Unir pour mieux régner

Pour éviter toute source de conflit, les entreprises familiales doivent mettre très tôt en place des instances de gouvernance capables de prendre en compte les intérêts des actionnaires familiaux dont l’implication opérationnelle est inégale.

Pour éviter toute source de conflit, les entreprises familiales doivent mettre très tôt en place des instances de gouvernance capables de prendre en compte les intérêts des actionnaires familiaux dont l’implication opérationnelle est inégale.

 

Pour les entreprises familiales, l’alignement du management et de l’actionnariat est un réel atout. Il permet une prise de décision plus rapide et une vision stratégique commune. La famille joue un rôle de contre-pouvoir et permet d’équilibrer les objectifs de performance à court terme et de pérennité à long terme. C’est d’ailleurs pour cela que ces sociétés sont souvent reconnues pour leur stabilité, notamment en période de crise.

 

Forum familial

 

Afin d’exploiter au mieux cet avantage, il est essentiel de disposer de règles qui encadrent clairement la conduite de l’entreprise. Car cet équilibre est fragile. Un nombre d’actionnaires familiaux élevé rend obligatoire ce type d’encadrement. Plus ces instances sont mises en place tôt dans le développement de l’entreprise, plus elles sont efficaces.

 

Pour réussir à aligner les intérêts, trois points doivent être pris en compte. Le premier est la communication. Les actionnaires familiaux, même les non-opérationnels, doivent disposer d’une bonne visibilité sur l’évolution de l’entreprise et les risques éventuels. Les dirigeants doivent créer des relais de confiance entre eux et les actionnaires. Le second point est l’ingérence potentielle d’un actionnaire qui n’est pas dans l’opérationnel mais qui pourrait être tenté de court-circuiter les décisions. Enfin, il est essentiel de faire en sorte que les partenaires familiaux parlent d’une seule voix. Si des tensions apparaissent, le risque est de transformer le conseil d’administration en instance où les membres débattent de leurs problématiques actionnariales plutôt que de parler de stratégie et de pérennité de l’entreprise. Dans les cas les plus extrêmes, certains actionnaires se présentent aux réunions avec leur avocat. Pour éviter d’en arriver là, il est recommandé de créer, en parallèle du conseil d’administration, un forum dédié rassemblant les actionnaires et un conseil familial, moteur du projet stratégique de l’entreprise. Au sein de ces instances, des règles claires et acceptées par tous seront édictées afin de consolider l’actionnariat et de régler son mode de fonctionnement. « La constitution d’une fiducie gestion sur titres avec mandat social confié au fiduciaire permet également de garantir une meilleure gouvernance aux entreprises familiales, tout particulièrement pour sécuriser la bonne exécution du pacte d’actionnaire  », précise Arthur Bertin, directeur adjoint d’Equitis Gestion. Pour garantir une parfaite transparence, il n’est pas rare que la famille s’appuie sur une personne extérieure. Objectifs : favoriser le dialogue et gagner en objectivité.

 

Vincent Paes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Family Business

Agiles et ambitieuses, les entreprises familiales incarnent le meilleur de l’entrepreneuriat. En matière de rentabilité, elles offrent des ratios de performance de 1 % à 2 %. Comment expliquer une telle réussite ?
Sommaire Exporter son activité Franck Julien (Atalian) : « Des relais de croissance quand le marché français sature » Bertile Burel (Wonderbox) : « Pour accompagner la croissance, nous avions besoin d’un profil plus senior » Séduire la nouvelle génération Thomas Derichebourg (Derichebourg Environnement) : « Nous avons vécu la transformation d’une société familiale en multinationale Renaud Dutreil (ancien ministre) : « Une fois de plus une fiscalité trop lourde nuisait à nos intérêts » Fanny Dombre-Coste (députée) : « 185 000 entreprises devraient chaque année faire l’objet d’une cession » Sortir gagnant de la cession de son entreprise Jean-Louis Louvel (Groupe PGS) : « Il est primordial de préparer les employés »
Santé, Biotech & Medtech : les 10 pépites qui montent !

Santé, Biotech & Medtech : les 10 pépites qui montent !

Positionnées sur les secteurs porteurs de la Santé, des Biotechs et des Medtechs, voici les 10 pépites qui montent en France et en Europe.

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Le groupe dirigé par Bernard Charlès est le leader mondial des logiciels de simulation industrielle. Depuis quelques années, il se lance avec succès d...

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Atteint du "virus de l’entrepreneuriat", le Néerlandais est devenu milliardaire en moins de quinze ans grâce à sa dernière création : Adyen.

Phebe Novakovic, la patriote

Phebe Novakovic, la patriote

Alors que NavalGroup est en difficulté après l'annulation du "contrat du siècle" australien, l'américain General Dynamics se porte bien. A sa tête dep...

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

Le fournisseur mondial de produits et services logiciels d’entreprises confie la direction de la région EMEA à Emmanuelle Hose, jusque-là directrice r...

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

Souverain sur un marché de niche à l’importance vitale, ASML est la plus belle réussite de la tech européenne. Des entreprises telles qu’Apple, Samsun...

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

Le 15 février 2021, Laurence Comte-Arassus a été nommée General Manager de GE Healthcare pour la zone France, Belgique, Luxembourg et Afrique francoph...

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners fête ses trois ans, l’occasion de revenir sur un modèle unique, à contre-courant de ce que propose la concurrence.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte