Trésorerie d’entreprise : nouvelles priorités pour 2022

Une enquête menée par le cabinet IDC dresse un état des lieux de la fonction trésorerie. En pleine mutation numérique, la profession aborde l’avenir sereinement même si elle estime que les défis qui se présentent à elle vont se diversifier considérablement dans les trois prochaines années.

Une enquête menée par le cabinet IDC dresse un état des lieux de la fonction trésorerie. En pleine mutation numérique, la profession aborde l’avenir sereinement même si elle estime que les défis qui se présentent à elle vont se diversifier considérablement dans les trois prochaines années.

En préparation de Sibos, l’événement dédié à l’industrie financière qui se tiendra à Londres du 23 au 26 septembre, Finastra a commandé une étude pour cerner les challenges de l’écosystème de la trésorerie d’entreprise. Réalisée auprès de 400 trésoriers d’entreprise dans le monde, l’étude révèle que l’amélioration de l’accès au financement (pour 84 % des sondés), la prévision et la gestion des risques (cité par 57 % des répondants) et l’amélioration de l’ergonomie des outils et de la productivité des équipes (53 %) constituent les principales priorités actuelles de ces professionnels.

Nouvelles priorités à court terme

Au-delà du simple constat, l’étude a permis d’interroger les trésoriers d’entreprise sur la manière dont leur métier devrait évoluer à moyen terme. Ainsi, d’ici à trois ans, leurs priorités devraient avoir sensiblement changé. En tête des préoccupations, la demande de fonctionnalités en temps réel et l'optimisation des liquidités (59 %) surclasse alors l’amélioration de l’accès au financement (54 %) et la prévision et la gestion des risques (52 %). Reste à savoir si les banques seront capables de soutenir et d’accompagner les trésoriers d’entreprise dans cette évolution. En l’état, ces derniers se montrent dubitatifs puisque 47 % estiment possible que les banques améliorent leur offre de produits afin d’offrir des solutions plus innovantes, au-delà des services traditionnels. « Les API et les solutions basées sur le Cloud seront essentielles si les banques veulent répondre aux nouvelles exigences anticipées par les trésoriers d'entreprise », décrypte Torsten Pull, senior vice president & general manager for corporate banking chez Finastra. Pour y parvenir, les banques devront donc se diversifier pour offrir de nouveaux modèles d’affaires en se concentrant davantage sur les plateformes ouvertes pour « fournir des services améliorés à grande échelle ». L’évolution du métier de trésorier d’entreprise qui se dessine vers l’obtention des données et des paiements en temps réel ne se fera donc pas sans une diversification de l’offre des acteurs financiers. L’appel est lancé.  

S. V. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

S’il est un sujet qui aura fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l’année 2021, c’est bien celui de la réforme de la fiscalité internationale...

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment sportif"

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment spor...

La start-up Sorare, qui développe un jeu de fantasy football permettant de collectionner des cartes numériques de football sous forme de jetons non fo...

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Dans le cadre de la 21e édition du forum indépendant "European Midcap Event" qui se tiendra à Paris les 21 et 22 octobre prochains, près de 200 entrep...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de changer les choses"

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de chan...

Mazars en France a donné la parole à 2 143 Français concernant leurs attentes vis-à-vis des entreprises en 2021, dans un contexte de sortie de crise....

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Investir dans BioNTech avant la pandémie rapporte gros. Ce n'est pas Thomas Strüngmann qui dira le contraire. Le vaccin anti-covid développé par la fi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte