbaine du 3 décembre 2020

Un budget de 2,7 Mds€ pour l'Anah en 2021, BNP Paribas REIM qui acquiert l'ensemble « Ilot 4B » à Euronantes, Antoine Onfray nommé CFO de Tikehau Capi...

Environnement de travail : SFL compare les attentes des salariés avant et après le premier confinement

Environnement de travail : SFL compare les attentes des salariés avant et après le premier confineme...

Métamorphosé par la pandémie, le monde du travail se réinvente avec la mise en place massive du télétravail. De cette pratique découle un abandon part...

La veille urbaine du 2 décembre 2020

La veille urbaine du 2 décembre 2020

WeWork qui ouvre un nouvel espace au 7 rue de Madrid à Paris 8e, Géraldine Ajax qui prend la direction de la marque du groupe Quartus, les pertes de l...

Déviation routière : peut-elle porter un intérêt public majeur justifiant une dérogation à la protection des espèces protégés ?

Déviation routière : peut-elle porter un intérêt public majeur justifiant une dérogation à la protec...

Affecter la conservation d’espèces suppose l’obtention d’une autorisation dérogatoire : le projet répond à un impératif d’intérêt public majeur mais a...

La mise en concurrence des concessions hydroélectriques aura-t-elle lieu ?

La mise en concurrence des concessions hydroélectriques aura-t-elle lieu ?

Avec une puissance installée qui avoisine les 25 GW, soit près du 1/5e du parc de production français et près de 12 % de la production d’électricité,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte