Un conflit coûteux pour les audiences de TF1

En plein bras de fer avec ses distributeurs depuis le conflit avec Canal+, le groupe de médias français voit ses audiences baisser. Une situation qui pourrait s’aggraver si Free et Orange emboîtent le pas à la chaîne cryptée.

En plein bras de fer avec ses distributeurs depuis le conflit avec Canal+, le groupe de médias français voit ses audiences baisser. Une situation qui pourrait s’aggraver si Free et Orange emboîtent le pas à la chaîne cryptée.

Canal + est allé au bout de ses menaces. Le jeudi 1er mars, l’opérateur de télévision a coupé le signale, rendant indisponibles les chaînes du groupe : TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI ainsi que leurs services associés. Résultats : des audiences fortement en baisse. Premier touché, le télé-crochet phare de TF1 « The voice » qui a perdu un million de téléspectateurs en une semaine même s’il reste en tête des audiences. France 2 en profite notamment pour passer en tête de JT avec 26,4 % de part d’audience enregistrée samedi à 20h.  Pour Régis Ravanas, directeur général adjoint à la publicité et diversification de TF1, « la décision de Canal n'a qu'un effet très limité sur leur business model ». La chaîne affirme même que « dans un contexte très particulier, les audiences de TF1 se tiennent remarquablement bien ». À terme TF1 espère que les abonnés de Canal + passent par la TNT pour regarder ses chaînes. Philipe Nouchi, expert chez Publicis Média estime « l'impact sur l'audience de TF1 de 1 % à 2 % ».

Déferlante à venir ?

Pourtant, à en croire les contre-performances de fin de semaine, le lien de cause à effet semble flagrant. Même si selon les données du média, Canal+ représente moins de 5 % de son audience totale, l’opérateur affirme, lui, être la porte d'entrée à la télévision pour près de six millions de foyers. Free, avec un peu moins de 6,5 millions d'abonnements, envisage, sur les traces de Canal, de couper le signal des chaînes de TF1. Orange pourrait suivre la cadence. Dans ce scénario catastrophe, la chaîne perdrait 7 % d’audience. La tendance semble même s’inverser puisque l’opérateur de télévision prévient qu’en cas de suites judiciaires, il demanderait au média français de le rémunérer pour le transport de ses chaînes. Ces chiffres pourraient sembler dérisoire, pourtant, ils seraient suffisants à impacter l'audience de TF1 et par conséquent ses revenus. Affaire à suivre.

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Fraikin reprend Via Location

Fraikin reprend Via Location

Le groupe français Fraikin, leader européen de la location longue durée de véhicules industriels et commerciaux, vient d’annoncer, le 21 octobre, l’ac...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

DSI de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), Véronique Puche a remporté le grand prix des Directeurs des systèmes d’information et du num...

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia a annoncé, le 14 octobre, l’émission de deux nouvelles obligations hybrides pour une valeur totale de 2 milliards d’euros. Cette somme doit ser...

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

Le président de la société d’investissement familiale FFP a passé une grande partie de sa carrière au sein des marques Peugeot et Citroën. Cet ingénie...

Reed Smith renforce son pôle immobilier

Reed Smith renforce son pôle immobilier

L’avocate Carole Steimlé rejoint Reed Smith comme associée. Son arrivée poursuit la vague de recrutements opérée par le cabinet depuis le début d’anné...

Conseillé par Gowling WLG, AD Éducation s’offre deux nouvelles écoles européennes

Conseillé par Gowling WLG, AD Éducation s’offre deux nouvelles écoles européennes

Le premier réseau d'écoles privées d'enseignement supérieur dédiées à la création et l’innovation, AD Éducation, acquiert deux sociétés, italienne et...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte