Valérie Baudson succède à Yves Perrier à la tête d’Amundi

Dix ans après sa création en 2010, une page se tourne pour Amundi. Yves Perrier, jusqu’alors directeur général du gérant d’actifs, cède sa place à Valérie Baudson.

Dix ans après sa création en 2010, une page se tourne pour Amundi. Yves Perrier, jusqu’alors directeur général du gérant d’actifs, cède sa place à Valérie Baudson.

L’évolution de la gouvernance d’Amundi, filiale du Crédit Agricole et géant européen de la gestion d’actifs, était dans les tiroirs depuis un moment. Elle se traduit par un jeu de chaises musicales dont le résultat doit encore être approuvé, lors de l’assemblée générale annuelle prévue le 10 mai. Sauf surprise, c’est donc Valérie Baudson qui reprendra les rênes d’Amundi en devenant sa directrice générale, succédant ainsi à Yves Perrier. Celui-ci devrait quant à lui prendre la présidence du conseil d’administration du groupe, à la place de Xavier Musca.

Continuité assurée

La future directrice générale a placé son mandat sous le signe de la continuité lors d’une conférence de presse. Pur produit du groupe Crédit Agricole, Valérie Baudson y est entrée en 1995 par le biais de la banque Indosuez. Jusqu’à la confirmation de sa désignation en qualité de directrice générale d’Amundi, elle dirigera encore CPR AM, la société de gestion thématique d’Amundi, et l’activité de gestion passive, Amundi ETF, Indexing & Smart Beta. Arrivée en 2007, tout comme Yves Perrier, au sein de la branche gestion d’actifs de la CASA, Valérie Baudson a rapidement gravi les échelons. Elle est devenue membre du comex d'Amundi en 2013 et du comité de direction générale trois ans plus tard.

« Le moment était venu »

Avec sa nomination à la tête du conseil d’administration du groupe, Yves Perrier devrait pouvoir assurer une transmission sereine à Valérie Baudson. Cette transition ne devrait toutefois pas excéder trois ans puisque les statuts d’Amundi fixent l’âge maximum, pour les fonctions de président et de directeur général, à 70 ans. Sans évoquer ces considérations statutaires, Yves Perrier a justifié ce passage de témoin au regard des résultats du groupe.  "Il m’est apparu que le moment était venu de faire évoluer la gouvernance" car "il faut savoir faire ce type d’évolution quand les choses vont bien", expliquait-il lors d’une conférence de presse dont les propos ont été repris par l’Agefi. Or, à l’écouter, 2020 restera comme une année faste, malgré la crise sanitaire mondiale, en ce qui concerne les "performances financières" mais aussi en matière de projets, faisant référence à la création d’Amundi Technology ou au rachat de Sabadell. D’ailleurs, 2021 s’annonce particulièrement riche également. Au menu, figure le développement de l’activité ETF du groupe. Mais aussi, peut-être, l’acquisition et l’intégration de Lyxor, filiale de la Société Générale.

S.V.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

E. Leroy (Artcurial) : "Acheter Tintin ou Astérix, c’est comme acheter du Van Gogh ou du Picasso"

E. Leroy (Artcurial) : "Acheter Tintin ou Astérix, c’est comme acheter du Van Gogh ou du Picasso"

Avec son côté "madeleine de Proust", la bande dessinée attire de plus en plus de collectionneurs bien décidés à faire rimer plaisir avec investissemen...

MLCP Avocat, nouvelle enseigne spécialisée en fiscalité du patrimoine

MLCP Avocat, nouvelle enseigne spécialisée en fiscalité du patrimoine

Avec l’ambition de créer une nouvelle marque sur la place parisienne, Melissa Pun lance MLCP Avocat, un cabinet consacré à la fiscalité patrimoniale d...

Scalefast nomme son directeur juridique

Scalefast nomme son directeur juridique

Après plus de quinze années passées à la tête de la pratique propriété intellectuelle de Dentons à Paris, David Masson rejoint Scalefast en qualité de...

Nouveau référent déontologue pour l’Autorité de la concurrence

Nouveau référent déontologue pour l’Autorité de la concurrence

Magistrat de carrière, Ivan Luben est nommé référent déontologue de l’Autorité de la concurrence (ADLC). Il aura pour mission de conseiller les agents...

DWF accueille deux nouveaux associés

DWF accueille deux nouveaux associés

Nicole Coutrelis et Pierre-Nicolas Sanzey rejoignent le bureau parisien de cabinet DWF.

Nicolas Brooke devient directeur de l'éthique de Crédit agricole CIB

Nicolas Brooke devient directeur de l'éthique de Crédit agricole CIB

L’ancien directeur juridique du contentieux de la Société générale, Nicolas Brooke, quitte Signature Litigation pour retourner en banque, cette fois c...

Harvest et Quantalys se rapprochent

Harvest et Quantalys se rapprochent

L’expert tech de la gestion patrimoniale et financière, le groupe Harvest, annonce l’acquisition de l’un des leaders en Europe des données financières...

Memo Bank lève 13 millions d’euros

Memo Bank lève 13 millions d’euros

Memo Bank, première banque indépendante créée en France depuis cinquante ans, a clôturé sa troisième levée de fonds complémentaire auprès de Serena Ca...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte