Trois questions à Patrick Pruniaux (président, Ulysse Nardin)

Ulysse Nardin est une marque qui n’a jamais été conduite par et pour le marketing. Et pourtant, elle cartonne. Son président revient sur stratégie.

Ulysse Nardin est une marque qui n’a jamais été conduite par et pour le marketing. Et pourtant, elle cartonne. Son président revient sur stratégie.

Passionné d’horlogerie depuis l’adolescence, titulaire d’un MBA de HEC Paris et de la London Business School, et diplômé de la Stanford Business School, Patrick Pruniaux avait tous les atouts en main pour assumer sa fonction de membre du comité exécutif de LVMH et prendre la responsabilité de la coordination de la stratégie de vente entre les différentes marques horlogères et joaillières du groupe. Aujourd’hui, il tient les rênes d’Ulysse Nardin.

Décideurs. Ulysse Nardin est une manufacture parfois méconnue du grand public. Comment la définiriez-vous à un néophyte ?

En effet, Ulysse Nardin est un secret magnifiquement gardé dans l’industrie horlogère, une marque très confidentielle, connue des experts mais pas du grand public. Elle n’a jamais été conduite par et pour le marketing, mais par ses superbes produits. Si je devais dépeindre Ulysse ­Nardin à un néophyte, je dirais que c’est une manufacture ­contemporaine avec un héritage fantastique fondé sur l’innovation depuis 170 ans.

Votre communication est assez offensive, ­originale, notamment pour la collection Freak. N'avez-vous pas peur d'effrayer certains collectionneurs ­conservateurs ?

Mon rôle et celui de mon équipe sont de redonner ses lettres de noblesse à Ulysse Nardin. Nous souhaitons insuffler de l’énergie, de la fraîcheur et du peps à cette marque locloise (Le Locle dans le canton de Neuchâtel en Suisse, ndlr), tout en respectant profondément ses valeurs, son héritage, son histoire. Ne rien déformer, ne rien perdre, tout transformer et raconter. Je ne pense pas effrayer qui que ce soit, au contraire. Nous avons d’excellents retours de nos marchés et de nos clients, même les plus traditionnels. Il ne faut pas oublier qu’Ulysse Nardin a par le passé déjà cassé les codes.

Malgré la grande complexité de vos montres, vous proposez une garantie de 5 ans depuis 2017. Un an plus tard, quels sont vos sentiments par rapport à cette décision ?

La garantie de 5 ans est une offre assez rare pour une marque horlogère de luxe et qui plaît beaucoup à nos clients. En fait, nous faisons partie des premiers à l’avoir mise en place. Le message a posteriori de cette extension de garantie ? Nous sommes extrêmement confiants dans la qualité et la fiabilité de nos garde-temps. De plus, étendre une garantie à 5 ans, c’est dans l’air du temps. Certaines marques de voitures par exemple font la même chose. L’horlogerie est assez en retard par ­rapport à ces standards.

Hervé Borne

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

A.Dubey (L’Oréal ) : "La personnalisation est l'avenir de la beauté"

A.Dubey (L’Oréal ) : "La personnalisation est l'avenir de la beauté"

Chief Digital et Marketing Officer du groupe L’Oréal, Asmita Dubey porte, en tant que membre du comité exécutif, les enjeux de transformation digitale...

Isabelle Langlois, les gemmes sublimées

Isabelle Langlois, les gemmes sublimées

La joaillière conçoit ses bijoux comme d’autres des robes de haute-couture : avec une précision et un raffinement sans pareil. Une véritable vocation...

S.  Engster (Chamberlan) : "Le tarif de nos paires de souliers sur mesure est très compétitif"

S. Engster (Chamberlan) : "Le tarif de nos paires de souliers sur mesure est très compétitif"

Depuis 2015, Chamberlan Paris propose des souliers sur mesure livrés dans des délais raisonnables et à des prix défiant ceux de la concurrence. Une of...

Essai auto : BMW M4 Competition MxDrive Coupé

Essai auto : BMW M4 Competition MxDrive Coupé

Vous aimez les bolides puissants, dynamiques et particulièrement confortables ? Grâce à ses innovations de pointe offrant performances et parfaite maî...

Livres : la sélection de novembre

Livres : la sélection de novembre

Un essai qui marque les esprits, un nouvel Astérix meilleur que prévu, un ouvrage de chronique et un roman poignant : découvrez la sélection mensuelle...

Phil Knight, l’homme aux semelles de vent

Phil Knight, l’homme aux semelles de vent

En 1971, un Américain fan de sport lance une marque de chaussures. Le succès est immédiat et ne s’est jamais démenti par la suite. Résultat ? La fortu...

Tour de tables : les bistrots des grands chefs

Tour de tables : les bistrots des grands chefs

Incarnation de notre capitale, les bistrots sont incontournables et la cuisine qu’on y sert prend ses marques. Surtout depuis leur grand retour sur le...

Essai auto : la mini Cooper S Cabrio

Essai auto : la mini Cooper S Cabrio

Intemporelle, la Mini Cooper fait partie de l’histoire automobile. La troisième génération, sous l’ère BMW, de ce cabriolet évolue avec un modèle simp...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte