V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

Elior a signé la charte mondiale des Nations unies sur les principes d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles) visant à promouvoir l’égalité des genres en entreprise. Vanessa Lefranc, directrice développement ressources humaines et diversité du groupe, décrit l’ambition d’Elior auprès de ses 99 000 collaborateurs.

Décideurs. Elior a adhéré aux Women Empowerment Principles de l’ONU. Pourquoi ?

Vanessa Lefranc. La diversité est un engagement de longue date pour Elior puisque nous avons signé la charte de la diversité dès 2005. Depuis début 2020, nous avons élargi notre plan d’actions pour assurer une démarche diversité à l’ensemble du Groupe. L’adhésion au Women Empowerment Principles est un exemple de notre engagement international sur le sujet. Concernant la diversité des genres, le groupe compte 68% de femmes et 50% des managers femmes, et nous souhaitons aller plus loin au niveau des postes de direction avec un minimum de 30% de femmes pour les postes de direction d’ici à 2025 et minimum 40% d’ici à 2030. Signer la charte mondiale des Nations unies était l’occasion pour le groupe de faire connaître son engagement et ses actions à l’échelle mondiale. Au-delà de la diversité des genres, nous nous intéressons à la diversité plus globalement, avec notamment un engagement dans les quartiers prioritaires, les populations seniors, ou encore les personnes en situation de handicap. Plus globalement, notre ambition est de diffuser une culture inclusive sur tous les sites et de faire émerger une culture collaborative.

"Ce sont onze dirigeants qui s’impliquent sur le sujet de la parité"

Comment traduisez-vous votre engagement en actions concrètes ?

Une vingtaine de personnes représentant chaque pays a travaillé ensemble afin de définir une ambition et un plan d’actions commun. Nous avons ensuite créé un comité de gouvernance, réunissant trois membres du comité exécutif du groupe ainsi qu’un membre du comité exécutif de chaque pays. Ce sont onze dirigeants qui s’impliquent sur ce sujet. À partir de là, il nous était possible de communiquer des objectifs communs à l’ensemble des équipes opérationnelles. En complément, chaque pays se dote d’objectifs plus spécifiques en lien avec ses enjeux et réalités locales.

Comment crée-t-on une culture d’entreprise avec autant de nationalités différentes ?

Elior est présent dans des pays de cultures diverses, en Europe et aux États-Unis principalement et compte plus de 100 nationalités différentes parmi ses équipes. Afin de diffuser une culture d’entreprise commune, nous travaillons en parallèle sur quatre leviers : communication interne, définition et diffusion des objectifs pour chacun, création d’un modèle de compétences managériales commun pour tous les membres du groupe et surtout, implication du management de proximité.

Propos recuillis par Elsa Guérin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans les grandes écoles "

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans...

Récemment nommée responsable de l’inclusion et des diversités au sein du groupe Publicis France, Leïla Grison s’empare de ces thèmes avec conviction....

Cyprien Batut :  "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre les emplois"

Cyprien Batut : "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre...

Chercheur affilié à la Chaire Travail de PSE-École d'économie de Paris, Cyprien Batut étudie de près les mutations du secteur de l’emploi avec l’émerg...

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Figure incontournable du management de transition, Karina Sebti a été l’une des premières à reconnaître ce nouveau mode de recrutement comme un avanta...

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entrep...

ETI internationale familiale fondée en 1922, Socomec vient de célébrer ses cent ans d’existence et d’indépendance. Avec un chiffre d’affaires de 604 m...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Pour beaucoup d'entre vous, l'heure du grand départ en vacances approche. Avant d'éteindre votre poste, n'oubliez pas de configurer votre messagerie p...

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Le groupe spécialisé dans la mise en relation entre freelances et entreprises annonce la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Hexagone.

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages de nos sociétés"

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages...

Paule Boffa-Comby est l’auteur de plusieurs livres sur le leadership et coache les dirigeants. En 2014, elle insuffle le mouvement ReThink&Lead qu...

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message