Une histoire de l'impôt

Les Décideurs aussi ont de l'humour...

© DR

Les Décideurs aussi ont de l'humour...

Prenons le cas de 10 amis qui se retrouvent chaque soir pour boire un verre et imaginons que l'addition totale s'élève à 100 euros. En principe, cela ferait 10 euros par personne.

Nos dix amis préfèrent payer cette facture collective selon une répartition plus sociale, qui s'inspire du calcul de l'impôt sur le revenu, ce qui donne ceci :

· Les 4 premiers (les plus ‘‘pauvres ») ne paient rien.

· Le cinquième paye 1 euro.

· Le sixième paye 3 euros.

· Le septième paye 7 euros.

· Le huitième paye 12 euros.

· Le neuvième paye 18 euros.

· Le dernier (le plus « riche ») paye 59 euros.

Total = 100 euros.

Les dix hommes semblent assez contents de leur arrangement et continuent à se retrouver chaque soir pour boire leur verre collectivement.

Jusqu'au jour où le tenancier décide de leur faire une remise de fidélité !

« Comme vous êtes de bons clients, leur dit-il, j'ai décidé de vous faire une remise de 20 euros sur la facture totale. Vous ne payerez donc désormais vos 10 bières que 80 euros ».
Pour respecter les principes d’équité mis en place, le groupe décide de réduire l'addition de chacun d'un pourcentage inversement proportionnel à celui de leurs contributions individuelles. Ce qui donne la répartition suivante :

· Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne paye plus rien (un « pauvre » de plus).

· Le 6ème paye 2 euros au lieu de 3 (33 % de réduction).

· Le 7ème paye 5 euros au lieu de 7 (28 % de réduction).

· Le 8ème paye 9 euros au lieu de 12 (25 % de réduction).

· Le 9ème paye 14 euros au lieu de 18 (22 % de réduction).

· Le 10ème paye 50 euros au lieu de 59 (16 % de réduction).

Total = 80 euros

Chacun des six « payants » paie moins qu'avant, voire même zéro pour le 5ème, et les 4 premiers continuent à boire gratuitement.

Mais une fois hors du bar, chacun compare son économie :

J'ai seulement eu 1 euro sur les 20 euros de remise », dit le 6ème en désignant le 10ème : « lui a eu 9 euros ».
« Oui, dit le 5ème, moi aussi j'ai seulement eu 1 euro d'économie. C'est pas juste ».
« C'est vrai, s'exclame le 7ème, pourquoi aurait- il 9 euros alors que je n'en ai eu que 2 Le plus riche a eu le plus gros de la réduction. Ce n’est pas équitable ».
« Attendez une minute », ajoutent les 4 premiers hommes, « nous quatre n'avons rien eu du tout. Il ne faut pas se laisser faire ! ».
Les 9 hommes cernent le 10ème et l'accablent d’insultes.

La nuit suivante, le 10ème homme ne vient pas. Les neuf autres s'assoient et boivent leur bière sans lui.

Mais quand arrive le moment de payer la note, ils découvrent qu’ils n'ont pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition... et personne n’est en mesure d’honorer la facture.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Unyer étend son réseau de cabinets internationaux à l’Italie en intégrant l’enseigne indépendante Pirola Pennuto Zei & Associati. Le réseau regrou...

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Pauline Jacquemin Cuny est nommée associée au sein du cabinet Arst Avocats.

Avocats : lancement du réseau Junction

Avocats : lancement du réseau Junction

Hugues de La Forge et Sally El Sawah créent Junction, un réseau non exclusif d’avocats et de cabinets indépendants.

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Adaltys attire l’avocate Sylvie Le Damany et en fait la septième associée de son bureau parisien. Elle intègre le cabinet avec son collaborateur Marti...

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

L’avocate spécialiste du corporate/M&A dans le secteur des sciences de la vie Emmanuelle Porte devient la co-managing partner des bureaux français...

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Avec l’arrivée de l'avocate counsel Mathilde Carle, Kramer Levin équipe son bureau parisien d’une pratique consacrée à la propriété intellectuelle. Re...

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Le 9 septembre, l'Autorité de la concurrence française (ADLC) a condamné une Bourse de fret, un groupement de transporteurs et des organisations syndi...

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

L’enseigne parisienne Chemarin & Limbour coopte Valentine Foucher-Créteau au rang d’associée au sein de son équipe chargée des contentieux d’affai...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte