Trois questions à Patrick Pruniaux (président, Ulysse Nardin)

Ulysse Nardin est une marque qui n’a jamais été conduite par et pour le marketing. Et pourtant, elle cartonne. Son président revient sur stratégie.

Ulysse Nardin est une marque qui n’a jamais été conduite par et pour le marketing. Et pourtant, elle cartonne. Son président revient sur stratégie.

Passionné d’horlogerie depuis l’adolescence, titulaire d’un MBA de HEC Paris et de la London Business School, et diplômé de la Stanford Business School, Patrick Pruniaux avait tous les atouts en main pour assumer sa fonction de membre du comité exécutif de LVMH et prendre la responsabilité de la coordination de la stratégie de vente entre les différentes marques horlogères et joaillières du groupe. Aujourd’hui, il tient les rênes d’Ulysse Nardin.

Décideurs. Ulysse Nardin est une manufacture parfois méconnue du grand public. Comment la définiriez-vous à un néophyte ?

En effet, Ulysse Nardin est un secret magnifiquement gardé dans l’industrie horlogère, une marque très confidentielle, connue des experts mais pas du grand public. Elle n’a jamais été conduite par et pour le marketing, mais par ses superbes produits. Si je devais dépeindre Ulysse ­Nardin à un néophyte, je dirais que c’est une manufacture ­contemporaine avec un héritage fantastique fondé sur l’innovation depuis 170 ans.

Votre communication est assez offensive, ­originale, notamment pour la collection Freak. N'avez-vous pas peur d'effrayer certains collectionneurs ­conservateurs ?

Mon rôle et celui de mon équipe sont de redonner ses lettres de noblesse à Ulysse Nardin. Nous souhaitons insuffler de l’énergie, de la fraîcheur et du peps à cette marque locloise (Le Locle dans le canton de Neuchâtel en Suisse, ndlr), tout en respectant profondément ses valeurs, son héritage, son histoire. Ne rien déformer, ne rien perdre, tout transformer et raconter. Je ne pense pas effrayer qui que ce soit, au contraire. Nous avons d’excellents retours de nos marchés et de nos clients, même les plus traditionnels. Il ne faut pas oublier qu’Ulysse Nardin a par le passé déjà cassé les codes.

Malgré la grande complexité de vos montres, vous proposez une garantie de 5 ans depuis 2017. Un an plus tard, quels sont vos sentiments par rapport à cette décision ?

La garantie de 5 ans est une offre assez rare pour une marque horlogère de luxe et qui plaît beaucoup à nos clients. En fait, nous faisons partie des premiers à l’avoir mise en place. Le message a posteriori de cette extension de garantie ? Nous sommes extrêmement confiants dans la qualité et la fiabilité de nos garde-temps. De plus, étendre une garantie à 5 ans, c’est dans l’air du temps. Certaines marques de voitures par exemple font la même chose. L’horlogerie est assez en retard par ­rapport à ces standards.

Hervé Borne

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Hervé Gastinel (Bénéteau) : « Notre objectif, premiumiser nos bateaux»

Hervé Gastinel (Bénéteau) : « Notre objectif, premiumiser nos bateaux»

Président du directoire de Bénéteau, Hervé Gastinel revient sur la culture de ce groupe au positionnement unique qui propose « de l’inaccessible au...

Au volant avec Jacques Séguéla

Au volant avec Jacques Séguéla

Pour Décideurs Magazine, Jacques Séguéla, publicitaire et pilote chevronné a essayé le Citroën SUV C5 Aircross. Voici son verdict.

Louis Vuitton, voyage dans le temps

Louis Vuitton, voyage dans le temps

Le célèbre malletier a su se faire une place au zénith de la haute horlogerie en moins de vingt ans. Retour sur un succès annoncé.

J.M. Weston, l'artisan du temps long

J.M. Weston, l'artisan du temps long

Symbole d’un luxe « fait pour servir » et d’une élégance intemporelle, J.M. Weston cultive depuis plus d’un siècle le goût des choses qui durent et du...

Au volant du Maserati Levante

Au volant du Maserati Levante

Puissant, racé et authentique, le Maserati Levante porte haut les couleurs de l’Italie grâce au savoir-faire historique de la firme au trident. La sob...

Paul-Charles Ricard (Distillerie Générale) : "Derrière les grandes marques, il y a des artisans passionnés"

Paul-Charles Ricard (Distillerie Générale) : "Derrière les grandes marques, il y a des artisans pass...

Paul-Charles Ricard trace un nouveau sillon en parallèle de ses fonctions d’administrateur de la SA Paul Ricard. Son credo : la quête de spiritueux ul...

Karin Nebot (Kaviari) : "La traçabilité est en cœur de notre démarche"

Karin Nebot (Kaviari) : "La traçabilité est en cœur de notre démarche"

Du caviar sauvage au caviar d’élevage, l’entreprise poursuit, depuis quatre décennies, une culture d’excellence et de transmission. Rencontre avec Kar...

Mes chaussettes rouges, une pointure

Mes chaussettes rouges, une pointure

Il y a bientôt dix ans, Vincent Metzger et son associé Jacques Tiberghien fondaient leur site de vente en ligne spécialisé dans la chaussette haut de...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message