Vanessa Benichou (King & Spalding) : "Nous laissons les individualités s’exprimer"

Installée dans la capitale depuis 2009, l’équipe parisienne de la firme américaine originaire d’Atlanta ne cesse de grandir. Quels sont les moments marquants de son histoire et les points clés de sa stratégie de développement ? Éléments de réponse. avec l'associée spécialiste du contentieux et de l’arbitrage international Vanessa Benichou, qui est aussi managing partner du bureau parisien de King & Spalding.

Installée dans la capitale depuis 2009, l’équipe parisienne de la firme américaine originaire d’Atlanta ne cesse de grandir. Quels sont les moments marquants de son histoire et les points clés de sa stratégie de développement ? Éléments de réponse. avec l'associée spécialiste du contentieux et de l’arbitrage international Vanessa Benichou, qui est aussi managing partner du bureau parisien de King & Spalding.

Le bureau de Paris de King & Spalding est l’illustration parfaite de la pertinence de la stratégie d’expansion de la firme. Alors que de nombreuses enseignes américaines ou britanniques choisissent d’absorber un cabinet local lorsqu’elles ambitionnent de s’installer sur une place financière, King & Spalding adopte depuis le début des années 2000 une méthode différente pour conquérir l’Europe, l’Asie et le Moyen-Orient : la firme envoie l’un de ses associés poser son enseigne dans un pays donné et choisit les meilleurs avocats sur place. Une forme de sélection réfléchie et performante.

La montée en puissance d’une nouvelle génération d’associés

Après avoir été fondé par des avocats de ­référence en arbitrage international (­Kenneth Fleuriet, éric Schwartz et James Castello), le cabinet a poursuivi sa croissance sur ses domaines de prédilection avec l’arrivée de deux équipes en provenance de Winston & Strawn (Joëlle Herschtel, spécialiste de droit de l’environnement, Joël Alquezar, désormais parti à la retraite, et Vanessa Benichou, spécialisée en arbitrage international et contentieux des affaires). Cette base contentieux/arbitrage constituée puis consolidée, la stratégie de King & Spalding a alors consisté à diversifier l’offre de services (voir la frise des événements marquants du cabinet ci-dessous) et à assurer la montée en puissance d’une nouvelle génération d’associés disposant de compétences techniques reconnues et d’une solide base de clientèle, élément ­déterminant dans un cabinet très profitable et exigeant.

Le bureau de Paris dispose ainsi à ce jour d’une palette d’activités incluant le contentieux et l’arbitrage, le M&A/private equity, le droit de l’immobilier, le droit fiscal, le financement, l’énergie (y compris s’agissant d’opérations M&A, notamment dans le secteur de l’oil & gas), le droit ­public et le droit de l’environnement.

Décideurs Juridiques. Paris a su récemment attirer des associés latéraux reconnus dans leur spécialité. Quelles sont les clés du succès à Paris ?

Vanessa Benichou. En réalité, nous avançons avec prudence et prenons le temps de trouver les professionnels qui partagent les valeurs d’excellence de la firme et le souhait de construire à Paris une plateforme de renom permettant le développement d’une clientèle locale et internationale. Nos avocats travaillent de manière intégrée avec les autres bureaux du cabinet sur des problématiques juridiques et transactionnelles complexes imposant la mise en commun de compétences diversifiées.

Quels sont les atouts de King & Spalding ?

King & Spalding est l’un des cabinets les plus rentables au monde, possède une forte notoriété auprès de clients de grande qualité et des avocats aux compétences techniques reconnues. Que demander de plus !

Comment définiriez-vous la culture King & Spalding ?

Une culture d’avocats entrepreneurs, collaboratifs, techniques et exigeants qui peuvent s’appuyer sur l’ensemble des compétences de la firme pour servir au mieux les intérêts de leurs clients et leur permettre de bénéficier de prestations juridiques sur mesure et à haute valeur ajoutée.

Quels objectifs poursuivez-vous pour les deux prochaines années à Paris ?

Nous souhaitons continuer à développer une plateforme intégrant l’ensemble des pratiques liées au droit des affaires et aux activités transactionnelles, qui connaissent actuellement de très beaux succès (une quinzaine d’opérations ayant été finalisées depuis le début de l’année). Dans ce cadre, et sous l’égide des associés chargés des départements concernés, le recrutement de nouvelles équipes, notamment en M&A, en droit social et en restructuring, est à ­prévoir.

Plus généralement, nous souhaitons à terme couvrir à Paris l’intégralité de l’offre de King & Spalding au plan mondial.

Quelle philosophie adoptez-vous dans le management des équipes ?

Je salue d’abord le fait que King & ­Spalding n’ait pas hésité à nommer une femme à la tête de son bureau parisien et plus généralement, de s’appuyer sur des compétences féminines. Ma perception de la direction d’un cabinet est de fédérer tous les associés autour des décisions, de procéder à un management collectif et d’impliquer le maximum d’avocats dans notre stratégie et notre vie d’équipe. Ma vision de l’organisation est de faire ce qu’on dit, de dire ce qu’on fait et d’avancer avec la rigueur qui nous ­caractérise.

Lire L’ascension de King & Spalding : du succès américain à un succès... français

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Le cabinet d’avocats spécialistes du contentieux des affaires Laude Esquier Champey vient de fêter ses 13 ans d’existence. Passée la phase de lancemen...

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Finan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte