Urbanisme, réindustrialisation, environnement : quand les collectivités prennent le pouvoir

Urbanisme, réindustrialisation, environnement : quand les collectivités prennent le pouvoir

Genesis Avocats accompagne aussi bien les entreprises que les collectivités ou les particuliers, en métropole et en outre-mer. Cela lui confère une expertise très appréciée sur les problématiques des territoires, à la convergence de ces trois types d’acteurs. Entretien avec Marie-Yvonne Benjamin, Isabelle Cassin, associés fondateurs du cabinet et Muriel Ubéda-Saillard, of counsel.

Décideurs. Quels sont les nouveaux enjeux auxquels font face les collectivités aujourd’hui ?
Genesis.
Le désengagement progressif de l’État a entraîné une réorganisation des compétences qui met les collectivités au centre du jeu sur des sujets essentiels pour la vie quotidienne des gens : transports, gestion des services, aménagement de l’espace public, logement… On constate ainsi une vraie « professionnalisation » des acteurs publics sur ces sujets, avec une vision à court et long terme. Une prise de pouvoir qui se retrouve même dans le droit international, auparavant chasse gardée des États. C’est ainsi que l’on observe des villes et régions se coaliser pour avancer ensemble, avec souvent plus d’efficacité, d’agilité et de rapidité d’action. Je pense notamment aux engagements de réduction d’émissions de gaz à effet de serre pris par de nombreuses collectivités dans le cadre de l’Accord de Paris, ou au phénomène des Human rights cities dans les pays anglo-saxons, qui se fixent certaines obligations en matière de droits de l’homme. Cette responsabilisation forte des pouvoirs locaux génère de nouvelles obligations et une sophistication croissante des enjeux.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples ?
Il y a d’abord une interconnexion de plus en plus forte entre les problématiques des territoires : rénovation énergétique du patrimoine immobilier, plan de circulation pour mieux intégrer transports publics et mobilités douces, éloignement des installations classées, protection de l’air, de l’eau, des ressources, limitation de l’étalement urbain… tout et lié ! Et cela peut parfois mener à des injonctions contradictoires : comment encourager la réindustrialisation tout en préservant l’environnement pour atteindre les objectifs climatiques ? Comment favoriser l’attractivité économique des commerces et des centres-villes tout en en régulant l’accès pour un milieu urbain plus apaisé ? Ce sont des problématiques qui demandent une connaissance technique et fine de ces sujets ainsi qu’une vision macro pour réfléchir en écosystème et anticiper les problématiques de demain.

"Nous sommes déjà en train d’écrire les contrats du futur"

Quel est le rôle de l’avocat dans ce nouveau contexte ?
Tout d’abord : sécuriser. On ne peut agir concrètement et efficacement qu’avec une vision de claire de ses responsabilités et obligations. Les collectivités ont également besoin d’être accompagnées dans la mise en oeuvre de leurs projets, sur les outils à leur disposition : l’avocat doit les guider, mais aussi les informer en les nourrissant d’informations pertinentes, d’exemples de réalisations vertueuses, tout en jouant le rôle de passerelle entre les acteurs pour trouver les convergences et les équilibres nécessaires à la réussite de toute initiative. Enfin, et c’est vraiment la marque de fabrique de Genesis, l’avocat doit être visionnaire, engager un travail poussé de prospective pour innover et débloquer des situations dans un intérêt économique, social et environnemental partagé. Nous sommes déjà en train d’écrire les contrats du futur. Et c’est une aventure absolument passionnante.

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Énergie, Environnement, Acteurs publics & Entreprises 2021

Retrouvez ici l'intégralité de l'édition 2021 du guide Énergie, Environnement, Acteurs publics et Entreprises : articles de contexte, interviews, portraits, classements et chroniques d'experts.
Sommaire
Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Mercredi, les parlementaires se sont exprimés majoritairement contre l’arrivée d'Emmanuelle Wargon à la tête de la Commission de régulation de l'énerg...

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

La conséquence des fortes chaleurs sur les centres-villes des mégapoles aux quatre coins du globe est systématiquement la même : rappeler à chacun que...

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a exhorté pouvoirs publics et secteur privé à se libérer de leur cravate pour contribuer aux économies d’én...

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Avec plus de 80 millions de touristes par an, la France est la première destination touristique mondiale. Au-delà d’une riche diversité de territoires...

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Un sondage "OpinionWay – Square pour Les Echos et Radio Classique", explore le soutien des Français aux quelques mesures ou incantations environnement...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Urban Can...

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Désireuse de poursuivre la structuration de ses activités, Foncière Magellan annonce la nomination, effective le 30 juin, de Bertrand Hoornaert, 38 an...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message