Vagit Alekperov : le patriarche russe de l'or noir

L’ancien ministre soviétique est aujourd’hui la troisième
fortune de Russie. Il dirige la société pétrolière Lukoil depuis sa
privatisation en 1993.

L’ancien ministre soviétique est aujourd’hui la troisième fortune de Russie. Il dirige la société pétrolière Lukoil depuis sa privatisation en 1993.

"Vous avez accompli un long et admirable parcours professionnel, apporté une grande contribution au développement de l’industrie pétrolière et gazière russe, acquis à juste titre un grand respect et une autorité incontestable parmi vos collègues et subordonnés, ainsi que dans la communauté des affaires russe." Pour ses 70 ans, Vagit Alekperov a reçu ce message laudateur de la part de Vladimir Poutine, réputé avare en compliments. C’est dire l’influence du patron de Lukoil, pourtant parti de rien.

D’apparatchik à CEO

En 1968, alors qu’il n’a que 18 ans, il commence à travailler comme simple ouvrier dans les champs pétrolifères d’Azerbaïdjan et de Sibérie. Profitant du système de formation soviétique, il passe des chantiers aux bureaux à une vitesse fulgurante. Jusqu’à devenir en 1990 vice-ministre de l’industrie pétrolière et gazière. Le voici aux premières loges pour accéder aux richesses naturelles en cours de privatisation. De son poste de haut fonctionnaire soviétique, il procède au rapprochement des sociétés Kogalym, Langepas et Uray qui prennent le nom de Lukoil. Lors de la privatisation du conglomérat en 1993, il s’impose comme CEO, poste qu’il occupe toujours. Un coup de maître qui lui permet aujourd’hui de figurer au cinquième rang des fortunes de son pays avec dans les poches 15,2 milliards de dollars.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Fortunes 100 : les chemins de la réussite

Sommaire Vladimir Lissine, qui est l'homme le plus riche de Russie ? Larry Page, programmé dès l'enfance Warren Buffett : l'alchimiste Julia Koch : l'héritière Mukesh Ambani, le maharadjah Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show Eduardo Saverin, le phénix Anne et Henri Beaufour, actionnaires discrets mais de long terme Éric Guerlain, comme un parfum de réussite
Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Le fonds d’investissement Supernova Invest, spécialisé dans le secteur des entreprises en forte rupture technologique (deeptech), vient d’annoncer le...

J. Powell conserve son trône à la Fed

J. Powell conserve son trône à la Fed

Le 22 novembre dernier, le président américain Joe Biden reconduisait Jerome Powell à la présidence de la Fed. Grâce à cette manœuvre politique il pro...

Air France KLM, le cash évite le crash

Air France KLM, le cash évite le crash

Alors que l’arrivée de Benjamin Smith à la tête du groupe en 2018 donnait un nouveau souffle à la compagnie aérienne, celle-ci est touchée de plein fo...

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Fille du fondateur du distributeur de matériel électrique Sonepar, Marie-Christine Coisne-Roquette cultive le secret et l’ambition. Depuis qu’elle en...

D. Baur (Pierre Fabre) : "Le détourage est toujours plus ardu que ce qui avait été anticipé"

D. Baur (Pierre Fabre) : "Le détourage est toujours plus ardu que ce qui avait été anticipé"

Le groupe Pierre Fabre a procédé à un recentrage d’activité en 2020 et notamment la cession d’une partie de ses activités de sous-traitance industriel...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte