Trophées INPI 2017 : quatre lauréats à la pointe de l’innovation

Ce 6 décembre a été organisé la vingt-sixième édition des trophées INPI. Poietis, Expliseat, Moulin Roty et l’Institut Lumière Matière sont les quatre lauréats de cette remise de prix organisée cette année dans l’auditorium de la Gaîté Lyrique, à Paris.

© Jean Marie Cras/INPI

Les lauréats des Trophées INPI 2017, Catherine Maunoury (présidente du jury) et Romain Soubeyran, DG de l'INPI

Ce 6 décembre a été organisé la vingt-sixième édition des trophées INPI. Poietis, Expliseat, Moulin Roty et l’Institut Lumière Matière sont les quatre lauréats de cette remise de prix organisée cette année dans l’auditorium de la Gaîté Lyrique, à Paris.

L’institut national de la propriété industrielle (INPI) a décerné quatre trophées, dans les catégories suivantes : « brevet », « marque », « design » et « recherche ». Le but étant de mettre en avant, cette année, l’innovation « à la française ». Pour cette 26ème édition, l’INPI a récompensé un centre de recherche et trois PME tricolores. Certaines entreprises, telles que, Nuxe, Fermob ou encore le spécialiste de l’ingénierie acoustique, Devialet, avaient déjà été récompensées les années précédentes.

Le jury présidé par la championne du monde de voltige, Catherine Maunoury, était aussi composé d’experts issus des secteurs publics et privés, évoluant au sein d’organismes spécialisés comme l’Ademe, CCI France, la Compagnie nationale des conseils en propriété industrielle…

L’innovation en quatre prix 

Dans la catégorie « brevet », c’est l’entreprise Poietis qui remporte le prix. La start-up crée des tissus biologiques humains, via des imprimantes 3D assistées par laser. Sa solution s’adresse particulièrement aux industries cosmétiques et pharmaceutiques. Sept brevets ont déjà été déposés par la jeune société qui espère voir ses tissus bioimprimés implantés chez l'homme d'ici à trois ans.

Moulin Roty reçoit quant à lui le trophée dans la catégorie « marque ». Cette PME reconnue dans le domaine de l’enfance, commercialise des jouets pour les tout-petits. Elle exerce sur le marché « des bébés » depuis plus de quarante ans. Moulin Roty a déposé soixante-dix dessins et modèles, mais également six marques et deux brevets afin de les protéger.

Le premier prix, dans la catégorie « design » revient à Expliseat pour ses créations de sièges d’avion ultra-légers, qui permettent de réduire d'une tonne le poids des aéronefs. « Nous avons créé notre entreprise en 2011 en partant d’une page blanche, avec un objectif précis : alléger les sièges d’avion sans recourir aux pièces métalliques. Et nous avons réussi ! », se réjouit Benjamin Saada, cofondateur et président d’Expliseat. L’objectif de cette start-up est de faire consommer moins de kérosène aux compagnies aériennes et de leur permettre de réduire leur emprunte environnementale tout en baisssant leurs coûts.

En « recherche », c’est l’Institut Lumière Matière qui obtient le trophée. L'activité de cet établissement est fondée sur une unité mixte de recherche en physique et chimie, liée à l’université Claude Bernard Lyon 1. Ces chercheurs utilisent notamment la lumière pour sonder la matière. Cet institut produit entre cinq et six brevets chaque année, tous à l’origine de nouvelles start-up.

 

Coline Ziegler (@colineziegler)
Thomas Bastin (@ThBastin)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

F. Mazzella (BlaBlaCar) : "Si je n’apprends pas, je me fane"

F. Mazzella (BlaBlaCar) : "Si je n’apprends pas, je me fane"

Décideurs s’est entretenu avec Frédéric Mazzella, fondateur et président de BlaBlaCar. L’occasion pour lui de revenir sur ses débuts d’entrepreneur, s...

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Microsoft a bien failli se faire bousculer par plus agile. Comment le géant de Redmond est-il parvenu à inverser la tendance ? La réponse tient en deu...

Danone : Emmanuel Faber, ni exclu ni tout à fait sauvé

Danone : Emmanuel Faber, ni exclu ni tout à fait sauvé

Pour mettre fin à la fronde dont il fait l’objet, le PDG du groupe d’agroalimentaire a proposé le 1er mars de ne conserver que son poste de président....

F. Johner (Aldi) : "Nous assumons notre modèle de discounter et cherchons à le réinventer chaque jour"

F. Johner (Aldi) : "Nous assumons notre modèle de discounter et cherchons à le réinventer chaque jou...

Le secteur de la distribution connaît de grands remaniements. Le directeur général adjoint d’Aldi France, Franck Johner, revient sur la reprise de plu...

McKinsey se sépare de son patron

McKinsey se sépare de son patron

Les associés du cabinet de conseil n’ont pas voté le renouvellement du mandat de Kevin Sneader, selon le Financial Times. Le rôle joué par la firme am...

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement des entreprises"

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement...

Xavier Desmaison, président du groupe de stratégie de communication Antidox, et Jean Marc Bally, fondateur du fonds de venture capital Aster, ont réce...

F. Rech (McAfee) : "Je recherche des personnes avec des capacités d’innovation"

F. Rech (McAfee) : "Je recherche des personnes avec des capacités d’innovation"

Fondée en 1987 à San Jose, McAfee enregistrait en 2020 un chiffre d’affaires de 2,9 milliards de dollars, en hausse de 10 % sur un an. L’éditeur de lo...

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

Pernod Ricard a réalisé pas moins d’une douzaine d’acquisitions ces cinq dernières années. Philippe Prouvost, son directeur stratégie et M&A, déta...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte