Vestack : moduler le futur de la construction

Vestack : moduler le futur de la construction

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Vestack.

La mise en place de la RE2020 s’accompagne de modifications dans la façon dont sont conçus les bâtiments. L’adaptation à des conditions climatiques plus extrêmes, l’usage de matériaux biosourcés ainsi que l’efficacité énergétique sont au centre de la loi. Un cadre dans lequel s’inscrit Vestack pour transformer le secteur de la construction.

Un bâtiment à la hauteur des enjeux de l’époque

Née de la coopération entre Sylvain Bogeat, Jean-Christophe Pierron et Nicolas Guinebretière, Vestack se définit comme un "empilement divin créant un foyer agréable à vivre, en un temps record". L’objectif : atténuer la quantité de gaz à effet de serre émise par le secteur de la construction et contribuer à résoudre la crise d’accès au logement, qui concerne actuellement 20% de la population française. Tout l’enjeu pour l’entreprise est d’atteindre son but sans produire de surcoûts en comparaison avec le secteur de la construction traditionnelle.

Le renouvellement de l’offre à plusieurs niveaux

Pour les cofondateurs, le principal problème tient à l’aspect "immobile" du secteur. Selon Nicolas Guinebretière, "les méthodes de construction n’ont pas évolué, on construit un bâtiment comme on le faisait, il y a vingt, trente, cinquante ans". Afin d’inverser la tendance, Vestack conçoit et construit des bâtiments modulaires biosourcés, adaptés à tout type de construction, sobres en carbone et déployables deux fois plus rapidement que les méthodes de construction classiques, le tout à prix maîtrisé. Comment ? Le Ludwig, plug-in de Vestack facilite une conception plus rapide, par la mise en place d’une maquette jumelle en 3D, sur laquelle les équipes de la société travaillent. À partir de celle-ci, une somme d’instructions est envoyée à la chaîne d'assemblage. Point différenciant, la construction du bâtiment commence hors-site, avec la mise en place de modules d’ossature 3D en bois, construits en usine, puis transportés en camions avant d’être empilés sur le chantier.

Place à la production

Après une levée de fonds de 10 millions d’euros, la société veut développer de nouvelles fonctionnalités digitales, continuer son travail de R&D, tout en accroissant sa capacité de production. "L’objectif sur l’année 2021 est de livrer nos premiers chantiers. Le carnet de commandes commence à se remplir peu à peu", confie Nicolas Guinebretière à la Maison de l’entreprise innovante. En parallèle, l’entreprise finance l’ouverture de nouveaux sites d’assemblage, par l’intermédiaire de partenariats de sous-traitance. Dans un contexte généralisé d’inflation dont l’impact se fait lourdement sentir sur le coût des matières premières du secteur de la construction, la qualité et la facilité d’accès aux matériaux employés par Vestack sont des avantages non négligeables pour s’imposer sur le marché.

Émile Le Scel  

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Côté Tech

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la Tech française à travers les thématiques de l'immobilier, de l'énergie et de l'environnement.
Sommaire Deepki : mesurer pour corriger Glowee : la nature en lumière Cosuno : la centralisation digitale au service de l’organisation Karma : moteur de recherche d’un monde meilleur Buildrz : changer la donnée Telaqua : la start-up qui coule de source Stonal : pierre angulaire de la gestion d’actifs Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine Kaliti : le chantier dans la poche
Sido Lyon 2022, le plus gros point de ralliement des professionnels de la tech en France

Sido Lyon 2022, le plus gros point de ralliement des professionnels de la tech en France

Les 14 et 15 septembre prochains, acteurs publics et privés de l’écosystème tech seront les bienvenus au Sido Lyon 2022. Deux jours de pointe pour un...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Ce qui change dans le règlement relatif aux dispositifs médicaux

Ce qui change dans le règlement relatif aux dispositifs médicaux

Entré en application le 26 mai 2021, le nouveau règlement européen relatif au contrôle renforcé des dispositifs médicaux (DM) sème le trouble auprès d...

STMicroelectronics et GlobalFoundries fondent en France une méga-usine de puces

STMicroelectronics et GlobalFoundries fondent en France une méga-usine de puces

Portée par un investissement de 5,7 milliards d'euros financé en partie par l’État, avec, à la clé, la création de plus de 1000 postes, la méga-usine...

Fondation Cherqui : du médicament générique à une collection unique

Fondation Cherqui : du médicament générique à une collection unique

À Aubervilliers, les immenses entrepôts des anciens laboratoires de l’entreprise pharmaceutique de Jean Cherqui, initiateur des premiers médicaments g...

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Santé de demain : l'Eldorado des données

Santé de demain : l'Eldorado des données

Données publiques ou données privées ? Altruisme des données ou consentement éclairé de leur partage ? Alors que patients et professionnels de la sant...

Juridiction unifiée des brevets : le cabinet Casalonga codifie l’ensemble des textes

Juridiction unifiée des brevets : le cabinet Casalonga codifie l’ensemble des textes

À l’occasion des 30 ans du Code de la propriété intellectuelle ce vendredi 1er juillet, une plateforme accessible gratuitement réunit l’ensemble des t...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message