Vers l’ouverture des avocats aux Conseils

Vers l’ouverture des avocats aux Conseils

Dans le cadre de la mise en œuvre de loi Macron, l’Autorité de la concurrence recommande l’ouverture de quatre nouveaux offices pour les avocats à la Cour de cassation et au Conseil d’État. Une première.

Le nombre d’avocats aux Conseils a augmenté de 20 % depuis 2004 : pour 91 à l’époque, il y en a désormais cent douze. Pourtant, le nombre d’offices n’a pas évolué depuis 1817, date de création de la profession, et reste figé à soixante.

 

Un double avantage

Pour l’Autorité de la concurrence, cela doit être corrigé. Le législateur lui a confié la mission d’identifier « le nombre de créations d'offices d'avocats au Conseil d'État et à la Cour de cassation qui apparaissent nécessaires pour assurer une offre de services satisfaisante. » Ce qu’elle a fait en proposant une augmentation prudente et proportionnée de 7 %, soit la création de quatre nouveaux offices. L’Autorité déclare que la situation économique actuelle est très favorable à ces avocats : entre 2010 et 2014, chaque professionnel aurait perçu 543 000 euros par an, soit plus de 45 000 euros par mois. La création de nouveaux offices présente un double avantage : pour les clients, une meilleure négociabilité et disponibilité de leur avocat, et pour les nouveaux entrants, un accès à l’exercice libéral simplifié. 

Il ne serait cependant pas judicieux de créer trop de nouveaux offices. L’Autorité a donc pris en compte le nombre limité des candidats à l’accès à la profession ainsi que l’incertitude de l’évolution du contentieux devant le Conseil d'État et la Cour de cassation sur une longue période pour proposer un nombre de nouveaux cabinets dans un délai de deux ans.

 

Amélioration de la profession

L’Autorité de la concurrence formule d’autres recommandations. Par exemple, elle préconise d'allonger le délai de dépôt des candidatures relatives à la création d'offices, de réduire les barrières à l'entrée pour les nouveaux entrants et de mieux faire connaître la profession aux étudiants en droit et aux avocats, compte tenu du nombre limité de candidats. Finalement, elle insiste sur l'accès des femmes aux offices, qui doit être amélioré, notamment en renforçant les dispositifs permettant de mieux concilier vie professionnelle et vie privée, et en révisant l'information statistique par sexe disponible sur la question.

 

ES

 

Photo : Isabelle de Silva, Présidente de l'Autorité de la concurrence ©Conseil d'Etat dircom

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message