Transformation de la fonction finance : Quels challenges ? Quelles solutions ?

Selon le baromètre « Future of finance » publié par l’Itesoft en mars dernier, les directeurs financiers souhaitent accélérer le développement en matière de qualité de la relation fournisseurs et renforcer la digitalisation.

© DR

Selon le baromètre « Future of finance » publié par l’Itesoft en mars dernier, les directeurs financiers souhaitent accélérer le développement en matière de qualité de la relation fournisseurs et renforcer la digitalisation.

Selon le baromètre « Future of finance » publié par l’Itesoft en mars dernier, les directeurs financiers souhaitent accélérer le développement en matière de qualité de la relation fournisseurs et renforcer la digitalisation.

L’amélioration de la relation fournisseurs est un enjeu important pour la fonction finance.  la recherche de processus plus efficaces et rapides, les participants font part de leurs nouveaux challenges.

L’amélioration de la relation fournisseurs

La relation fournisseurs est un enjeu important pour la finance qui conditionne des paramètres tels que la réduction du temps de gestion des litiges (pour 51 % d’entre eux), la mise en place d’un canal privilégié pour faciliter la communication (36 %), la mobilisation de ressources internes (22 %) ou encore la garantie de conformité réglementaire et l’obligation de vigilance en simplifiant l’intégration et la mise à jour de documents légaux dans le système d’information (18 %).  Mais quelles sont les réponses apportées ?

L’étude révèle que les directions financières projettent en priorité de s’équiper d’un portail fournisseur dans les douze mois (et concernerait 1 répondant sur 2).  La mise en place de ce portail répondrait à des gains de productivité au-delà de la seule dématérialisation du processus Procure-to-pay (P2P). Éric Brétéché, product marketing manager d’Itesoft souligne : « Dématérialisation et portail fournisseurs fonctionnent en symbiose. La majorité des répondants (84 %) qui souhaitent mettre en place un portail fournisseur ont déjà mis en œuvre la dématérialisation du processus P2P ou menés de front les deux projets ».

La digitalisation au cœur de tous les projets

La transformation digitale des directions financières est une réalité gagnant en intensité. Et la plupart des décideurs estiment pouvoir aller encore plus loin dans la digitalisation. Ainsi trois leviers privilégiés renforçant la digitalisation de la fonction finance émergent. La dématérialisation des processus P2P (56 %), la data visualisation (39 %) et la RPA - Robotic Process Automation- (30 %). Plus de la moitié des directions financières (55 %) déclarent subir « le poids de leur héritage du système d’information (SI) », ce qui explique l’attrait pour le RPA permettant une automatisation des environnements IT complexes. Cependant, comme l’analyse Éric Brétéché : « La RPA ne remplace pas un projet de digitalisation du processus P2P, elle vient en complément des investissements en matière de capture d’information omnicanal de BPM, d’automatisation du processus P2P et d’outils de pilotage métier ».

Inès Giauffret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

A. Latrive (Astoria Finance) : "Nous n’avons pas de raison d’arrêter nos acquisitions"

A. Latrive (Astoria Finance) : "Nous n’avons pas de raison d’arrêter nos acquisitions"

En multipliant les opérations de croissance externe, Astoria Finance s’impose comme un acteur majeur de la gestion de patrimoine. Antoine Latrive, Pré...

C.Barbe (Transavia France) : "Air France-KLM fait figure de précurseur en matière de norme IFRS 16"

C.Barbe (Transavia France) : "Air France-KLM fait figure de précurseur en matière de norme IFRS 16"

Alors que les pilotes ont récemment accepté de renégocier l’accord plafonnant à 40 le nombre d’appareils de Transavia, ouvrant ainsi la voie à la croi...

Bernard Arnault devient la seconde fortune mondiale

Bernard Arnault devient la seconde fortune mondiale

Notre-Dame, femme, salaire... Voici l'essentiel à savoir sur Bernard Arnault . A la tête de LVMH, il est désormais la seconde fortune mondiale. Retour...

Dans la tourmente, EuropaCorp délaisse Pathé pour Vine

Dans la tourmente, EuropaCorp délaisse Pathé pour Vine

Sous pression face au remboursement de sa dette, Luc Besson privilégie l’offre du fonds américain Vine Alternative Investments aux dépens du groupe Pa...

C. Boulanger et A. Hezez (Richelieu Gestion) : "Donner un esprit thématique à notre gamme de fonds"

C. Boulanger et A. Hezez (Richelieu Gestion) : "Donner un esprit thématique à notre gamme de fonds"

Richelieu Gestion dispose aujourd’hui d’une gamme de fonds ciblés avec une expertise reconnue en obligations à court terme et les small et mid-caps eu...

Colgate Palmolive rachète le français Filorga pour 1,495 Md€

Colgate Palmolive rachète le français Filorga pour 1,495 Md€

Le groupe HLD et l’entrepreneur français Didier Tabary ont annoncé la cession à 100 % du capital de Filorga, le spécialiste des soins anti-âge, à Colg...

Loi Pacte et droit des sociétés : révolution ou coup marketing ?

Loi Pacte et droit des sociétés : révolution ou coup marketing ?

Conçue comme le « plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises », la loi Pacte votée le 22 mai 2019 promettait de modifier en...

David Charlet (Anacofi) : "La transparence va engendrer une baisse des frais pour les clients"

David Charlet (Anacofi) : "La transparence va engendrer une baisse des frais pour les clients"

David Charlet, le président de l’Anacofi dresse un bilan des 18 derniers mois, particulièrement intense sur le plan réglementaire. Il se projette égal...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message