W. Rosenfeld : "Zenpark a constitué un one-stop-shop de l’optimisation des parkings pour les professionnels"

Dans un contexte de crise sanitaire qui a fait de la gestion des flux de collaborateurs un enjeu encore plus critique pour les entreprises, Zenpark lance une nouvelle offre baptisée Zenpark Pro Flex. William Rosenfeld, PDG et cofondateur de la société, présente sa solution et ses ambitions.
William Rosenfeld, PDG et cofondateur de Zenpark (©D.R.)

Dans un contexte de crise sanitaire qui a fait de la gestion des flux de collaborateurs un enjeu encore plus critique pour les entreprises, Zenpark lance une nouvelle offre baptisée Zenpark Pro Flex. William Rosenfeld, PDG et cofondateur de la société, présente sa solution et ses ambitions.

Décideurs. Que représente Zenpark aujourd’hui ?

William Rosenfeld. Zenpark est le leader français du parking-as-a-service, un concept consistant à valoriser l’immobilier de parking en y déployant des bouquets de services liés à la mobilité. Nous sommes particulièrement connus pour notre offre de parkings partagés. Elle repose sur une application mobile permettant à un automobiliste de localiser un parking, de réserver sa place immédiatement ou à l’avance, et d’ouvrir le portail via l’application pour aller se garer. Nous aidons ainsi les automobilistes à trouver des places de stationnement alors qu’il est de plus en plus difficile de se garer dans les villes. Nous proposons également un tarif plus attractif que les solutions en voirie ou en parking public. Et nous apportons de la simplicité avec notre application. Pour constituer notre offre, nous travaillons avec des professionnels de l’immobilier : bailleurs sociaux, acteurs de l’hôtellerie, exploitants de cliniques, supermarchés urbains, résidences étudiantes, résidences seniors… Tous ont en commun d’avoir des places de stationnement sous-utilisées. Nous les accompagnons dans la valorisation de cet actif. Nous déployons notre technologie en à peine 4h. Aujourd’hui, Zenpark totalise 1 000 parkings en exploitation, 280 bailleurs et entreprises clients, 400 000 utilisateurs et a atteint 92 % de taux de satisfaction utilisateurs.

Quelle est la genèse de votre nouvelle solution Zenpark Pro Flex ?

Nous avons constaté que la valorisation des parkings est très faible au regard de celle de l’immobilier de logement. Dans les dix plus grandes villes françaises, le prix au mètre carré d’un parking est 2,3 fois inférieur à celui d’un mètre carré résidentiel. C’est d’autant plus surprenant que la pression immobilière s’accroit. Il y a environ un an, nous avons décidé d’exploiter le potentiel de valorisation des parkings d’entreprises. Certains de nos clients nous avaient déjà sollicité sur le sujet. Nous avons cherché à apporter des solutions aux difficultés qu’ils rencontrent : manque de places, gestion complexe des badges d’accès, stationnement sauvage, mauvaise adaptation aux nouvelles mobilités… La Covid-19 a amplifié ces problématiques car les parkings se sont vidés mais de nombreux collaborateurs qui se rendent aux bureaux en voitures ne peuvent toujours pas y accéder. Nous nous sommes par ailleurs appuyés sur notre expertise technologique et de gestion en matière de parkings mutualisés dans les constructions neuves pour développer la solution Zenpark Pro Flex.

"La RATP nous a déjà sollicité pour déployer Zenpark Pro Flex sur d’autres sites"

Quelles sont les caractéristiques de cette offre ?

Nous satisfaisons aux besoins des collaborateurs en permettant l’accès aux places de stationnement à un plus grand nombre d’entre eux dans une logique collaborative. L’offre a également pour vertu de participer au développement du plan de mobilité de l’entreprise. Notre interface de gestion permet en effet aux gestionnaires du parking de gérer les différents types de places, y compris celles dédiées au covoiturage, aux véhicules électriques, aux vélos… Les entreprises peuvent ainsi accélérer le déploiement des mobilités vertueuses en actionnant le levier du parking. Troisième caractéristique de Zenpark Pro Flex, nous simplifions la gestion des parkings au quotidien et participons à améliorer la valorisation des espaces de parking grâce à nos outils.

Zenpark Pro Flex a été retenue par la RATP pour son parking employé du centre bus Paris Montrouge. Quels sont les résultats de ce premier cas client ?

Ils sont très satisfaisants. Le parking du centre bus Paris Montrouge disposait de seulement 50 places de parkings pour 1 000 chauffeurs. La barrière en termes d’optimisation était donc très haute. Après six mois d’exploitation, nous avons enregistré près de 40 000 utilisations et plus de 90 % des chauffeurs sont satisfaits de la solution. La RATP nous a déjà sollicité pour déployer Zenpark Pro Flex sur d’autres sites.

Quelles sont vos ambitions dans les services à destination des professionnels ?

Nous travaillons déjà avec de nombreux bailleurs pour le déploiement de notre offre de parkings partagés et avec les promoteurs immobiliers et les collectivités via notre solution de parkings mutualisés. Les aménageurs urbains nous sollicitent également. Nous recevons d’ailleurs de plus en plus de sollicitations de collectivités de tailles moyennes. En parallèle de ces solutions existantes, nous développons Zenpark Pro Flex et l’offre Zenpark Pro Plug & Share. Cette dernière consiste à transformer les bornes de recharge électrique dans les parkings privés en service de recharge partagé grâce à un système qui combine une gestion de la réservation de la borne et l’accès digitalisé au parking. Nous avons donc constitué un one-stop-shop de l’optimisation des parkings pour les professionnels. L’objectif à terme est d’optimiser au mieux les mètres carrés des places de stationnement. Cela permettra de créer une nouvelle classe d’actifs pour les investisseurs tout en allant dans le sens de l’histoire de l’immobilier connecté et de la mobilité partagée.

Propos recueillis par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 avril 2021

La veille urbaine du 22 avril 2021

Herrmann Frères & Fils Immeubles cède l’immeuble “Canopée” au Groupe Verrecchia, Vinci Construction livre l’opération mixte “Nice Le Ray” à La Fra...

La veille urbaine du 21 avril 2021

La veille urbaine du 21 avril 2021

DTZ Investors vend l’immeuble “Equinox” à Clichy à un fonds d’investissement conseillé par HW Capital, Espaces Ferroviaires retient GA Smart Building...

La veille urbaine du 20 avril 2021

La veille urbaine du 20 avril 2021

La Française REM acquiert, auprès d’AG2R La Mondiale, un immeuble de bureaux à Montreuil, le Groupe Duval annonce le lancement des travaux du nouveau...

La veille urbaine du 19 avril 2021

La veille urbaine du 19 avril 2021

Kaufman & Broad livre un immeuble de bureaux de 10 000 m² à Arcueil, Crédit Agricole Assurances et Crédit Agricole Immobilier signent un partenari...

La veille urbaine du 16 avril 2021

La veille urbaine du 16 avril 2021

Barings acquiert un immeuble de bureaux à Paris 11 auprès du Groupe Financière JL, Bouygues Immobilier et Linkcity démarrent les travaux du projet “Le...

S. Vondière, J. Chavry :  "Refonder la ville sur la ville"

S. Vondière, J. Chavry : "Refonder la ville sur la ville"

Dans un contexte impacté par la crise sanitaire et soumis à un changement de municipalité, Lyon veut faire figure de chef de file en matière de réflex...

La veille urbaine du 15 avril 2021

La veille urbaine du 15 avril 2021

BlackRock Real Assets annonce la signature d’un bail de 5 500 m² avec la société Energies France à Gennevilliers, Poste Immo, la Banque des Territoire...

La veille urbaine du 14 avril 2021

La veille urbaine du 14 avril 2021

Copper and Co acquiert un parc de locaux d’activités de 4 323 m² à Chambly (60), Gecina se dote d’un Comité d’Orientation et de Prospective, l'agence...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte