Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia a annoncé, le 14 octobre, l’émission de deux nouvelles obligations hybrides pour une valeur totale de 2 milliards d’euros. Cette somme doit servir à financer le rachat des 29,9 % du capital de Suez auprès du groupe Engie, acquis pour 3,4 milliards d’euros.

Veolia a annoncé, le 14 octobre, l’émission de deux nouvelles obligations hybrides pour une valeur totale de 2 milliards d’euros. Cette somme doit servir à financer le rachat des 29,9 % du capital de Suez auprès du groupe Engie, acquis pour 3,4 milliards d’euros.

L’épilogue du bras de fer entre Veolia et Suez se profile. Après avoir clairement annoncé sa volonté de racheter le groupe de gestion de l’eau et des déchets, la multinationale française Veolia a commencé le financement des 29,9 % du capital racheté au début du mois.

Pour financer l’acquisition des parts d’Engie au sein de Suez, Veolia vient de mettre en place sur le marché financier deux nouvelles obligations hybrides. L’une, à maturité de 5,5 ans accompagnée d’un coupon de 2,25 %, pour un montant de 850 millions d’euros l’autre, à maturité de 8 ans, offrant un coupon de 2,5 %, pour 1,15 milliard d’euros.

L’objectif d’une OPA en ligne de mire

Veolia, qui n’a pas attendu un éventuel accord de Suez, cherche donc à financer ces 3,4 milliards d’euros avec ses propres ressources. La volonté du groupe est de renforcer son bilan avant de lancer une offre publique d’achat. Si l’opération aboutit, avec un prix par action de 18 euros, il faudrait alors ajouter quelque 8 milliards d’euros pour l’OPA. Une telle somme devrait alors être financée par la dette obligataire, une augmentation de capital ainsi que par le produit de cessions d’actifs réalisés l’an passé.

Un mode de financement qui n’est pas un coup d’essai pour Veolia

La multinationale française avait déjà réalisé, en 2013, une émission d’obligations hybrides, en euros et en livres sterling. À l’époque, sa volonté était d’éviter une baisse de ses notations du fait de son endettement. Cette dette obligataire, qui payait des coupons élevés, de l’ordre de 4,5 % à 4,875 % (respectivement pour les souches en euros et en livres), a finalement été remboursée en 2018. À ce stade des opérations de Véolia, les trois agences de notations, S&P Global Ratings, Moody's et Fitch, n’ont pas encore modifié les notations ni leurs perspectives sur le groupe.

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

Après une quinzaine d’années en agence de publicité en charge de divers secteurs, Nathalie Duneau change de cap et s’oriente vers les deux domaines qu...

Fraikin reprend Via Location

Fraikin reprend Via Location

Le groupe français Fraikin, leader européen de la location longue durée de véhicules industriels et commerciaux, vient d’annoncer, le 21 octobre, l’ac...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

DSI de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), Véronique Puche a remporté le grand prix des Directeurs des systèmes d’information et du num...

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

Le président de la société d’investissement familiale FFP a passé une grande partie de sa carrière au sein des marques Peugeot et Citroën. Cet ingénie...

Reed Smith renforce son pôle immobilier

Reed Smith renforce son pôle immobilier

L’avocate Carole Steimlé rejoint Reed Smith comme associée. Son arrivée poursuit la vague de recrutements opérée par le cabinet depuis le début d’anné...

Conseillé par Gowling WLG, AD Éducation s’offre deux nouvelles écoles européennes

Conseillé par Gowling WLG, AD Éducation s’offre deux nouvelles écoles européennes

Le premier réseau d'écoles privées d'enseignement supérieur dédiées à la création et l’innovation, AD Éducation, acquiert deux sociétés, italienne et...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte