Tikehau Capital : un objectif à 35 milliards d’euros d’encours sous gestion pour 2022

Après une année 2018 difficile sur les marchés financiers, Tikehau Capital, société spécialisée dans la gestion d’actifs et les investissements alternatifs, présente ses axes de dynamique de croissance et affirme des perspectives de croissances ambitieuses.

© DR

Après une année 2018 difficile sur les marchés financiers, Tikehau Capital, société spécialisée dans la gestion d’actifs et les investissements alternatifs, présente ses axes de dynamique de croissance et affirme des perspectives de croissances ambitieuses.

Tikehau Capital n’aura pas réussi à passer entre les mailles du filet de l’année 2018 sur les marchés financiers. Le groupe publie un résultat négatif de 107 millions d’euros. Comment l’expliquer ? Principalement par les performances décevantes d’Eurazeo et de DWS qui font chuter le résultat de 132 millions d’euros. Mais le vent tourne. L’environnement financier reprend des forces et fait oublier les moments difficiles. C’est pourquoi Antoine Flamarion, le cofondateur de Tikehau Capital, déclare “ l'effet négatif 2018 sur Eurazeo et DWS serait réduit d'une centaine de millions aux cours d'aujourd'hui ”.

Les mauvais souvenirs laissent désormais place à l’optimisme. Tikehau Capital ambitionne d’obtenir 35 milliards d’euros d’encours sous gestion d’ici à 2022. Afin d’atteindre cet objectif, le groupe souhaite miser davantage sur le secteur de la gestion d’actifs, qui lui avait déjà permis de passer la barre des 20 milliards d’euros d’encours sous gestion avec une hausse de 25 %, plutôt que sur les activités d’investissements. Antoine Flamarion affirme ce positionnement sans équivoque : « nous allons davantage investir nos fonds propres dans la gestion d'actifs ».

Concernant la dette privée, secteur ayant fait la renommée de Tikehau Capital, bien que le périmètre de l’activité ne représente plus que 38 % des encours et un niveau de risque notable sur les marchés de dette, il continue de se développer grâce à des levées de fonds. Les cofondateurs du groupe estiment que  « la surchauffe concerne surtout les marchés du crédit liquide. Nos fonds de dette privée ont été investis correctement et entre le fonds III, levé en 2015, et le fonds IV, levé à partir de 2017, le niveau de levier de nos investissements ne s'est pas détérioré : il est en moyenne passé de 4 fois à 4,1 fois l'Ebitda. »

Enfin, Tikehau Capital souhaite atteindre ses objectifs en augmentant le poids des investisseurs étrangers dans le résultat de leur collecte totale. Mathieu Chabran, autre cofondateur de Tikehau Capital, désormais installé à New-York, précise à ce sujet que les investisseurs internationaux ont représenté plus de 60 % de leur collecte totale en 2018.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ariane de Rothschild, de baronne à patronne

Ariane de Rothschild, de baronne à patronne

Avec une fortune avoisinant les 5 milliards d’euros, Ariane de Rothschild est désormais seule à la tête du groupe Edmond de Rothschild, après la mort...

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La start-up 360Learning, qui développe une plateforme SaaS de formation collaborative en entreprise, vient de boucler un financement de 200 millions d...

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

Olivier Larrat (Signadile) : "C’est notre travail d’aider la nouvelle génération à trouver les axes de développement de valeur"

Olivier Larrat (Signadile) : "C’est notre travail d’aider la nouvelle génération à trouver les axes...

À la suite d’une période fortement marquée par la crise sanitaire, le nombre de managers se lançant dans la reprise de leur entreprise s’est accru. An...

La fintech N26 lève 900 millions de dollars

La fintech N26 lève 900 millions de dollars

La néobanque allemande N26 vient de boucler un financement de 900 millions de dollars. Grâce à cette opération, la licorne d’outre-Rhin atteint une va...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Introduction en Bourse convaincante pour OVHcloud

Introduction en Bourse convaincante pour OVHcloud

OVHcloud, leader européen des services informatiques dématérialisés, vient de faire son entrée à la Bourse de Paris ce vendredi 15 octobre. L’action,...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte