Vincent Bolloré prend la tête de Vivendi

L'homme d'affaires est le nouveau président du conseil de surveillance.

L'homme d'affaires est le nouveau président du conseil de surveillance.

Vincent Bolloré, premier actionnaire du groupe Vivendi (5,04 %), a remplacé depuis le 24 juin 2014 Jean-René Fourtou à la tête du conseil de surveillance. Arrivé au capital en 2011, en revendant à Vivendi les chaînes Direct 8 et DirectStar contre des actions, Vincent Bolloré a mené des achats successifs lui permettant de passer de 1,7 % à 5,01 % du capital en moins de deux ans. À l’époque, les dirigeants se divisent sur la stratégie que doit suivre le conglomérat, Jean-René Fourtou étant partisan d’un recentrage sur l’activité médias, option que choisit le groupe après le départ de Jean-Bernard Lévy, président du directoire, opposé à cette orientation. Jean-René Fourtou est alors soutenu par Vincent Bolloré qui fait son entrée au conseil d’administration en tant qu’observateur. S’ensuit une nouvelle période houleuse pour le groupe marquée par les désaccords entre les deux hommes. La fin du psychodrame industriel intervient en 2013 avec la décision de nommer Vincent Bolloré à la présidence du conseil de surveillance.
Avant de céder complètement les rênes, Jean-René Fourtou devait cependant boucler la transformation du groupe par les ventes de Maroc Telecom, SFR et Activision Blizzard. Ces opérations laissent au nouveau dirigeant un empire désendetté et avec la liquidité nécessaire (six à sept milliards d’euros de cash issus de la vente de SFR à Numericable) pour investir et armer Vivendi face à ses concurrents internationaux.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Union européenne : vers un salaire minimum ?

Union européenne : vers un salaire minimum ?

Juin 2022, les États membres de l’Union européenne viennent de trouver un accord concernant l’uniformisation d’un salaire minimum. Toutefois, cette no...

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Bras droits des directions des ressources humaines, au premier plan pour accompagner l’évolution des métiers, les directeurs de la formation se sont i...

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Arrivé chez Renault en 2018, Patrick Benammar y dirige les activités de formation et de développement des compétences et anime une large communauté d’...

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet a accompagné la transformation de différentes sociétés telles Scor, Vivendi, EDF, Le Monde dans des postes RH avant de rejoindre GD...

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Global learning director chez Alstom depuis cinq ans et chez Alstom depuis treize, les projets en digital learning de Franck Gaillard ont retenu l’att...

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Arrivée chez L’Oréal en avril 2020, Ilhem Alleaume est convaincue que la flamme de l’apprentissage doit être entretenue. Forte de 23 années d’expérien...

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Learning & development manager au sein de Canal+, Bérengère Vuaillat a été sélectionnée par la rédaction de Décideurs RH pour figurer parmi les st...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message