Tivoli Capital et KKR s’allient pour développer des immeubles de nouvelle génération en régions

Le créateur des espaces de coworking iLOV’iT Worklabs et le géant mondial de l’investissement comptent développer une quinzaine de sites d’ici cinq à sept ans dans le cadre d’une joint-venture. Explications avec Guillaume Pellegrin, fondateur de Tivoli Capital, à l’occasion du Mipim.
L'immeuble iLOV’iT à Marseille (©D.R.)

Le créateur des espaces de coworking iLOV’iT Worklabs et le géant mondial de l’investissement comptent développer une quinzaine de sites d’ici cinq à sept ans dans le cadre d’une joint-venture. Explications avec Guillaume Pellegrin, fondateur de Tivoli Capital, à l’occasion du Mipim.

Tivoli Capital part à l’assaut des métropoles régionales avec KKR pour développer de nouveaux lieux de vie professionnelle. Les deux acteurs ont signé un accord donnant naissance à une joint-venture.

« Nous avons l’ambition de compter une quinzaine de sites dans les principales métropoles régionales d’ici cinq à sept ans, précise Guillaume Pellegrin, fondateur de Tivoli Capital. Dans chacune de ces villes, nous ciblerons les principales zones tertiaires, les centres-villes mixtes qui attirent les utilisateurs et des zones d’activités avec une bonne profondeur de marché. Nous comptons même avoir en portefeuille plusieurs sites au sein de certains territoires. »

La joint-venture investira dans des immeubles existants ou conclura des VEFA. La taille moyenne des actifs oscillera entre 4 000 et 6000 m². « Au sein des immeubles, nous mettrons l’accent sur le service en développant des produits à mi-chemin entre le bureau et l’hôtellerie, ajoute Guillaume Pellegrin. L’expérience utilisateur constitue notre priorité. Nous pouvons compter sur l’énergie transmise par nos équipes opérationnelles sur place pour la rendre optimale. Enfin, nous apporterons une attention particulièreau traitement de la lumière de nos sites. »

Une recette déjà déployée par Tivoli Capital dans iLOV’iT, centre de coworking et d’espaces de travail situé à Marseille et qui rassemble sur près de 3 700 m² bureaux privatifs, espaces partagés, salles de réunion et services associés au bien-être au travail. « Dès que les équipes de KKR ont visité ce site, elles ont été séduites, révèle Guillaume Pellegrin. En ce qui me concerne, je cherchais un partenaire avec une puissance financière importante et surtout une équipe ayant une culture immobilière éprouvée. »

« Guillaume Pellegrin et ses équipes disposent d’un réel savoir-faire dans l’acquisition, le développement et la valorisation de projets immobiliers innovants en région, indique pour sa part Mai-Lan de Marcilly, directrice KKR Immobilier Europe. Nous trouvons intéressante l’approche de la qualité de vie au travail. Avec cet accord, nous souhaitons devenir un leader français des nouveaux lieux de vie professionnels. »

Le fondateur de Tivoli Capital conclut : « Notre projet commun va au-delà de la duplication du modèle phocéen. Nous allons d’ailleurs changer la marque iLOV’iT Worklabs dans les prochaines semaines. » Rendez-vous est pris le 4 avril à Marseille pour découvrir cette nouvelle identité.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

Emmanuel François, président de la Smart Building Alliance, nous donne son approche concernant l’évolution des bâtiments suite à la crise, tant du poi...

La veille urbaine du 11 juin 2021

La veille urbaine du 11 juin 2021

Argan poursuit ses investissements dans l’Orléanais avec la livraison d’un nouvel entrepôt de 22 000 m², IDEC remet les clés à AREFIM d’un entrepôt de...

La veille urbaine du 10 juin 2021

La veille urbaine du 10 juin 2021

Gecina pré-commercialise l’immeuble “Biopark” à Paris 13, Serris Reim acquiert un ensemble de 5 345 m² à Aurillac pour 2,5 M€, Cogedim prend 10 engage...

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

La réduction de l'empreinte immobilière des entreprises semble convaincre une majorité de dirigeants de l'intérêt du télétravail. Anciennement réfract...

La veille urbaine du 9 juin 2021

La veille urbaine du 9 juin 2021

Eurazeo signe une promesse de vente avec l'AESN pour l’immeuble “Côté Jardin” à Courbevoie, GSE construit le nouveau centre européen de distribution d...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

La veille urbaine du 8 juin 2021

La veille urbaine du 8 juin 2021

Foncière Atland et PGGM lancent la restructuration de l’immeuble “Air” à Levallois-Perret, Covivio livre le campus d’Orange au sein du Parc “Majoria”...

La veille urbaine du 7 juin 2021

La veille urbaine du 7 juin 2021

Kermarrec Promotion construit 4 résidences “Rivages” avec vue imprenable sur la Rade de Brest, Aviva Investors acquiert un entrepôt logistique à Eindh...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte