V. Vaillant (Stepstone) : « Nous sommes à la frontière du prédictif »

Le site de recherche d’emplois européen Stepstone a décidé d’investir sur la France avec de fortes ambitions. Pour Valérie Vaillant, sa directrice générale, son tout premier atout pour réussir réside dans sa capacité d’innovation.

Le site de recherche d’emplois européen Stepstone a décidé d’investir sur la France avec de fortes ambitions. Pour Valérie Vaillant, sa directrice générale, son tout premier atout pour réussir réside dans sa capacité d’innovation.

Décideurs. Stepstone se veut à la pointe de l’innovation. Quelle est votre technologie la plus avancée ?

Valérie Vaillant. Effectivement, nous investissons beaucoup dans l’innovation. 30% des 3000 collaborateurs du groupe sont des développeurs, des data scientists et des ingénieurs R&D. Notre champ d’innovation le plus avancé est celui de la sémantique. Nous avons constitué un dictionnaire linguistique très performant. Il permet d’associer des métiers à des compétences, ou inversement. Par exemple, s’agissant de la fonction commerciale : il existe de nombreuses façons de nommer les différents métiers de cette fonction. Grâce au dictionnaire, le site est en mesure de réunir l’ensemble des offres d’emploi pertinentes, et ne passe pas à côté d’opportunités qui auraient pu correspondre mais n’auraient pas été identifiées du fait de l’usage d’un vocabulaire différent de celui de la recherche.

Le site évolue-t-il vers une solution prédictive ?

Oui, on peut le dire, d’ailleurs nous sommes déjà à la limite du prédictif. Aujourd’hui, le site fonctionne à la manière de Netflix ou d’Amazon. Il propose au candidat des offres en se fondant sur une analyse des cookies de sa recherche, de son profil, et de celui des personnes ayant un parcours similaire. Il lui présente d’abord trois ou quatre postes qui correspondent exactement à son profil, puis fait une suggestion complémentaire qui s’éloigne un peu de ce qu’il a renseigné, mais pourrait néanmoins lui convenir. Par exemple, si un candidat a indiqué dans son profil être commercial sédentaire depuis dix ans, nous estimons qu’avec une telle expérience nous pouvons également lui proposer des postes qui visent à le faire évoluer vers plus de responsabilités. Lui seront donc adressés à la fois des offres « commercial sédentaire », mais également de « responsable des ventes ».

Quelles sont les prochaines étapes de développement de cette fonctionnalité ?

Un des projets à l’étude consiste à sélectionner des offres d’emploi en raison de l’adéquation des valeurs d’une entreprise à celles des candidats. L’idée est de les orienter vers des organisations qui leur ressemblent et dans lesquels ils se sentiront bien. Et du point de vue du futur employeur, l’objectif est de se voir recommander une personne qui a le même « ADN » que lui. Cette innovation est d’ores et déjà active depuis environ un an en Irlande et au UK, notamment grâce au rachat d’une solution de tests de personnalité appelée « Good & Co ».  Elle est en cours de développement pour la France.

Pouvez-vous mesurer l’efficacité de cette approche ?

Oui, bien sûr. Nous avons observé une augmentation du nombre de clics, ainsi que du taux de conversion, qui mesure le nombre de personnes ayant effectivement postulé à une offre.

Quelle est l’ambition de Stepstone en France ?

Tout simplement de prendre la place du leader du recrutement ! Pour l’instant nous sommes challengers mais nous disposons de la meilleure technologie du marché, et nous avons décidé d’investir massivement sur le trafic afin d’être à même de fournir des candidatures qui ne se trouvent nulle part ailleurs. Nous avons donc toutes nos chances.

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Lancement officiel du Cercle « Talent Management & Formation »

Lancement officiel du Cercle « Talent Management & Formation »

Plus de trente directeurs des ressources humaines et directeurs spécialisés RH se sont retrouvés mardi 16 avril au Ritz pour le lancement du Cercle «...

Les échéances importantes du CSE sont à la fois 2019 et 2027

Les échéances importantes du CSE sont à la fois 2019 et 2027

Cofondateur de Lusis, cabinet d’avocats spécialisé en droit social, Frédéric Leclercq invite les entreprises à se saisir des opportunités créées par...

Transformation managériale : les RH en première ligne

Transformation managériale : les RH en première ligne

Il ne se passe pas une année sans qu’une nouvelle tendance liée au management ne fasse son apparition. Ce besoin de faire évoluer les modes de managem...

Menway voit grand

Menway voit grand

MPI Executive et NIM Europe, deux acteurs historiques du management de transition s’associent pour constituer une société au sein du groupe Menway, ca...

D.Rivron (Safran) : "Oui, l'industrie du futur génère des emplois"

D.Rivron (Safran) : "Oui, l'industrie du futur génère des emplois"

Un nouveau site dédié à la fabrication additive, un centre de formation aux métiers de demain et un plan de transformation des usines sont autant de p...

Priorité 2019 du directeur financier : la gestion des risques (1/6)

Priorité 2019 du directeur financier : la gestion des risques (1/6)

À l’issue de l’étude de PwC « Priorité 2019 du directeur financier », nous vous proposons une chaque semaine un retour sur l’un des six sujets qui cr...

Firmin Zocchetto (PayFit) : "Très vite, nous avons pu présenter de bons KPI aux fonds"

Firmin Zocchetto (PayFit) : "Très vite, nous avons pu présenter de bons KPI aux fonds"

Pépite de la e-RH française, PayFit a levé près de 20 millions d’euros entre janvier 2016 et juillet 2017. Son fondateur revient sur sa recette pour s...

Tous orientés clients

Tous orientés clients

La grande majorité des secteurs d’activité fait état d’une concurrence accrue sur son marché qui les conduit à redoubler de créativité pour attirer le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message