Trois questions à… Michel Parmigiani, fondateur, Parmigiani Fleurier

Né le 2 décembre 1950 à Couvet, dans le canton de Neuchâtel, Michel Parmigiani devient maître horloger et crée en 1996 sa propre manufacture. Parmigiani Fleurier fait aujourd’hui partie du sérail de la haute horlogerie.
Michel Parmigiani

Né le 2 décembre 1950 à Couvet, dans le canton de Neuchâtel, Michel Parmigiani devient maître horloger et crée en 1996 sa propre manufacture. Parmigiani Fleurier fait aujourd’hui partie du sérail de la haute horlogerie.

Quelle est votre définition d’une manufacture comme Parmigiani Fleurier?

Parmigiani Fleurier est une marque horlogère de tradition et de bonne facture. Elle a toujours été fidèle au savoir-faire de nos pères, à leur inconditionnelle recherche d’excellence. Cette démarche est le prérequis de chaque création.

 

Auriez-vous imaginé un jour avoir une manufacture qui porte votre nom? Est-ce le rêve d’un maître horloger?

Non je n’y aurais jamais cru si l’on m’avait prédit le futur ! Je n’avais pas, pour commencer, l’ambition d’avoir une marque qui porte mon nom. J’avais mon entreprise en restauration de pièces anciennes : la restauration était mon gagne-pain de jour, et la nuit, je créais des montres pour moi, pour laisser s’exprimer mes envies. Vous savez, la restauration est un art où sa propre créativité doit rester très silencieuse, on doit se faire le serviteur de la créativité d’un autre. C’est pour compenser cet aspect que j’ai eu besoin de créer mes pièces pendant mon temps libre. Je n’ai jamais imaginé que cela puisse mener à une entreprise pareille et c’est une grande émotion de me retourner sur le parcours de cette marque qui, c’est bien réel, porte mon nom…

 

Quelle est la montre la plus emblématique de l’ADN de Parmigiani Fleurier?

Sans hésitation, la Kalpa Hebdomadaire qui n’est autre que notre première montre de forme. J’ai dessiné sa carrure tonneau en commençant par le profil, en prenant soin de baser chaque esquisse sur le respect du nombre d’or, un rapport de proportions harmonieux. La Kalpa renferme un mouvement de forme tonneau, parfaitement intégré dans le boîtier. Cette adéquation entre le contenant et le contenu constitue une grande constante de ma recherche créative. C’est pour ces deux raisons, la recherche d’harmonie liée au nombre d’or et la cohérence interne et externe, que je considère notre Kalpa Hebdomadaire comme étant notre pièce la plus emblématique.

 

Propos recueillis par Hervé Borne

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Au volant du Maserati Levante

Au volant du Maserati Levante

Puissant, racé et authentique, le Maserati Levante porte haut les couleurs de l’Italie grâce au savoir-faire historique de la firme au trident. La sob...

Hervé Gastinel (Bénéteau) : "Notre objectif, premiumiser nos bateaux"

Hervé Gastinel (Bénéteau) : "Notre objectif, premiumiser nos bateaux"

Président du directoire de Bénéteau, Hervé Gastinel revient sur la culture de ce groupe au positionnement unique qui propose « de l’inaccessible au...

Paul-Charles Ricard (Distillerie Générale) : "Derrière les grandes marques, il y a des artisans passionnés"

Paul-Charles Ricard (Distillerie Générale) : "Derrière les grandes marques, il y a des artisans pass...

Paul-Charles Ricard trace un nouveau sillon en parallèle de ses fonctions d’administrateur de la SA Paul Ricard. Son credo : la quête de spiritueux ul...

Karin Nebot (Kaviari) : "La traçabilité est en cœur de notre démarche"

Karin Nebot (Kaviari) : "La traçabilité est en cœur de notre démarche"

Du caviar sauvage au caviar d’élevage, l’entreprise poursuit, depuis quatre décennies, une culture d’excellence et de transmission. Rencontre avec Kar...

Mes chaussettes rouges, une pointure

Mes chaussettes rouges, une pointure

Il y a bientôt dix ans, Vincent Metzger et son associé Jacques Tiberghien fondaient leur site de vente en ligne spécialisé dans la chaussette haut de...

Patrick Roger : le phénomène

Patrick Roger : le phénomène

À la fois maître chocolatier et artiste sculpteur, intuitif de génie et artisan rigoureux, Patrick Roger a créé, en vingt ans d’expression libre sur l...

Dominique de la Guigneraye (Rhum Clément & Spiribam) : « Le rhum vit sa révolution »

Dominique de la Guigneraye (Rhum Clément & Spiribam) : « Le rhum vit sa révolution »

Le directeur commercial de France Rhum Clément & Spiribam, anime un portefeuille de marques éclectiques, témoignant d’un secteur qui maintient s...

Michel Friedling (Concert Home) : "Nous souhaitons faire redécouvrir le plaisir d'écouter de la musique"

Michel Friedling (Concert Home) : "Nous souhaitons faire redécouvrir le plaisir d'écouter de la musi...

Pilote de chasse, général de l’armée de l’air, responsable des activités spatiales militaires françaises, Michel Friedling est aussi le créateur de Co...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message