Traité UE-Mercosur : Macron dit non

Fustigeant l’attitude de son homologue brésilien, Emmanuel Macron a déclaré que la France ne signera pas l’accord prévu entre l’UE et le Mercosur. Ce qui lui permet d’éviter la fronde possible des agriculteurs.

Fustigeant l’attitude de son homologue brésilien, Emmanuel Macron a déclaré que la France ne signera pas l’accord prévu entre l’UE et le Mercosur. Ce qui lui permet d’éviter la fronde possible des agriculteurs.

Même si la politique est bien souvent un milieu feutré, les observateurs sont unanimes : les relations entre la France et le Brésil sont tendues. Ainsi, il y’a quelques semaines, le président Jair Bolsonaro a « séché » une rencontre avec le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian pour préférer… un rendez-vous chez le coiffeur.

Véritable « télénovela », les relations franco-brésiliennes viennent d’accoucher d’un nouvel épisode ce vendredi 23 juillet. Dans un communiqué, la présidence de la République annonce une mesure forte : la France s’oppose à la signature de l’accord économique entre l’UE et le Mercosur : « le président Bolsonaro a décidé de ne pas respecter ses engagements climatiques ni de s’engager en matière de biodoversité » « dans ces conditions la France s’oppose à l’accord Mercosur en l’état ».

Pour valider cet accord jugé néfaste par une partie des agriculteurs et par les défenseurs de l’environnement, la France avait promis de faire en sorte que le Brésil tienne ses engagements écologiques. D’une certaine manière, l’attitude de Bolsonaro permet à l’Elysée de mettre en suspens un accord jugé négativement par une partie de l’opinion publique. Le refus français rend pour le moment impossible la mise en œuvre de l’accord qui doit être ratifié à l’unanimité par les membres de l’UE.

Emmanuel Macron avait également proposé d’aborder la question amazonienne lors du G7. Ce qui n’a pas manqué de déclencher l’ire du président brésilien qui estime que « la suggestion du président français selon laquelle les affaires amazoniennes devraient être discutées au G7 sans la participation des pays de la région évoque une mentalité colonialiste ».

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Vincent Le Roux rejoint Vae Solis Communications pour renforcer l'activité "Affaires publiques"

Vincent Le Roux rejoint Vae Solis Communications pour renforcer l'activité "Affaires publiques"

Le cabinet de conseil en stratégie de communication et gestion du capital réputation, Vae Solis Communications, accueille Vincent Le Roux au sein de s...

Phebe Novakovic, la patriote

Phebe Novakovic, la patriote

Alors que NavalGroup est en difficulté après l'annulation du "contrat du siècle" australien, l'américain General Dynamics se porte bien. A sa tête dep...

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

Souverain sur un marché de niche à l’importance vitale, ASML est la plus belle réussite de la tech européenne. Des entreprises telles qu’Apple, Samsun...

Hidalgo 2022, quelles sont ses chances ?

Hidalgo 2022, quelles sont ses chances ?

Ca y’est. Dans un discours prononcé à Rouen le 12 septembre, Anne Hidalgo s’est officiellement lancée dans la course à l’Élysée. Objectif : finir en t...

Politique climatique : la sanction de l’inaction

Politique climatique : la sanction de l’inaction

Lorsque le dernier rapport du Giec insiste sur une action immédiate pour sauver la planète, la loi Climat et Résilience, "plus grande loi écologique d...

Amine El Khatmi, le Danois

Amine El Khatmi, le Danois

Le président du Printemps républicain publie un ouvrage programmatique. Certaines mesures sont pertinentes, d’autres plus critiquables. Mais toutes so...

Marseille en grand, la France en petit

Marseille en grand, la France en petit

Le plan d’Emmanuel Macron pour Marseille, annoncé en grande pompe jeudi dernier au Pharo, ressemble à s’y méprendre à un lancement de campagne. Conden...

Saïgon, Kaboul : même combat

Saïgon, Kaboul : même combat

Le retrait américain d'Afghanistan ressemble fâcheusement à la fin de la guerre du Vietnam. Les Etats-Unis doivent-ils pour autant avoir peur du décli...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte