Une étude d’opinion sur le droit et la technologie

La legaltech d’édition juridique Lexbase et l’entreprise de sondages politiques et d’études marketing Opinion Way ont interrogé les Français sur leur perception du rapport entre droit et technologie.

© Alexander Supertramp - Shutterstock

La legaltech d’édition juridique Lexbase et l’entreprise de sondages politiques et d’études marketing Opinion Way ont interrogé les Français sur leur perception du rapport entre droit et technologie.

Globalement, le sentiment d’une justice à deux vitesses et d’inégalité devant l’institution est très présent : 75 % des Français considérant que les citoyens ne sont pas égaux face à la justice. Le droit est perçu comme complexe et réservé à une élite. Ainsi, sur la problématique de l’accès au droit, les sondés pensent majoritairement que les nouvelles technologies permettraient une amélioration, 78 % considérant que l’usage des nouvelles technologies leur permettrait d’être mieux informés sur leurs droits.

Plus spécifiquement, l’intelligence artificielle est perçue par environ la moitié des sondés comme utile pour améliorer la rapidité de la décision (53 %) et simplifier les procédures (48 %) ou encore pour réduire les inégalités liées aux déserts judiciaires (32 %). Et ce, bien que des craintes soient émises principalement quant au risque de déshumanisation de la justice (53 %), de non-respect des données personnelles (44 %) ou encore d’erreur judiciaire aggravé (42 %).

Si l'intelligence artificielle au service de la justice en général peut effrayer le justiciable, les professionnels du droit des affaires développent et emploient de plus en plus d’outils qui en intègrent, que ce soit en matière de justice prédictive, de propriété intellectuelle, de droit notarial ou encore pour collaborer ou rédiger des contrats.

Ces résultats ont été obtenus sur un échantillon de 1011 personnes de plus de dix-huit ans, représentatif de la population française grâce à la méthode des quotas (au regard des grilles de l’Insee), par questionnaire auto-administré en ligne sur système computer assisted web interview, en application des procédures et règles de la norme ISO 20252.

R.G.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Nouvel associé en droit de la distribution chez Delcade

Nouvel associé en droit de la distribution chez Delcade

Le cabinet d’avocats d’affaires français, Delcade, annonce l’arrivée de Jean-Philippe Chenard en qualité d’associé au sein du département dédié au dro...

Lutte contre la corruption : les États-Unis font un pas de plus

Lutte contre la corruption : les États-Unis font un pas de plus

Le Department of Justice (DoJ) vient de publier ses nouvelles recommandations en matière de lutte contre la corruption. Des changements à la marge cer...

Alliance stratégique d'Actecil et Data Legal Drive en matière de RGPD

Alliance stratégique d'Actecil et Data Legal Drive en matière de RGPD

Data Legal Drive, n°1 français des logiciels RGPD, et la société de conseil Actecil spécialisée dans la formation et l’accompagnement RGPD, annoncent...

Suisse : un associé fiscaliste chez Bär & Karrer

Suisse : un associé fiscaliste chez Bär & Karrer

Raoul Stocker rejoint le département fiscal du cabinet indépendant suisse en tant qu’associé.

Luxembourg : Allen & Overy change sa gouvernance

Luxembourg : Allen & Overy change sa gouvernance

Le bureau luxembourgeois d’Allen & Overy change de modèle de gouvernance et nomme à sa tête Patrick Mischo comme office senior partner.

Evguenia Dereviankine crée son propre cabinet

Evguenia Dereviankine crée son propre cabinet

L’avocate spécialiste du droit des douanes, de la logistique, de l’environnement et de la gestion des déchets quitte Parme Avocats pour ouvrir Paradig...

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Chef économiste et membre du comité exécutif de Natixis, Patrick Artus travaille depuis de nombreuses années sur les politiques monétaires menées par...

Le cabinet bruxellois Van Bael & Bellis s’installe à Londres

Le cabinet bruxellois Van Bael & Bellis s’installe à Londres

La firme spécialisée en droit de la concurrence, regulatory et droit commercial ouvrira son premier bureau à Londres. Situé à Chancery Lane, l’antenne...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message