Tierce-conciliation : nouvelle plateforme de résolution des litiges

Pour faire face à la crise du coronavirus, la famille du droit se mobilise en créant un nouveau processus de règlement des difficultés dans les relations commerciales. Un nouvel outil de conciliation qui vient au soutien des entreprises.

Pour faire face à la crise du coronavirus, la famille du droit se mobilise en créant un nouveau processus de règlement des difficultés dans les relations commerciales. Un nouvel outil de conciliation qui vient au soutien des entreprises.

Pour répondre aux besoins économiques des entreprises en pleine crise sanitaire, Paris Place de Droit crée la Tierce-conciliation en partenariat avec le Cercle Montesquieu, l’AFJE et le barreau de Paris. Il s’agit d’un dispositif extra-judiciaire d’urgence et de conciliation uniquement dédié aux entreprises en difficultés. 

Le principe est simple : se portent volontaires des tiers-conciliateurs en provenance de toutes les professions juridiques – juristes d’entreprise, avocats ou juges consulaires entre autres – pour accompagner les entreprises dans la recherche de solutions adaptées à leurs relations commerciales. Une plateforme digitale collaborative est mise à disposition des professionnels pour éviter que la situation aille sur le terrain judiciaire ou arbitral et préserver leurs droits. « Nous avons souhaité créer une réponse à l'afflux des contentieux, un centre de tri pour régler facilement et rapidement ce qui peut l’être », réagit Olivier Bélondrade, directeur juridique et administrateur du Cercle Montesquieu.

En ce qui concerne le fonctionnement de la tierce conciliation, une requête conjointe des parties est nécessaire pour saisir la plateforme de conciliation. Les parties devront, par la suite, indiquer la nature de leurs difficultés et s’acquitter des frais de fonctionnement. Des réunions de négociations sous forme de vidéo-conférence ou en présentiel sont alors organisées afin d’aboutir à un accord. Dans le cas contraire, les parties seront orientées vers la voie juridictionnelle de règlement des conflits. Pour bénéficier de cette aide, il faut avoir la qualité de commerçant et faire face à des difficultés commerciales relevant uniquement d’une inexécution contractuelle pour cause de coronavirus.

Massilva Saighi

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pollution de l’air : les juges blâment l’État

Pollution de l’air : les juges blâment l’État

Ce vendredi, le Conseil d’État a ordonné au gouvernement d'agir en matière de pollution environnementale, sous peine d'une astreinte dont le montant e...

Signature Litigation crée un pôle dédié à l’arbitrage à Paris

Signature Litigation crée un pôle dédié à l’arbitrage à Paris

Précédemment counsel chez August Debouzy, la spécialiste de l’arbitrage commercial international Flore Poloni rejoint l’équipe de Thomas Rouhette chez...

Création du cabinet Ekipe Avocats dédié au droit social

Création du cabinet Ekipe Avocats dédié au droit social

Deux spécialistes du droit social, le premier en provenance de Baker McKenzie, Kevin Bouleau, et le second du cabinet d’Avi Bitton, Philippe Chemla, p...

Bilan de l’Autorité de la concurrence : l’accent est mis sur le secteur du numérique

Bilan de l’Autorité de la concurrence : l’accent est mis sur le secteur du numérique

À l’occasion de la publication de son rapport d'activité de l'année 2019, l’Autorité de la concurrence, à travers la voix de sa présidente, Isabelle d...

Cinq avocats promus chez Baker McKenzie Paris

Cinq avocats promus chez Baker McKenzie Paris

Le bureau parisien de la firme internationale coopte une associée, nomme deux partners et deux counsels dans différents départements.

Un nouvel associé chez Kramer Levin

Un nouvel associé chez Kramer Levin

Alexandre Omaggio rejoint le bureau parisien de Kramer Levin comme associé de l’équipe corporate.

La médiation devient incontournable selon le CMAP

La médiation devient incontournable selon le CMAP

Le Centre de médiation et d’arbitrage de Paris (CMAP) a présenté ce mercredi 8 juillet 2019 sa 12ème édition du baromètre de la médiation.

Alérion crée sa pratique restructuring

Alérion crée sa pratique restructuring

Gilles Podeur rejoint Alerion comme associé pour créer la pratique restructuring du cabinet.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message