Un pas de plus vers l’acquisition de Conforama France par But

Après des semaines de doutes concernant l’avenir du distributeur de meubles, Conforama France, son conseil d’administration vient d’accorder son rachat par But.

Après des semaines de doutes concernant l’avenir du distributeur de meubles, Conforama France, son conseil d’administration vient d’accorder son rachat par But.

La maison mère de But, Mobilux, cherche à acquérir les magasins français Conforama pour un montant qui n’a pas été encore divulgué. Un rapprochement inéluctable puisque But lorgne sur Conforama depuis près de 10 ans. Les choses se précisent depuis 2018, lorsque Mobilux composé du groupe autrichien XXXLutz et du fonds américain d’investissement Clayton, Dubilier & Rice (CD&R), propose une reprise mais Conforama France avait préféré se lancer dans un plan de restructuration.

Dans la tourmente avant de retrouver le sourire

La restructuration de Conforama, déjà fortement endettée, a été affectée par la fermeture de ses magasins pendant l’épidémie et, pour ne rien arranger, l’enseigne s’est vue refuser un prêt garanti par l’État à hauteur de 90 % et d’une valeur de 320 millions d’euros. Avec ce rachat, Conforama peut profiter de l’octroi d’un PGE de 100 millions d’euros, mis à disposition dès mi-juillet et également d’un autre prêt de 200 millions d’euros à la conclusion de l’opération.

Une union stratégique

Ce regroupement est aussi l’opportunité de devenir, à eux deux, un géant de l’ameublement face à IKEA. Le suédois détient la première place de l’ameublement en France avec une part de marché de 15,43 %. But et Conforama occupent les deuxième et troisième places, avec respectivement une part de marché de 10,86 % et 10,36 %. L’acquisition permettrait alors de concurrencer très fortement IKEA et de "fabriquer un champion français du meuble", déclarait le président de But, Alexandre Falck, au Parisien.

La finalisation de l’opération doit désormais attendre l’aval de l’Autorité de la concurrence, qui statuera au cours du troisième trimestre de 2020.

Agathe Giraud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alain Afflelou : "Le monde d’après ne sera rien d’autre que le monde d’avant, en plus pauvre"

Alain Afflelou : "Le monde d’après ne sera rien d’autre que le monde d’avant, en plus pauvre"

Alors que, partout, l’émergence imminente d’un monde d’après Covid semble faire consensus, Alain Afflelou le reconnaît : il n’y croit pas. Sans cynism...

P. Cleach (François, Cleach & Associés) : “Le pire caractère de la crise actuelle tient à l’incertitude qu’elle génère”

P. Cleach (François, Cleach & Associés) : “Le pire caractère de la crise actuelle tient à l’incertit...

Plus qu'un avocat, Philippe Cleach a également porté la casquette d'entrepreneur familial et celle de président d'un grand groupe de mode, chez Cerrut...

LFPI en pole position pour la reprise de Meeschaert

LFPI en pole position pour la reprise de Meeschaert

La société d’investissement LFPI est entrée en négociations exclusives avec Meeschaert ce week-end, d’après Les Echos. Elle figure en première place p...

D. Charlet (Anacofi) : "Les cabinets de CGP seront forcement impactés par la crise"

D. Charlet (Anacofi) : "Les cabinets de CGP seront forcement impactés par la crise"

Le modèle économique des cabinets de conseil en gestion de patrimoine peut-il les protéger de la crise ? David Charlet, président de l’Anacofi estime...

V. Placier (Quadient) : "Nous devons être capables, au quotidien, de courir un marathon plutôt qu’un sprint"

V. Placier (Quadient) : "Nous devons être capables, au quotidien, de courir un marathon plutôt qu’un...

Entre digitalisation, pilotage du risque client et gestion des talents, Vincent Placier, Directeur administratif et financier de Quadient France (anci...

Rémy Weber quitte le directoire de La Banque Postale

Rémy Weber quitte le directoire de La Banque Postale

La filière bancaire du groupe La Poste annonce le départ de son président du directoire, Rémy Weber. Une séparation liée à des désaccords sur la gouve...

Hollywood vs Bollywood : le match

Hollywood vs Bollywood : le match

Les États-Unis construisent leur puissance sur le soft power dont Hollywood est la locomotive. Avec Bollywood, l'Inde espère rivaliser à moyen-terme....

B.Revol (O2 Care Services) : "Nous avons maintenu l’activité, contrairement à nos concurrents"

B.Revol (O2 Care Services) : "Nous avons maintenu l’activité, contrairement à nos concurrents"

Leader dans les métiers de services à la personne, O2 est une entreprise en forte croissance qui a fait le choix de maintenir son activité durant la p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message