TransferWise, la fintech qui valait 3,5 milliards de dollars

Les cofondateurs de TransferWise ainsi que certains investisseurs historiques cèdent une partie de leurs titres sur la base d’une valorisation qui atteint 3,5 milliards de dollars, soit plus du double qu’en novembre 2017.

Les cofondateurs de TransferWise ainsi que certains investisseurs historiques cèdent une partie de leurs titres sur la base d’une valorisation qui atteint 3,5 milliards de dollars, soit plus du double qu’en novembre 2017.

La licorne TransferWise explose tous les records. En novembre 2017, elle boucle un deuxième tour à 280 millions de dollars, soit le plus gros montant jamais levé par une fintech au Royaume-Uni. Elle accède ainsi au statut de licorne avec une valorisation de 1,6 milliards de dollars. Dix-huit mois plus tard, elle monte sur la première marche du podium européen en doublant sa valorisation qui atteint désormais 3,5 milliards de dollars, après la vente d’une participation minoritaire de la part d’investisseurs de la première heure, dont les cofondateurs et des employés

Fondée en 2011 par deux amis estoniens vivant à Londres, TransferWise propose une solution pour réduire les coûts de paiements internationaux par la mise en relation de personnes qui cherchent à transférer des devises d’un pays à l’autre. Chaque mois, la fintech britannique comptabilise 4 milliards de dollars de paiements parmi lesquels figurent des paiements basiques pour les consommateurs et des comptes bancaires transfrontaliers ainsi que des services aux entreprises.

L’opération de cession partielle de 292 millions d’euros permet aux investisseurs historiques de procéder à un cash-out – les cofondateurs Taavet Hinrikus et Kristo Kaarmann cèdent moins de 20 % de leur participation –, et de retarder une introduction en bourse. Les fonds BlackRock, Vitruvian Partners et Lead Edge Capital entrent au capital, et Andreessen Horowitz et Baillie Gifford renforcent leurs participations.

L’entreprise devenue profitable en mars 2018, affichait 117 millions de livres de chiffre d’affaires l’année dernière. Elle emploie 1 600 personnes et vise les 2 350 collaborateurs d’ici à juin 2020.

Anne-Gabrielle Mangeret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alstom entre en négociation pour le rachat de Bombardier

Alstom entre en négociation pour le rachat de Bombardier

Le géant du ferroviaire français, Alstom, est en passe de racheter son concurrent canadien, Bombardier, dans un contexte d’endettement massif. La tran...

Une journée avec Romain Burnand, fondateur de Moneta Asset Management

Une journée avec Romain Burnand, fondateur de Moneta Asset Management

Le fondateur de Moneta Asset Management, Romain Burnand, nous a ouvert, pendant une journée, les portes de sa société pour mieux faire connaître son t...

L’industrie 4.0 , la technologie au service de l’usine du futur

L’industrie 4.0 , la technologie au service de l’usine du futur

La technologie permet d'optimiser les rendements industriels. Avec de nouveaux outils à sa disposition, le secteur secondaire se réinvente. Tour d'hor...

Une excellente alternative au MBA

Une excellente alternative au MBA

Vous êtes contraints par le temps, mais désirez passer à un niveau de leadership supérieur sans sacrifier la qualité de votre apprentissage ? Voici un...

Thematics Asset Management lance un nouveau fonds

Thematics Asset Management lance un nouveau fonds

La société de gestion propose Thematics Subscription Economy, un fonds qui est investi sur le thème de l’économie de l’abonnement.

Covéa prêt à reprendre PartnerRe à la famille Agnelli, aux dépends de Scor

Covéa prêt à reprendre PartnerRe à la famille Agnelli, aux dépends de Scor

Depuis deux ans, l’assureur français Covéa souhaite compléter son expertise autour de son cœur de métier en rachetant un réassureur. Après un an de fe...

En pleine crise financière et judiciaire, Juul lève 700 millions de dollars

En pleine crise financière et judiciaire, Juul lève 700 millions de dollars

Le producteur d’e-cigarettes, Juul, impliqué dans des procédures judiciaires qui font écho à un débat sur la consommation de ces produits par les mine...

GP Bullhound prédit les dix tendances qui feront la tech de 2020 (2/2)

GP Bullhound prédit les dix tendances qui feront la tech de 2020 (2/2)

Avec l’expansion et le besoin d’exploitation du big data, la banque d’affaires GP Bullhound a dégagé les dix tendances qui devraient soutenir la crois...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message