Une nouvelle solution pour les portefeuilles de fonds

Présenté jeudi 5 septembre par ses associés-fondateurs, la plateforme d’analyse, de structuration et de suivi de portefeuille de fonds Easy Buziness entend séduire les professionnels du patrimoine.

Présenté jeudi 5 septembre par ses associés-fondateurs, la plateforme d’analyse, de structuration et de suivi de portefeuille de fonds Easy Buziness entend séduire les professionnels du patrimoine.

Après trois ans de développement algorithmique et une année de test auprès de conseillers en gestion de patrimoine et de banquiers privés, la plateforme est désormais pleinement opérationnelle. Traitant plus de 140 000 parts de fonds accessibles dans toute l’Europe, Easy Buziness met à disposition quatre fonctionnalités essentielles.

En premier lieu, un outil de notation et de sélection de fonds via une analyse quantitative reposant sur la performance absolue, la régularité et la compétitivité. Également présent, un outil de diagnostic permettant d’évaluer la proportion de bons, de moyens et de mauvais fonds afin de repérer en un clin d’œil les points forts et les potentiels points faibles d’un portefeuille. Un troisième outil de profilage des risques est disponible, afin de bien faire comprendre au client les performances et les risques du profil d’investissement choisi, en fonction notamment de sa durée de détention. Enfin, un outil d’alerte sur les fonds est disponible, en cas comportement inhabituel de l’un deux, pour permettre d’effectuer les arbitrages nécessaires.

Choc de simplification

Easy Buziness entend se démarquer de ses concurrents par sa simplicité d’utilisation et le caractère intuitif de ses explications. La plateforme offre au professionnel du patrimoine et à son client la possibilité de choisir main dans la main la structure de leur portefeuille, mais aussi de la modifier en fonction de l’évolution des marchés et des ambitions de l’investisseur. Cette simplification de la gestion de portefeuilles permet ainsi de se prémunir et de justifier plus facilement les arbitrages et les choix, ces derniers étant abordables et plus facilement compréhensible pour un non-professionnel.

Théo Maurin-Dior

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Frédéric Trinel (Ecovadis) : "Nous avons atteint un point de non-retour sur l’importance des critères ESG"

Frédéric Trinel (Ecovadis) : "Nous avons atteint un point de non-retour sur l’importance des critère...

Créée en 2007, Ecovadis a développé une plateforme permettant aux sociétés d’évaluer leur politique en matière d'ESG. En forte croissance, Ecovadis tr...

Les fonds de private equity, nouveaux acteurs de la philanthropie ?

Les fonds de private equity, nouveaux acteurs de la philanthropie ?

Les initiatives philanthropiques se multiplient au sein des fonds d’investissement. Pour amener des financements à des associations qui en manquent cr...

Levée record pour Capza

Levée record pour Capza

Capza inscrit un nouveau record à son palmarès en levant 700 millions d’euros pour son nouveau fonds Capza 5 flex equity, soit le double de la taille...

M. David (Creative Value) : "Pour faire du LBO, il faut être différent"

M. David (Creative Value) : "Pour faire du LBO, il faut être différent"

À la tête de Creative Value, société indépendante d'executive search, Michel David opère exclusivement auprès de fonds de Private Equity à position ma...

Coralie Oger et son équipe arrivent chez Scotto Partners

Coralie Oger et son équipe arrivent chez Scotto Partners

Grâce à l’arrivée de Coralie Oger, de Pierre Lumeau et de Caroline Vieren en provenance de FTPA, la boutique française spécialiste du management packa...

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

Amazon France comptera 14 500 collaborateurs à la fin de l'année et se place aujourd'hui comme un acteur de la digitalisation. Frédéric Duval, son dir...

E. Laillier (Tikehau) : "La demande des particuliers pour investir en private equity est de plus en plus forte"

E. Laillier (Tikehau) : "La demande des particuliers pour investir en private equity est de plus en...

Activité clef de Tikehau Capital, le private equity poursuit sa montée en puissance et continue de se développer à travers, notamment, plusieurs belle...

Shift Technology entre dans le club des licornes françaises

Shift Technology entre dans le club des licornes françaises

La pépite tricolore de l’assurtech vient de lever 220 millions de dollars. La clé du succès ? Des solutions basées sur l’IA qui permettent aux assureu...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte