Transports : BlaBlaCar s’offre les cars Ouibus et lève 101 M€

Le leader mondial du covoiturage fait coup double avec la SNCF qui lui cède sa filiale de transports en autocars et participe à son augmentation de capital de 101 millions d’euros.

Le leader mondial du covoiturage fait coup double avec la SNCF qui lui cède sa filiale de transports en autocars et participe à son augmentation de capital de 101 millions d’euros.

Coup de tonnerre sur le marché du transport interurbain : BlaBlaCar, le leader mondial du covoiturage, reprend les transports en autocars Ouibus dans les mains de la SNCF. Cette opération de croissance externe est la plus importante de l’histoire de la pépite technologique française co-fondée par Frédéric Mazzella et Nicolas Brusson (55,3 millions d’euros de chiffre d’affaires pour Ouibus en 2017). Les négociations ont été menées dans le plus grand des secrets, probablement car la vente de Ouibus fait partie d’un plus grand schéma où la SNCF participe en retour à la dernière levée de fonds de Blablacar de 101 millions d’euros. Les autres souscripteurs font partie des investisseurs historiques de la start-up créée il y a douze ans. Pour rappel, BlaBlaCar a annoncé avoir atteint la rentabilité en 2018, une première.  

Mise en place d’une offre de transports multimodale

L’alliance entre BlaBlaCar et Ouibus a tout d’un rapprochement stratégique complémentaire, à condition d’essuyer très vite les pertes générées par l’ex-filiale de la SNCF (165 millions d’euros entre 2013 et 2017 et probablement encore déficitaire en 2018). Le premier enjeu est bien sûr d’adresser un marché des transports longue distance avec deux offres distinctes, « voiture » ou « autocar », ou bien alors de combiner les deux. Le second objectif est d’internationaliser le réseau Ouibus, peu présent en dehors des frontières françaises, en profitant de la notoriété de BlaBlaCar en Europe. La marque « Ouibus » devrait ainsi disparaître. BlaBlaCar sera alors en concurrence directe avec Isilines et surtout Flixbus, le géant allemand du transport en autocars et leader du marché européen. Par ailleurs, la SNCF continuera à soutenir le groupe, sur le plan opérationnel cette fois, en proposant dès la fin de l’année des offres de voyage « train+voiture ». On peut s’attendre à une déclinaison similaire « train+car ».

Conseils juridiques : BlaBlaCar : Latham & Watkins, MBA Avocats ; SNCF : Lacourte Raquin Tatar, Ashurst

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Priorité 2019 du directeur financier : optimisation des processus (4/6)

Priorité 2019 du directeur financier : optimisation des processus (4/6)

À l’issue de l’étude de PwC « Priorité 2019 du directeur financier », nous vous proposons chaque semaine un retour sur l’un des six sujets qui cristal...

Philippe Rey (UMR) : "La croissance mondiale est entrée dans une phase de ralentissement"

Philippe Rey (UMR) : "La croissance mondiale est entrée dans une phase de ralentissement"

Créée en 2002, L'Union Mutualiste Retraite (UMR) est une union de mutuelles spécialisées dans l'épargne retraite. Elle gère près de 9,1 milliards d’eu...

Amazon mène la "série G" de Deliveroo à 575 millions de dollars

Amazon mène la "série G" de Deliveroo à 575 millions de dollars

Avec ce nouveau tour de table, l’entreprise de livraison de repas, a levé au total 1,53 milliard de dollars.

TransferWise, la fintech qui valait 3,5 milliards de dollars

TransferWise, la fintech qui valait 3,5 milliards de dollars

Les cofondateurs de TransferWise ainsi que certains investisseurs historiques cèdent une partie de leurs titres sur la base d’une valorisation qui att...

P. Cénac (C&C Notaires) : "Céder les rênes de son entreprise n’est pas qu’une affaire de fiscalité"

P. Cénac (C&C Notaires) : "Céder les rênes de son entreprise n’est pas qu’une affaire de fiscalité"

Adepte de l’interprofessionnalité, Pierre Cénac est un véritable spécialiste de la transmission d’entreprise. Il nous fait part de son expérience sur...

Alix Bolle (Energy Cities) :  "L’énergie est bien plus qu’une marchandise"

Alix Bolle (Energy Cities) : "L’énergie est bien plus qu’une marchandise"

Créée en 1990, l'association Energy Cities déploie ses actions dans plus de mille villes de trente pays européens par le transfert de savoir-faire et...

Bercy durcit le ton contre les mauvais payeurs

Bercy durcit le ton contre les mauvais payeurs

Épinglés pour retards de paiement, trois groupes se sont vus infliger des amendes supérieures à 500 000 euros. Une première en France depuis l’entrée...

Pierre-François Thaler (EcoVadis) : "Nous sommes sur un marché de niche à forte croissance"

Pierre-François Thaler (EcoVadis) : "Nous sommes sur un marché de niche à forte croissance"

EcoVadis ancre la RSE dans l’ADN des entreprises. Un concept rentable et écologique qui permet un développement rapide sur tous les continents. Rencon...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message