Un rapport sur la taxe carbone embarrasse l'exécutif

Un rapport sur la taxe carbone embarrasse l'exécutif

Originellement évalué autour des 100 euros par tonne CO2, le montant idéal pour la taxe carbone serait de 250 euros d’après un nouveau rapport.

Un  rapport publié en ligne lundi soir par France Stratégie, un think-tank rattaché à Matignon, évalue la tonne de CO2 à 250 euros en 2030. Ce montant est deux fois supérieur à celui estimé en 2008. Une nouvelle qui inquiète le gouvernement à l’heure où le « ras-le-bol fiscal » bat son plein et où la simple idée d’une taxe carbone cristallise les tensions.

Respect du plan climat 

Le rapport indique que c’est « le prix-à-payer » pour le gouvernement s’il veut atteindre les objectifs fixés par le plan climat, voté en 2017. La France ayant déjà accumulé un retard sur ses objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre par rapport à ses voisins européens. Le chiffre de 250 euros par tonne n’est pas non plus anodin selon le think-tank, car à partir de ce seuil les dispositifs permettant de réduire le bilan carbone reviendront moins chers aux entreprises que la taxe elle-même. Un facteur primordial, selon le rapport, si l'exécutif souhaite respecter son engagement de neutralité carbone d’ici 2050. 

Une augmentation exponentielle 

Alors que la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a relancé la question d’une taxe carbone, ce rapport met à jour des éléments troublants pour Matignon, plutôt hostile au projet. Le Premier ministre, Édouard Philippe ayant même récemment déclaré ne pas être « favorable à ce qu'on augmente la taxe carbone ». Pourtant, comme le précise France Stratégie dans son rapport le montant de 250 euros, fixé pour 2030 devrait augmenter pour atteindre une fourchette comprise entre 600 et 900 euros pour que l’objectif neutralité carbone soit atteint. Des données encore une fois embarrassantes pour le gouvernement qui va devoir naviguer entre ses objectifs ambitieux en matière d’écologie et sa volonté d’apaiser les tensions.

Jérémie Amsallem

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Mercredi, les parlementaires se sont exprimés majoritairement contre l’arrivée d'Emmanuelle Wargon à la tête de la Commission de régulation de l'énerg...

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

La conséquence des fortes chaleurs sur les centres-villes des mégapoles aux quatre coins du globe est systématiquement la même : rappeler à chacun que...

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a exhorté pouvoirs publics et secteur privé à se libérer de leur cravate pour contribuer aux économies d’én...

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Avec plus de 80 millions de touristes par an, la France est la première destination touristique mondiale. Au-delà d’une riche diversité de territoires...

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Un sondage "OpinionWay – Square pour Les Echos et Radio Classique", explore le soutien des Français aux quelques mesures ou incantations environnement...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Urban Can...

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Désireuse de poursuivre la structuration de ses activités, Foncière Magellan annonce la nomination, effective le 30 juin, de Bertrand Hoornaert, 38 an...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message